DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 McChrystal : un signe pour l'avenir de l'Amérique? (également traité : son remplacement par Petraeus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: McChrystal : un signe pour l'avenir de l'Amérique? (également traité : son remplacement par Petraeus)   Mer 23 Juin 2010, 18:29

Je rappelle les faits : Stanley McChrystal, commandant en chef des forces de l'Otan en Afghanistan, artisan de la nouvelle offensive devant donner la victoire à la coalition, et en gros calquée sur la méthode Petraeus qui a permis la victoire en Irak, a tenu des propos méprisants sur l'exécutif américain dans une interview du magazine Rolling Stones. Il a dit que le temps qu'Obama avait pris pour réfléchir à l'envoi de renforts avait été "pénible", et surtout, quand on a voulu lui poser une question sur Joe Biden, le vice-président américain qui met sa stratégie en doute, il a répondu : "Qui ça ? Vous avez dit bite me ("va te faire foutre")?".

Afghanistan: Obama a reçu le général McChrystal, dont le sort reste inconnu



Le général Stanley McChrystal arrive à la Maison Blanche, le 23 juin 2010 à Washington.
© AFP Nicholas Kamm
WASHINGTON (AFP) - Le président Barack Obama a reçu mercredi matin le
général Stanley McChrystal , mais la Maison Blanche n'a donné aucun
détail dans l'immédiat quant au sort du chef des troupes de l'Otan en
Afghanistan, sur la sellette après la parution d'un article explosif.

M.
Obama et l'artisan de sa stratégie afghane se sont entretenus en
tête-à-tête pendant environ une demi-heure dans l'aile occidentale du
bâtiment présidentiel. Le chef militaire, rappelé en urgence mardi
après la publication de propos désobligeants sur l'exécutif, en est
reparti peu après 10H20 (14H20 GMT).

Sa destination était
inconnue. Le général devait initialement participer à 11H35 (15H35 GMT)
à une réunion à la Maison Blanche, consacrée à la situation en
Afghanistan et au Pakistan, en présence de plusieurs des responsables
nommément critiqués par lui ou ses adjoints dans l'article du magazine
Rolling Stone.

Après avoir indiqué mardi que "toutes les
options" étaient sur la table, y compris le limogeage du chef
militaire, la présidence n'a donné aucune indication sur le sort du
général.

Avant de voir M. Obama, Stanley McChrystal avait
rencontré au Pentagone pendant une demi-heure le ministre de la Défense
Robert Gates et le chef d'état-major interarmées Michael Mullen.

M.
Obama, après avoir pris connaissance des propos du général McChrystal,
avait évoqué mardi "un mauvais jugement" de la part du haut gradé de 55
ans, ajoutant qu'il ne prendrait de décision sur son sort qu'après
l'avoir rencontré.


Le président Barack Obama et le secrétaire à la Défense, Robert Gates, le 22 juin 2010 à la Maison Blanche, à Washington
© AFP Mandel Ngan
Le général sur la sellette a reçu des soutiens à l'étranger, notamment au sein de l'Otan.

Pour
le président afghan Hamid Karzaï, qui a eu une brève conversation par
vidéo-conférence mardi avec M. Obama, le remplacement du militaire
"n'aiderait pas" à résoudre le conflit en Afghanistan.

"Le
président (Karzaï) estime que nous sommes dans une situation délicate
avec nos partenaires dans notre guerre contre le terrorisme et qu'un
vide n'aiderait pas" à résoudre le conflit, a déclaré son porte-parole.

Selon la chaîne CBS et le magazine Time, le gradé aurait déjà remis sa lettre de démission.

Mais
Barack Obama a indiqué que sa décision sur son sort serait "entièrement
déterminée par la volonté de garantir une stratégie qui justifie le
courage et le sacrifice énorme" des soldats américains en Afghanistan.


Le général américain McChrystal (G) et le président afghan Hamid Karzaï, le 10 avril 2010 à Kaboul
© AFP/Archives Omar Sobhani
Ces
tensions entre l'officier et l'exécutif américain sont apparues au
grand jour au moment où les forces internationales sont engagées dans
deux offensives cruciales face aux talibans dans le sud de
l'Afghanistan, et subissent de lourdes pertes avec 70 soldats tués
depuis le début juin.

Au total, 290 militaires étrangers sont
morts dans le cadre des opérations militaires en Afghanistan depuis le
début de l'année, selon un décompte établi par l'AFP à partir du site
indépendant icasualties.org.

Elles interviennent aussi alors que
de plus en plus d'élus au Congrès américains s'inquiètent d'un échec
des opérations militaires en Afghanistan, où l'offensive dans la région
de Kandahar (sud), fief des talibans, prend du retard.

En
décembre dernier, M. Obama avait annoncé l'envoi de 30.000 soldats
supplémentaires en Afghanistan, l'assortissant d'une date de début de
retrait, dès juillet 2011. Le renvoi du général McChrystal, architecte
de cette stratégie et très bon connaisseur du dossier afghan, pourrait
faire peser un doute sur le réalisme de cet objectif.



Ma question : tout cela est-il symptomatique du rapport entre l'armée sur le terrain et la présidence Obama, ou n'est-ce qu'un évènement isolé ? Affaire à suivre.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com


Dernière édition par Philippe Fabry le Jeu 24 Juin 2010, 02:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: McChrystal : un signe pour l'avenir de l'Amérique? (également traité : son remplacement par Petraeus)   Mer 23 Juin 2010, 19:14

Apprenant la nouvelle à la radio, j'avais immédiatement pensé à vous cher Philippe.

Il est vrai que cette sortie est inouïe.

Quel interrêt peut avoir McChrystal de faire une telle déclaration ?

Cherche-t-il a se faire virer avant l'enlissement ?

La tension monterait-elle à Washington alors que la cessation de paiement approche ?

Que faire de sa puissance militaire alors que l'avenir économique la fera décroitre ?
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: McChrystal : un signe pour l'avenir de l'Amérique? (également traité : son remplacement par Petraeus)   Mer 23 Juin 2010, 21:08

SJA a écrit:
Apprenant la nouvelle à la radio, j'avais immédiatement pensé à vous cher Philippe.

Il est vrai que cette sortie est inouïe.

Quel interrêt peut avoir McChrystal de faire une telle déclaration ?

Cherche-t-il a se faire virer avant l'enlissement ?

La tension monterait-elle à Washington alors que la cessation de paiement approche ?

Que faire de sa puissance militaire alors que l'avenir économique la fera décroitre ?

D'après ce que j'ai compris, les choses sont plus prosaïques : contraint par le volcan islandais à voyager en Europe en car, le général et ses officiers auraient tué le temps dans le bus en picolant, et fait l'interview dans cet état.

Mais bon, l'alcool déliant les langues, on peut penser que ce qu'il a dit correspond aux propos des officier sur le terrain.

J'ai aussi trouvé des sites appelant à la candidature de Petraeus en 2012, pour débarrasser l'Amérique des politiciens et de leurs campagnes électorales. D'autres sites, souvent gauchistes, dénoncent la popularité des généraux victorieux comme Petraeus et McChrystal et le fait que l'armée devient une valeur en vogue aux Etats-Unis.

Sinon, je ne pense pas que McChrystal cherche à se faire virer. Au contraire, la méthode Petraeus qu'il applique a montré son efficacité. Ce qu'il reproche, c'est la mollesse d'Obama et la pusillanimité de son administration. Il ne croit pas à l'enlisement, au contraire.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: McChrystal : un signe pour l'avenir de l'Amérique? (également traité : son remplacement par Petraeus)   Jeu 24 Juin 2010, 01:31

McChrystal a été révoqué. C'est le général David Petraeus

qui va le remplacer.

Déjà commandant de toutes les forces américaines au Moyen-orient, Petraeus est l'artisan de la victoire américaine contre l'insurrection en Irak.

Ses camarades de Westpoint le surnommaient "le roi David". Il a ceci de remarquable qu'il allie à ses qualités militaires un esprit politique d'une rare finesse.

Le prochain locataire de la Maison-Blanche ? On sait que les américains ont une tradition de grands généraux victorieux devenus présidents.


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: McChrystal : un signe pour l'avenir de l'Amérique? (également traité : son remplacement par Petraeus)   Jeu 24 Juin 2010, 01:59

Je mets ici un petit portrait de ce personnage sympathique de militaire intellectuel.

Trouvé ici : http://www.lexpress.fr/actualites/2/le-general-david-petraeus-de-l-irak-a-l-afghanistan_901422.html


Le général David Petraeus, de l'Irak à l'Afghanistan


Par Reuters,

publié le 23/06/2010 à 23:16





Le
général David Petraeus, choisi mercredi par le président Barack Obama
pour remplacer le général Stanley McChrystal à la tête des forces
américaines en Afghanistan, est l'ancien patron du contingent US en
Irak.







Le
général David Petraeus (à droite), choisi mercredi par le président
Barack Obama pour remplacer le général Stanley McChrystal à la tête des
forces américaines en Afghanistan, est l'ancien patron du contingent US
en Irak. (Reuters/Larry Downing)


Cet officier de 57 ans est crédité d'avoir empêché
que l'Irak ne bascule dans l'anarchie et la guerre interconfessionnelle
totales. Aux Etats-Unis, il est très largement considéré comme une
sorte de héros de guerre.


Au moment de sa nomination
pour le poste de Kaboul, ce général de 57 ans dirigeait le Centcom, ou
commandement central des forces américaines déployées tout au long d'un
"arc de crise" allant du Yémen jusqu'au Pakistan, en passant par le Proche et Moyen-Orient, l'Irak et l'Afghanistan.


En
février 2007, il devient le patron des forces américaines en Irak en
prévenant qu'un échec du plan de sécurisation de Bagdad condamnerait le
pays à une escalade des violences civiles.


"La mission est faisable (...) Les perspectives de succès sont bonnes", avait-il dit lors de la cérémonie de passation de pouvoirs en évoquant l'opération de sécurisation de la capitale irakienne.

"Sinon,
l'Irak sera condamné à la poursuite de la violence et du conflit civil,
et c'est sans doute une perspective que tous doivent s'évertuer à éviter
", avait-il poursuivi. "Les enjeux sont très élevés",
avait dit le général Petraeus, qui succédait ainsi au général George
Casey à la tête des 130.000 soldats américains déployés en Irak.


Le
général Petraeus, qui a servi au total à trois reprises en Irak, est
considéré comme un expert de la lutte anti-insurrectionnelle, comme son
prédécesseur en Afghanistan, et comme l'un des meilleurs chefs de
l'armée américaine.



"SOLDAT-INTELLECTUEL"Il
commandait la 101e division aéroportée lors de l'invasion de l'Irak, en
mars 2003. Dans les mois qui ont suivi, il a travaillé à la
sécurisation de la ville de Mossoul, dans le Nord, où ses capacités à
coopérer avec les dirigeants locaux pour créer des conseils élus,
remettre la police dans les rues et même privatiser certaines
entreprises, lui ont valu des louanges.


Pour sa deuxième mission en Irak, Petraeus avait été chargé de la formation des forces irakiennes.

Diplômé
de la prestigieuse école militaire de West Point, mais également
titulaire d'un doctorat en relations internationales de l'université de
Princetown, Petraeus a supervisé la rédaction du nouveau manuel de
l'armée américaine sur la lutte anti-insurrectionnelle.


Ce document met l'accent sur la compréhension des cultures locales, des pratiques politiques et des valeurs morales.

Choisi par George Bush pour succéder au général George Casey, ce "soldat-intellectuel" ("warrior-scholar")
était considéré dans les rangs tant démocrates que républicains comme
le mieux à même pour tenter d'inverser le cours des choses en Irak.


Ce
militaire très bien vu des Républicains assure aujourd'hui ne nourrir
aucune ambition présidentielle. Mais certains membres de
l'administration Obama redoutent qu'il ne se lance un jour dans l'arène
politique.


L'homme a également affronté des épreuves
physiques: en 2009, il a été guéri d'un cancer à la prostate. Il s'est
fracturé le bassin lors d'un saut en parachute et a été blessé par
balles lors d'un exercice de tir.


Au début du mois,
il s'était brièvement évanoui lors d'une audition devant le Congrès,
affirmant par la suite avoir été victime de déshydradation.


Très
compétiteur et soucieux de sa forme physique, le général Petraeus
adorait jadis défier ses jeunes subordonnés à l'exercice des pompes.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: McChrystal : un signe pour l'avenir de l'Amérique? (également traité : son remplacement par Petraeus)   Jeu 24 Juin 2010, 02:02

En outre, Petraeus est un personnage qui n'hésite pas à faire part de ses opinions, et suffisamment respecté pour ne pas subir de recadrage :

http://www.slate.fr/story/18949/general-petraeus-israel-critique-colonisation

Et il fait l'unanimité :

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2010/06/23/008-mcchrystal-limoge-reax.shtml

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: McChrystal : un signe pour l'avenir de l'Amérique? (également traité : son remplacement par Petraeus)   Jeu 24 Juin 2010, 03:01

Ces deux généraux sont des hommes de qualité. Ils savent comprendre la psychologie humaine, la fierté des peuples et n'user du bâton que contre les fanatiques.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: McChrystal : un signe pour l'avenir de l'Amérique? (également traité : son remplacement par Petraeus)   Jeu 24 Juin 2010, 09:42

Cette affaire ne vous a-t-elle pas l'air cousue de fil blanc ?

En nommant PETRAEUS, OBAMA l'écarte de facto de la compétition présidentielle pour 2012.

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: McChrystal : un signe pour l'avenir de l'Amérique? (également traité : son remplacement par Petraeus)   Jeu 24 Juin 2010, 10:32

SJA a écrit:
Cette affaire ne vous a-t-elle pas l'air cousue de fil blanc ?

En nommant PETRAEUS, OBAMA l'écarte de facto de la compétition présidentielle pour 2012.


Cousue de fil blanc, je ne pense pas.

Obama a promis un début de retrait des forces américaines d'Afghanistan en juillet 2011. Mettons que Petraeus rentre tranquillement aux USA en Octobre, auréolé de sa nouvelle victoire, il sera pile dans les temps pour se lancer dans la course.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: McChrystal : un signe pour l'avenir de l'Amérique? (également traité : son remplacement par Petraeus)   Jeu 24 Juin 2010, 10:45

Affaire à suivre.

PETRAEUS est républicain ou démocrate ?

Plutôt républicain j'imagine.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: McChrystal : un signe pour l'avenir de l'Amérique? (également traité : son remplacement par Petraeus)   Jeu 24 Juin 2010, 11:02

SJA a écrit:
Affaire à suivre.

PETRAEUS est républicain ou démocrate ?

Plutôt républicain j'imagine.

Probablement.

En tous cas c'est le parti républicain qui lui fait de l'oeil.

Et je pense que ce serait aussi un candidat aimé des Tea party.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: McChrystal : un signe pour l'avenir de l'Amérique? (également traité : son remplacement par Petraeus)   Jeu 24 Juin 2010, 11:48

http://petraeus2012.com/

http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/northamerica/usa/7549797/David-Petraeus-for-President-Run-General-run.html

http://www.thedailybeast.com/blogs-and-stories/2010-06-23/david-petraeus-news-how-obama-took-a-rival-out-of-the-2012-running/

Je suis particulièrement d'accord avec le dernier article, qui ne voit pas Petraeus, connaissant le bonhomme, se présenter dans deux ans contre celui qui lui ara fait confiance aujourd'hui.

En revanche, qui sait si en 2016...

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: McChrystal : un signe pour l'avenir de l'Amérique? (également traité : son remplacement par Petraeus)   Ven 25 Juin 2010, 08:53

Ce matin sur France culture, Alexandre Alder faisait la même annalyse que vous cher Philippe.

Il disait qu'Obama venait de lancer Petraeus et lacher Mc Chrystal comme Truman avait lancé Eisenhover et laché Mc Arthur.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: McChrystal : un signe pour l'avenir de l'Amérique? (également traité : son remplacement par Petraeus)   Jeu 01 Juil 2010, 17:08

Réduire les pertes civiles et protéger les soldats de l’Otan en
Afghanistan. Ce sont deux objectifs considérés comme des impératifs
pour le général David Petraeus. Le nouveau commandant en chef de l’ISAF,
des forces internationales sur le sol afghan, a reçu à Bruxelles ce
jeudi le soutien unanime des ambassadeurs des pays de l’Alliance
atlantique. La veille, c’est le congrès américain qui a confirmé sa
nomination à la tête de l’Isaf pour remplacer le général McChrystal.

“C’est
très important de se rappeler l‘énorme contribution que le général
McChrystal a apporté à cette mission, a souligné David Petraeus qui
prend dimanche en Afghanistan les fonctions d’un homme limogé après
avoir critiqué l’administration américaine.

Petraeus a
indiqué également qu’il fallait maintenir l’engagement de réduire les
pertes de civils innocents au niveau minimal en Afghanistan. Il a
cependant ajouté que des inquiétudes se sont exprimées parmi les
militaires sur le terrain concernant notamment l’aide de troupes en
danger. Le général américain a évoqué “une procédure qui serait en
partie devenue trop bureaucratique” quand des militaires qui se
heurtent à des talibans demandent un appui aérien.
Copyright © 2010 euronews

http://fr.euronews.net/2010/07/01/les-imperatifs-de-david-petraeus-en-afghanistan/

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: McChrystal : un signe pour l'avenir de l'Amérique? (également traité : son remplacement par Petraeus)   Mar 06 Juil 2010, 18:18

Le conflit afghan est à un stade critique, juge David Petraeus








La
guerre menée en Afghanistan depuis neuf ans se situe à un stade
critique, a déclaré dimanche à Kaboul le général David Petraeus en
prenant officiellement la tête des 150.000 soldats étrangers sous
commandement de l'Otan.










En
prenant officiellement dimanche à Kaboul la tête des 150.000 soldats
étrangers sous commandement de l'Otan en Afghanistan, le général David
Petraeus a estimé que la guerre menée depuis neuf ans dans le pays
avait atteint un stade critique. (Reuters/Ahmad Masood)



"Nous sommes engagés dans un conflit difficile. Après des années de guerre, nous sommes arrivés à un moment critique", a-t-il dit aux invités de la cérémonie organisée au QG de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf).

"Nous
reconnaissons tous la menace que les taliban, Al Qaïda et les autres
extrémistes font peser sur ce pays, cette région et sur le monde,
a-t-il dit. Nous sommes ici pour gagner.
"


Petraeus
remplace à la tête des forces alliées le général Stanley McChrystal,
relevé de son commandement par le président Barack Obama pour avoir
critiqué le gouvernement.


Cette relève intervient au
moment où les taliban sont le plus en force depuis leur éviction de
Kaboul fin 2001 et où l'Isaf voit ses pertes augmenter de jour en jour.


En
tenue de camouflage, Petraeus a souligné que sa nomination marquait un
changement de commandement mais ne modifiait pas la stratégie en place.


Bien
que les pertes du mois dernier aient été les plus lourdes de l'Isaf, il
a souligné que l'on gagnait du terrain dans un conflit de plus en plus
difficile et qu'un recul des insurgés était prévu à l'approche d'une
offensive alliée contre les bastions taliban du Sud.



63 INSURGÉS TUÉS EN DEUX JOURS DANS LE SUD"Rien
n'est simple en Afghanistan, a-t-il dit. Mais nous pouvons être
encouragés par les progrès qui ont été réalisés en matière de sécurité.
Nous devons démontrer au peuple afghan et au monde entier qu'Al Qaïda
et ses alliés extrémistes ne pourront plus installer des bastions en
Afghanistan.
"


Le nouveau ministre afghan de
l'Intérieur, Besmillah Mohammadi, a annoncé après la prise de
commandement de Petraeus que des soldats américains et des policiers
afghans avaient tué 63 activistes taliban au cours d'une opération de
48 heures dans la province méridionale d'Helmand.


L'opération
s'est déroulée dans le district de Desho et on y a saisi plus de seize
tonnes de drogue, a indiqué son ministère. Les taliban n'ont pas
commenté ces informations jusqu'ici.


Le général
Petraeus est arrivé vendredi à Kaboul, au lendemain de sa confirmation
à son nouveau poste par le Sénat et quelques heures après
l'approbation, à la Chambre des représentants, d'un financement de 33
milliards de dollars pour l'envoi de 30.000 soldats américains en
renfort dans le pays.


Ces renforts porteront à
150.000 hommes les effectifs militaires étrangers en Afghanistan. La
stratégie de Petraeus privilégie les opérations contre les taliban dans
leurs bastions tout en favorisant des progrès en matière de gouvernance
et de développement dans le pays.


"Nous devons
démontrer au peuple afghan et au monde qu'Al Qaïda et son réseau
d'alliés extrémistes n'auront plus le loisir de créer des sanctuaires
en Afghanistan
", a dit Petraeus en préconisant une étroite union des forces internationales et du gouvernement de Kaboul.


La
nomination de Petraeus pourrait constituer, de la part de Washington,
un dernier coup de dés pour mettre fin à un conflit de plus en plus
coûteux, qui pèse sur les budgets occidentaux au moment où ils peinent
à émerger d'une récession internationale.


Le nouveau
commandant des forces alliées doit non seulement vaincre l'insurrection
mais aussi préparer un début de retrait des forces américaines à
compter de juillet 2011.


Près de 1.900 soldats étrangers ont péri en Afghanistan depuis 2001, dont une centaine pour le seul mois de juin.

Le
général allemand Egon Ramms, responsable des opérations de l'Isaf, a
rendu hommage à l'action de McChrystal tout en notant que Petraeus
était le "premier choix de l'Isaf" au vu de son expérience en termes de lutte contre les insurrections.


Marine Pennetier et Philippe Bas-Rabérin pour le service français

http://www.lexpress.fr/actualites/2/le-conflit-afghan-est-a-un-stade-critique-juge-david-petraeus_903881.html



_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: McChrystal : un signe pour l'avenir de l'Amérique? (également traité : son remplacement par Petraeus)   Dim 11 Juil 2010, 19:54

Décryptage.


L’atout Petraeus









Frédéric Pons le jeudi, 08/07/2010


dans

  • Notre Opinion






Version imprimableEnvoyer à un amiLa
démarche n’est pas banale. Elle indique l’urgence de la situation en
Afghanistan. Supérieur hiérarchique du général Stanley McChrystal,
limogé le 23 juin de son poste de commandant en chef, le général David
Petraeus, 57 ans, patron du Central Command (couvrant à la fois l’Irak
et l’Afghanistan), a accepté de redescendre dans l’arène, en prenant le
commandement des 150 000 sol­dats alliés.
Il aurait pu refuser l’offre de Barack Obama. Il l’a acceptée « sous
le feu » car cette guerre de contre-insurrection est aussi la sienne :
il en a conçu la stratégie après en avoir testé l’essentiel en Irak. À
Ka­boul, les résultats sont lents à venir, mais il rappelle qu’il lui
avait fallu un an pour inverser la situation catastrophi­que trouvée à
Bag­­dad à la fin de 2007. Pe­traeus avait réussi à sortir l’Amérique
du bourbier, alors que la plupart des obser­vateurs de l’Irak
évo­quaient un « nouveau Viêtnam ».
À Kaboul, il va d’abord remettre de l’ordre dans le dispositif
américain sur place, contraindre les civils et les militaires à
travailler ensemble, convaincre l’État afghan d’améliorer sa
gouvernance. Deux rendez-vous majeurs l’attendent : un point de
situation en décembre et une évaluation décisive en juillet 2011,
prélude à un possible retrait des forces. « Nous sommes engagés dans un conflit difficile, reconnaît-il, agacé par le défaitisme ambiant. Nous sommes arrivés à un moment cri­tique. Nous sommes ici pour gagner. »
Ce moment est “critique” parce que le bilan des pertes n’a jamais
été aussi lourd : 331 tués depuis le début de l’année. Le ratio de juin
(3,2 morts par jour) rappelle les pires moments de l’Irak, en 2007.
Cette aggravation s’explique d’abord par le regain des opérations,
grâce au déploiement progressif des renforts (30 000 hommes) et par le
fait que les insurgés sont poussés dans leurs derniers retranchements.
Ils ne gagnent pas la guerre, leur capacité de combat se dégrade et ils
sèment des pièges explosifs (60 % des pertes).
L’Otan gagne du terrain, comme le prouve le transfert progressif de
zones aux Afghans : c’est le cas à Kaboul et c’est prévu (fin 2011)
dans la zone française. « Nous pouvons être encouragés par les
progrès, mais rien n’est simple en Afghanistan, dit Petraeus. Nous
sommes engagés dans une lutte d’influences.
» Une « prudence raisonnée » règne aussi à Paris, comme l’a confié au Sénat l’amiral Guillaud, chef d’état-major des armées : « C’est une guerre compliquée, meurtrière, ins­crite dans la durée. »
Petraeus a quelques mois pour réussir et 2012 en ligne de mire : la fin
possible de sa carrière et l’élection présidentielle. Depuis longtemps,
ses camarades l’appellent “King David” : un hom­mage caustique à son
talent, à sa chance, à son ambition… Frédéric Pons
Photo © Patrick Iafrate

http://www.valeursactuelles.com/notre-opinion/notre-opinion/l%E2%80%99atout-petraeus20100708.html

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: McChrystal : un signe pour l'avenir de l'Amérique? (également traité : son remplacement par Petraeus)   Lun 12 Juil 2010, 10:19

WASHINGTON
Petraeus peine à convaincre Karzaï sur le recrutement de villageois




WASHINGTON
- Le nouveau commandant des forces internationales en Afghanistan, le
général américain David Petraeus, a du mal à faire accepter par les
autorités afghanes un programme de recrutement de villageois pour
combattre les talibans, a rapporté samedi le Washington Post.
Un
premier entretien la semaine dernière entre le président afghan Hamid
Karzaï et le général Petraeus, qui vient de prendre ses fonctions, se
serait mal déroulé après les objections renouvelées de M. Karzaï à ce
plan, a indiqué le journal.
L'idée de recruter des villageois
dans des programmes locaux d'autodéfense contre les talibans est un
élément clé de la nouvelle stratégie militaire américaine en
Afghanistan, rappelle le Post.
Les Etats-Unis souhaitent en
effet élargir ce programme de recrutement à une vingtaine de sites à
travers le pays et espèrent surmonter les réticences des autorités
afghanes qui craignent que cela ne favorise la résurgence des seigneurs
de guerre et la formation de milices incontrôlables, selon le journal.
David
Petraeus a pris la semaine dernière la tête de l'Isaf, la Force
internationale d'assistance à la sécurité, regroupant 47 Etats sous
commandement
de l'Otan. Son prédécesseur, le général Stanley McChrystal, a été
limogé en juin par le président Barack Obama après des propos critiques
dans une interview à l'encontre de l'administration américaine.
L'insurrection
des talibans s'est intensifiée ces deux dernières années, et leur champ
d'action s'est élargi à la quasi-totalité du pays, malgré la présence
de quelque 142.000 soldats des forces internationales.
http://www.portalangop.co.ao/motix/fr_fr/noticias/internacional/2010/6/27/Petraeus-peine-convaincre-Karzai-sur-recrutement-villageois,27ffff90-5f0a-4b76-9cdf-7ee0d58c4fbc.html

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
 
McChrystal : un signe pour l'avenir de l'Amérique? (également traité : son remplacement par Petraeus)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire, hystérie et espoir pour l'avenir...
» Le revirement pour l'avenir
» La lune va donner un grand signe pour les gens, mon signal de proximité...
» Un signe pour nous faire réfléchir....
» « Trois raisons d'espérer pour l'avenir du Christianisme » (Benoit XVI)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: