DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Transfiguration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Duboscq



Messages : 31
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Transfiguration   Dim 12 Mar 2006, 23:15

Bonsoir,

L'évangile de ce dimanche relate la transfiguration du Christ, quelques jours avant son entrée à Jérusalem.

La transfiguration apparut à 3 apotres seulement, et l'évangile précise qu'ils respectèrent la consigne stricte du silence, tout en s'interrogeant entre-eux sur le sens de ce qu'ils avaient entendu.

Arnaud indique sur un autre fil :

Citation :
Plus l'histoire de l'Eglise avance, plus en se rend compte que la vie de Jésus en était une sorte de parabole.

Dans cet esprit peut-on discerner dans le déroulement des événements contemporains un écho à cet épisode de la transfiguration ?

Antoine
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Transfiguration   Lun 13 Mar 2006, 13:56

Peut-être Fatima et le miracle du soleil....

Il faut dire que là, Dieu a vraiment bafoué les règles habituelles de cette terre où il est sensé cacher sa présence.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes, des Francs-maçons notoires, des faits indubitables au point que les élections suivantes basculent le portugal ...

Mais Dieu peut se le permettre.
Les hommes sont si sûrs que Dieu n'existe pas que
Citation :
"Un mort réssusciterait, ils ne croiraient pas."

Maintenant, il faudrait voir quand a eu lieu la transfiguration du Christ. Etait-ce JUSTE AVANT sa dernière montée vers Jérusalem?


Dans ce cas, il faut s'attendre à une réalisation analogue, discrète et pourtant énorme, de la sainteté de l'Eglise.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Scat



Masculin Messages : 1169
Inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Transfiguration   Lun 13 Mar 2006, 14:50

Et cela a servi à quoi que Jésus soit transfiguré ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.linceul-turin.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Transfiguration   Lun 13 Mar 2006, 20:40

Scat a écrit:
Et cela a servi à quoi que Jésus soit transfiguré ?

Cher Scat,
Lorsque, lors de son procès, Caïphe demande à Jésus s'il est le Messie, il dit:
Citation :
"JE LE SUIS. Et vous verrez le Fils de l'homme assis à la droite du Père et venant sur les nuées du Ciel.

Cela, c'est l'annonce de la venue future de Jésus dans la gloire.

Eh bien, dans la transfiguration, c'est ce que les trois Apôtres ont vu:

Pierre (qui symbolise la foi), Jacques (qui symbolise l'espérance), et Jean (qui symbolise la charité).

Ils voient Jésus tel qu'il est. Son corps n'est plus obstacle à son coeur sacré.

Jean décrit dans l'Apocalypse l'effet de cette vision:

Citation :
Apocalypse 1, 12 Je me retournai pour regarder la voix qui me parlait; et m'étant retourné, je vis sept candélabres d'or,
Apocalypse 1, 13 et, au milieu des candélabres, comme un Fils d'homme revêtu d'une longue robe serrée à la taille par une ceinture en or.
Apocalypse 1, 14 Sa tête, avec ses cheveux blancs, est comme de la laine blanche, comme de la neige, ses yeux comme une flamme ardente,
Apocalypse 1, 15 ses pieds pareils à de l'airain précieux que l'on aurait purifié au creuset, sa voix comme la voix des grandes eaux.
Apocalypse 1, 16 Dans sa main droite il a sept étoiles, et de sa bouche sort une épée acérée, à double tranchant; et son visage, c'est comme le soleil qui brille dans tout son éclat.
Apocalypse 1, 17 A sa vue, je tombai à ses pieds, comme mort; mais il posa sur moi sa main droite en disant: "Ne crains pas, je suis le Premier et le Dernier,
Apocalypse 1, 18 le Vivant; je fus mort, et me voici vivant pour les siècles des siècles, détenant la clef de la Mort et de l'Hadès.
Apocalypse 1, 19 Ecris donc ce que tu as vu: le présent et ce qui doit arriver plus tard.

C'est exactement ce que nous verrons à l'heure de la mort.

C'est la clef de toute la théologie.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Transfiguration   Mar 14 Mar 2006, 01:05

Citation :
"JE LE SUIS. Et vous verrez le Fils de l'homme assis à la droite du Père et venant sur les nuées du Ciel.

Cela rappelle le martyre d'Etienne.
Revenir en haut Aller en bas
cruchoix



Messages : 863
Inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Transfiguration   Mer 26 Déc 2007, 23:23

Bonsoir,

Un ami m'avait expliqué que Pierre était l'image de Jésus, Jacques l'image de Moïse (la loi) et Jean l'image de Jean (les prophètes).
Qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Transfiguration   Mer 26 Déc 2007, 23:28

Pierre serait plutôt la foi (il est celui qui dit à Jésus qu'il est Dieu).

Jean serait la charité (il est celui que Jésus aime).

Jacques serait l'espérance (il est le frère de Jésus, premier évêque de Jérusalem et premier martyre).

Ainsi, pour voir le Christ selon ce qu'il est vraiment, il faut les trois vertus théologales...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
cruchoix



Messages : 863
Inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Transfiguration   Mer 26 Déc 2007, 23:32

Mais alors, Galates (2, 11-14)?
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5033
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Transfiguration   Jeu 27 Déc 2007, 06:14

cruchoix a écrit:
Mais alors, Galates (2, 11-14)?
Pour une meilleure compréhension, voici le passage que tu cites :
Citation :
Galates 2,11 Mais, lorsque Céphas vint à Antioche, je me suis opposé à lui ouvertement, car il s’était mis dans son tort.
12 En effet, avant que soient venus des gens envoyés par Jacques, il prenait ses repas avec les païens; mais, après leur arrivée, il se mit à se dérober et se tint à l’écart, par crainte des circoncis;
13 et les autres Juifs entrèrent dans son jeu, de sorte que Barnabas lui-même fut entraîné dans ce double jeu.
14 Mais, quand je vis qu’ils ne marchaient pas droit selon la vérité de l’Evangile, je dis à Céphas devant tout le monde: "Si toi qui es Juif, tu vis à la manière des païens et non à la juive, comment peux-tu contraindre les païens à se comporter en Juifs ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Transfiguration   Jeu 27 Déc 2007, 08:21

Valtortiste91 a écrit:
cruchoix a écrit:
Mais alors, Galates (2, 11-14)?
Pour une meilleure compréhension, voici le passage que tu cites :
Citation :
Galates 2,11 Mais, lorsque Céphas vint à Antioche, je me suis opposé à lui ouvertement, car il s’était mis dans son tort.
12 En effet, avant que soient venus des gens envoyés par Jacques, il prenait ses repas avec les païens; mais, après leur arrivée, il se mit à se dérober et se tint à l’écart, par crainte des circoncis;
13 et les autres Juifs entrèrent dans son jeu, de sorte que Barnabas lui-même fut entraîné dans ce double jeu.
14 Mais, quand je vis qu’ils ne marchaient pas droit selon la vérité de l’Evangile, je dis à Céphas devant tout le monde: "Si toi qui es Juif, tu vis à la manière des païens et non à la juive, comment peux-tu contraindre les païens à se comporter en Juifs ?"


Ce passage montre que Pierre ne doit pas être vénéré en tout.

(voir ce sujet):

http://docteurangelique.forumactif.com/theologie-spirituelle-f1/le-pape-doit-il-etre-venere-en-tout-t5270.htm




Seules comptent pour la foi les décisions de son Magistère théologique, décision qui porte sur la nature du salut et qui sont infaillible.

Comme PERSONNE HUMAINE, Pierre est un pécheur comme nous.

Je vous remets, pour plus de précision, l'analyse théologique:


Citation :
il arrive que des papes aient été scandaleux. Saint Pierre lui-même le fut:


Citation :
Galates 2, 10 nous devions seulement songer aux pauvres, ce que précisément j'ai eu à coeur de faire.
Galates 2, 11 Mais quand Céphas vint à Antioche, je lui résistai en face, parce qu'il s'était donné tort.
Galates 2, 12 En effet, avant l'arrivée de certaines gens de l'entourage de Jacques, il prenait ses repas avec les païens; mais quand ces gens arrivèrent, on le vit se dérober et se tenir à l'écart, par peur des circoncis.
Galates 2, 13 Et les autres Juifs l'imitèrent dans sa dissimulation, au point d'entraîner Barnabé lui-même à dissimuler avec eux.
Galates 2, 14 Mais quand je vis qu'ils ne marchaient pas droit selon la vérité de l'Evangile, je dis à Céphas devant tout le monde: "Si toi qui es Juif, tu vis comme les païens, et non à la juive, comment peux-tu contraindre les païens à judaïser?


Mais JAMAIS il ne pourra arriver qu'aucun pape soit HÉRÉTIQUE. C'est aussi impossible que de faire mentir la Puissance divine elle-même lorsqu'elle promet:


Citation :
Luc 22, 31 "Simon, Simon, voici que Satan vous a réclamés pour vous cribler comme froment;
Luc 22, 32 mais moi j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas. Toi donc, quand tu seras revenu, affermis tes frères."


Du coup, même lorsqu'il y eut plusieurs papes à la fois dans l'Eglise (au XV° siècle lors du grand schisme d'Occident) AUCUN d4EUX NE FUT HERETIQUE et chacun d'eux fut suyvi et reconnu ciomme vrai pape par de vrais saints plus tard canonisés (sainte Catherine de Sienne, saint Vincent Ferrier etc.)


Citation :
Règle sixième :




Dieu a voulu bâtir son Église sur Pierre et sa construction se poursuit jusqu'à la fin des temps sur les successeurs du grand apôtre. Que serait devenu l'Église, si les Pierres sur lesquels elle s'est bâtie avaient été supprimés, elle se serait comme bien des sectes en ce monde écroulée et éparpillée pierre par pierre, divisée par le maître des divisions, celui qui enseigne la désobéissance. Alors oui, respect, obéissance et amour envers notre Pape bien-aimé, ne tombez pas dans le piège du diviseur comme tant de tièdes catholiques d'aujourd'hui. Ne prenez pas le risque de pécher contre le Saint-Esprit, puisque c'est par Lui que le Pape présent nous a été donné. Légitimement élu, aucun Pape digne de ce nom ne s'attaquera aux deux piliers de l'Église, soit l'Eucharistie et la Vierge Marie, si quelqu'un s'avisait de faire tomber ces piliers, de protestantiser la Sainte Eucharistie en niant la présence réelle du Christ et de nier les dogmes de la Sainte Vierge Marie, alors ce serait la preuve de l'illégitimité de l'élection de cet imposteur. Que Dieu nous en garde. En tous lieux où le Pape légitime exercera son règne, respect, obéissance et amour vous lui devez, car lui-même vous aime, vous respecte et vous sert au péril de sa vie. Que soit toujours exclus de cette communauté, tous ceux qui malgré vos corrections fraternelles, servent le diviseur et persévèrent dans l'irrespect et la désobéissance envers l'autorité papale.
Ce texte là est donc parfait. Il ne fait pas du pape un saint immaculé sur terre.

Il reconnaît juste son infaillibilité doctrinale.


Pour être précis, cher Redec, voici la liste des 4 domaines où les papes sont soit infaillible, soit faillible:



l'Eglise ne nous demande pas une papolatrie aveugle mais une attitude intelligente car adaptée à ses domaines de compétence:

Le pape possède trois fonctions principales:
1° Magistère intellectuel du salut: Lorsque l'infaillibilité est engagée, il faut ici une soumission totale de l'intelligence. Pas de discussions donc mais acte de foi en la protection de Dieu sur Pierre.

2° grand prêtre des sacrements et de la liturgie: Dans ce domaine, il faut suivre ses directives liturgiques, mais il ne faut pas en faire une obsession comme les intégristes avec la messe de saint Pie V. La liturgie est changeante.

3° Pasteur politique des brebis. Dans ce domaine pastoral, le pape peut se tromper. Cependant, il ne faut pas être hypercritique, mais se tourner l'esprit de manière positive pour comprendre les intentions du pape. Exemple on peut être pour ou contre les positions du pape sur la guerre en Irak. Mais le pape est sans doute bien informé. Il faut lire son avis. C'est là que se situent les propos du Cardinal Ratzinger sur Fatima.

4° En outre, le pape peut agir comme personne privée. Là, il peut y avoir péché, faute, erreur et donc critique. Ainsi ce texte des Actes:

Citation :
Galates 2, 11 Mais quand Céphas vint à Antioche, je lui résistai en face, parce qu'il s'était donné tort.
Galates 2, 12 En effet, avant l'arrivée de certaines gens de l'entourage de Jacques, il prenait ses repas avec les païens; mais quand ces gens arrivèrent, on le vit se dérober et se tenir à l'écart, par peur des circoncis.
Galates 2, 13 Et les autres Juifs l'imitèrent dans sa dissimulation, au point d'entraîner Barnabé lui-même à dissimuler avec eux.
Galates 2, 14 Mais quand je vis qu'ils ne marchaient pas droit selon la vérité de l'Evangile, je dis à Céphas devant tout le monde: "Si toi qui es Juif, tu vis comme les païens, et non à la juive, comment peux-tu contraindre les païens à judaïser?



L'amour du pape, dans sa triple fonction de Magistère, de chef des prêtres et de Pasteur suprême, prend une nuance différente selon ces trois axes.

1° Une soumission totale de son intelligence aux dogmes de la foi prononcés par le Magistère.



2° Une grande dévotion pour la fonction sacerdotale
car, de ces mains, le corps du Christ nous est donné et toute la grâce sacramentelle. C'est ce qui pousse les orthodoxes à embrasser respectueusement les mains de leurs prêtres.

3° Une ouverture de coeur et une réception avec un a priori positif au pape en tant que PASTEUR.
Mais une ouverture laissant ouverte un sens critique et une prudence car, sur ce point, le pape n'a rien d'infaillible.

4° Comme personne individuelle, le pape doit recevoir de nous le même amour de charité que nos frères, tous humains et appelés par Dieu au salut éternel.

_________________
Arnaud


Dernière édition par le Jeu 27 Déc 2007, 11:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Valtortiste91



Masculin Messages : 5033
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Transfiguration   Jeu 27 Déc 2007, 11:14

Pour moi, l'enseignement de l'altercation entre Paul et Pierre est double :
- Pierre sait reconnaître publiquement ses erreurs (ou ses errements pour ce cas). c'est le signe caractéristique des chercheurs de vérité. A contrario, cet épisode met en relief le dogme de l'infaillibilité du Pape.
- L'Eglise sait faire mémoire de l'humanité de ses clercs. C'est à l'antithèse du complot contre la vérité et les lumières que veulent nous faire croire une certaine propagande voltairienne.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
cruchoix



Messages : 863
Inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Transfiguration   Jeu 27 Déc 2007, 12:21

Bonjour,

J'ai bien noté vos remarques mais je me pose plusieurs questions:

Ce discours fait bien référence à Pierre et Paul mais le pape n'est il pas Pierre et Paul réunit?
Que viennent faire Jacques et Barnabé dans ce discours?

N'y a t'il pas une autre explication plus profonde pour ces passages?
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5033
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Transfiguration   Jeu 27 Déc 2007, 12:40

cruchoix a écrit:
Bonjour, J'ai bien noté vos remarques mais je me pose plusieurs questions: Ce discours fait bien référence à Pierre et Paul mais le pape n'est il pas Pierre et Paul réunit?
Que viennent faire Jacques et Barnabé dans ce discours?
N'y a t'il pas une autre explication plus profonde pour ces passages?
On a jamais vu, ni dans la nature, ni dans les organisations, un corps qui vit avec deux têtes : c'est une ou c'est la mort.
Il n'y a donc qu'un seul pape.
-----------------
Mais on a jamais vu non plus de décision solitaire qui ne conduise à la ruine. Une décision est collégiale (ou dans une autre langage : éclairée).
-------------
C'est la définition de la collégialité catholique qui n'est pas organisationnelle (c'est plus pratique) mais sacramentelle (elle fonde la présence du Christ).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Coll%C3%A8ge_apostolique
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Transfiguration   Jeu 27 Déc 2007, 13:32

cruchoix a écrit:
Bonjour,

J'ai bien noté vos remarques mais je me pose plusieurs questions:

Ce discours fait bien référence à Pierre et Paul mais le pape n'est il pas Pierre et Paul réunit?
Que viennent faire Jacques et Barnabé dans ce discours?

N'y a t'il pas une autre explication plus profonde pour ces passages?

Dans ces choses, il y a certes un sens mystique caché.

mais le fait que le concile de Jérusalem cite un certain nombre d'Apôtres dont Paul, Pierre, Barnabé etc., indique que c'est un CONCILE OECUMENIQUE.

c'est-à-dire un concile qui réunit TOUTES les sensibilités de l'Eglise.

Mais, comme le montre Valtortiste, la tête EST PIERRE.

cependant, Pierre étant d'humble extraction et n'étant pas un homme d'autorité suite à son triple reniement, l'Esprit Saint lui adjoint une aide précieuse: PAUL.

Et Pierre, sans problème, reconnaît son autorité intellectuelle et spirituelle.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
cruchoix



Messages : 863
Inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Transfiguration   Ven 28 Déc 2007, 09:23

Bnjour,

Interressant tout ceci mais aujourd'hui, si le Saint Père, Benoit XVI en l'ocurrence, est Pierre, ou est Paul qui l'aide?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Transfiguration   Ven 28 Déc 2007, 10:01

cruchoix a écrit:
Bnjour,

Interressant tout ceci mais aujourd'hui, si le Saint Père, Benoit XVI en l'ocurrence, est Pierre, ou est Paul qui l'aide?

Ses Cardinaux.

Ils sont les collaborateurs directs du pape. Il l'appellent "frère" et sont tenus de lui parler franchement et en conscience.

Pour Jean-Paul II, les deux principaux cardinaux étaient Ratzinger et Sodano.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
cruchoix



Messages : 863
Inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Transfiguration   Ven 28 Déc 2007, 10:17

Mais alors pourquoi le pape s'appelle t'il le successeur de Pierre et Paul et le mentionne dans sa signature même?
Ne devrait-il pas supprimer la mention Paul et la laisser aux cardinaux?

Pour le concile de Jérusalem, concile oecuménique selon vous, doit t'on voir Tite protestant, Barnabé orthodoxe et Paul anglican?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Transfiguration   Ven 28 Déc 2007, 10:30

cruchoix a écrit:
Mais alors pourquoi le pape s'appelle t'il le successeur de Pierre et Paul et le mentionne dans sa signature même?
Ne devrait-il pas supprimer la mention Paul et la laisser aux cardinaux?

tout cela est symbolique, pas matériel.

Le pape est donc successeur de Pierre et Paul, mais c'est aussi le titre que se donne les conciles œcuméniques unis aux papes.

Citation :
Pour le concile de Jérusalem, concile œcuménique selon vous, doit t'on voir Tite protestant, Barnabé orthodoxe et Paul anglican?

Il y a sûrement un symbole comme cela dans ces premiers conflits et ces premières divisions de l'Eglise. Mais il ne faut pas attribuer aussi matériellement une correspondance, d'autant plus que vous avez oublié ... les orthodoxes ! Laughing

Voilà en tout cas l'attitude que Jésus demande à son Eglise concernant les communautés séparées:

Citation :
Luc 9, 49 Jean prit la parole et dit: "Maître, nous avons vu quelqu'un expulser des démons en ton nom, et nous voulions l'empêcher, parce qu'il ne suit pas avec nous."
Luc 9, 50 Mais Jésus lui dit: "Ne l'en empêchez pas; car qui n'est pas contre vous est pour vous."

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
olivier.j



Messages : 8
Inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Transfiguration   Ven 28 Déc 2007, 15:26

Il ya aussi selon le théologien et cardinal Hans Urs von Balthasar ,concernant l'atitude que le Christ demande à son Eglise, ce passage de l'Evangile;je cite

"Se retournant,Pierre aperçoit,marchant à leur suite,le disciple que Jésus aimait,celui- là même qui,durant le repas,s'était penché sur sa poitrine et avait dit:"Seigneur,qui est'ce qui te livre?".Le voyant donc,Pierre dit à Jésus:"Seigneur et lui?"Jésus lui dit:si je veux qu'il demeure jusqu'à ce que je revienne,que t'importe? toi,suis moi.".Le bruit se répandit alors chez les fréres que se disciple ne mourrait pas.Or Jésus n'avait pas dit à Pierre:"Il ne mourra pas",mais si je veux qu'il demeure jusqu'à ce que je vienne".

Jean 21;20-23


Le théologien en question commente ainsi ce passage:"Pierre voit que le disciple bien-aimé(qui devrait avoir disparu en lui)est encore là,et il se rappelle son rôle médiateur entre la charge officielle et le Seigneur.Il ne comprends pas,mais se sent du fait de sa fonction,le devoir de comprendre,et par conséquent de demander:"Et lui Seigneur?".La question est compréhensible de la part de celui qui à une charge officielle,et même légitime,mais la réponse reste voilée,parcqu'elle repose toute sur la liberté du Seigneur de l'Eglise.Pierre doit remplir sa tâche commme serviteur,et le reste ne le concerne en rien,le reste ,c'est à dire la question de savoir comment sur terre sont tracées les limites exactes entre l'Eglise officielle et l'Eglise de l'amour.Celle-ci"restera",jusqu'à ce que le seigneur revienne:mais comment et où,seul le sait le Seigneur.Pierre doit aimer,il doit donc autant qu'il en est capable,être lui aussi l'Eglise de l'amour.C'est dans cet esprit qu'il doit aussi diriger l'Eglise.Il ne peut nullement se permettre de penser que toute religion est également bonne-si quelqu'un n'a que l'amour'cet amour que le Christ,par sa mort pour tous,à mérité aussi à tous,et que sous forme d'amour surnaturel il tient à la disposition de tous pourquoi cela ne devrait-il pas suffire?.Mais il ne peut pas d'avantage se raidir sur la vue inverse,d'aprés laquelle seul celui qui est gardé dans sa bergerie visible aurait la garantie du véritable amour et par là du salut éternel.Entre ses deux écclésiologies inacceptables,l'évangile de Jean nous laisse et nous libére en un centre inassignable,dont la fixation dépend uniquement du Seigneur.La derniére parole du Seigneur dans l'évangile est l'avertissement(pour l'Eglise et la théologie de tout les temps):"que t'importe?" "

Pâques,le mystère de Hans Urs von Balthasar page 300-3001
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Transfiguration   Dim 30 Déc 2007, 23:50

bonjour ,

je dis ce que je crois et vois depuis des années,

Lors de la Transfiguration, les apôtres peinent a rester conscient certainement que le corps ne supporte pas l'événement, de même l'Eglise qui avance avec les vertus d'écrites comme nécessaires (message d'Arnaud), est entrain d'entrer en Transfiguration (on lis dans Luc que cela se produit lors de la Prière du Christ) cela ne sera connu que de ceux qui la vivent. toutefois cela n'empêchera pas d'être Crucifié, mais donnera la fermeté de cœur a beaucoup et permettra que devant le nombre de morts que La Foi fidèle droite et douce va impliquer, les fidèles et surtout les hommes en charge ne se perturbe pas, marchant fermement vers Jérusalem et La Croix!
(en 1940 on a reculé en grande partie devant le carnage qu'Hitler promettait a l'Eglise Catholique si elle s'opposait a voix haute contre son choix antisémite ! cette fois ci elle parlera au prix trés cher et bien réel de La Fidélité au Christ )

Car il ne s'agit pas de mourir les armes du monde a la main, mais La Paix de l'Esprit du Christ au cœur.
Il ne s'agit pas de sauver la démocratie, la france , ni le Christianisme , mais d'être Jésus pouvant par nous offrir Sa Vie pour les hommes !
si l'heure arrive, le secourt sera a hauteur du besoin !

l'histoire du Corps du Christ s'accomplie, les Saints déja arrivés a la perfection sont proches de nous plus que jamais, les Anges aussi et l'Esprit nous Unis tous, tout ce qui a été reçu par les Saints (connus et inconnus) va nous monter a cœur comme un partage afin d'être une force et communion, de douceur et fidélité, cela l'est déjà, mais la transfiguration en marche va le montrer dans le coeur des croyants qui ne veulent pas fuir l'heure !
certainement l'Église institution risque d'être combattu et de devenir quasi invisible, sauf a la foi, mais l'Église Espérance et Charité qui vivra écrasée, restera humblement en ayant reçu Marie pour Mère comme Jean, et passera ce temps jusqu'à la fin " que t'importe si je veux qu'il demeure jusqu'à la fin !?".

Nous offrons souvent ce que nous croyons ; ce jour là par Christ alors nous offrirons ce que nous Serons par la transfiguration.
Un Saint ne donne pas sa vie, il donne Celle du Christ !
,
,
,
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Transfiguration   Mar 09 Déc 2008, 00:16

Un texte qui va chercher la substance de ce qu 'est la transfiguration.
Vraiment à lire
http://www.amorvincit.com/transfigurationpalamas.htm
Revenir en haut Aller en bas
 
Transfiguration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La transfiguration de Notre Seigneur Jésus Christ, commentaire du jour "Moïse et Elie...parlaient de son départ qui..."
» transfiguration et NDE
» Transfiguration et "Vie intérieure"
» LA TRANSFIGURATION DE NOTRE SEIGNEUR JÉSUS CHRIST - FÊTE
» Méditation dominicale 234: Transfiguration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: