DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mar 22 Juin 2010, 15:01

Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mar 22 Juin 2010, 18:52

Cher Christophore,

Merci pour cette magnifique image de Marie I love you

Je suis en union de prières avec vous fidèlement.

:sts: flower
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mar 22 Juin 2010, 20:21

-Julienne a écrit:
Cher Christophore,

Merci pour cette magnifique image de Marie I love you

Je suis en union de prières avec vous fidèlement.

:sts: flower

Merci, chère Julienne !
Je ne vous ai pas encore dit combien j aime votre avatar : la Vierge si lumineuse, tenant le petit Jésus qui nous bénit, avec un beau symbolisme des couleurs qui en dit long sur la profondeur de la contemplation du peintre.
Si ce n est pas indiscret, pouvez-vous nous dire d oú est cette icône ?
Oui, fidèle union de prières, en Son Coeur.

Like a Star @ heaven :sts: Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mar 22 Juin 2010, 20:39

Vos me direz quand Enlui sera revenu ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mar 22 Juin 2010, 21:07

Ok, j ai eu un MP, il est lá, tout va bien. sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mar 22 Juin 2010, 21:11

Bien que le chemin soit aplani et doux pour les hommes de bonne volonté,

celui qui chemine, cheminera peu et avec peine s’il n’a bon pied et du courage

et s’il ne s’obstine résolument à marcher.


Maximes

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3928
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mer 23 Juin 2010, 00:21

Christophore a écrit:
Arc-en-Ciel a écrit:
Christophore a écrit:
lion-des-bois a écrit:
Cher Christophore,

Les démons intérieurs sont bien plus que ce que vous dites, ce sont des êtres qui sont en nous et qui nous titillent pour nous corrompre et commettre le péché, dans ce que Jung pourrait appeler l'insconscient personnel, et forment un masque extérieure sur le plan visible que Jung appelle la persona et que l'on croit être nous. Comme caché dans l'ombre d'un mur rigide intérieur, ils nous gouvernent à notre insu. Nous avons tous notre lot personnel et différents de chacun de démons cachés intérieurs dont nous ignorons l'existence et qui se révèlent progressivement au cours de notre existence.

___________
Very Happy

Cher frere Lion,
personnellement je pense que c est Marie notre Mere qui seule est mandatée pour nous délivrer tout doucement de ce que vous appelez les démons intérieurs.

Consacrer á Marie notre imagination, nos passions, toute notre personnalité - et c est Elle qui fait tout ... peut être dans la nuit de notre connaissance de toutes ces choses... Elle ne nous montre pas forcément ce qu Elle fait pour pas que notre orgueil abime tout, mais Elle fait !

Like a Star @ heaven
Il y a une prière de consécration à Marie, où je me souviens, la première fois que je l'ai entendu au Foyer de Charité, m'avait un peu "coincée". Embarassed C'était au tout début de ma conversion ou re-conversion.
Cette prière est merveilleuse, elle est une véritable libération et le meilleur moyen de ne pas se tromper, c'est celle de St Louis Marie Grignon et celle qu'aimait Marthe Robin.

"Je te choisis, aujourd'hui, Ô Marie,
en présence de toute la cour céleste,
pour ma Mère et ma Reine.
Je te livre et consacre, en toute soumission et amour,
mon corps et mon âme,
mes biens intérieurs et extérieurs,
et la valeur même de mes bonnes actions passées, présentes et futures,
te laissant un entier et plein droit de disposer de moi et de tout ce qui m'appartient,
sans exception, selon ton bon plaisir,
à la plus grande gloire de Dieu, dans le temps et l'éternité." Amen!

I love you I love you I love you

Chere Arc-en-Ciel, je vous remercie de tout coeur d avoir mis cette priere, car c est á elle que je pensais en parlant ainsi de la consécration. Que Marie nous accorde la grace d y etre fideles chaque jour... c est un chemin assuré, aisé, doux, rapide oú les sombres nuits et purifications sont adoucies par sa bonté maternelle - comme l explique saint Louis-Marie Gr de Monfort.

Fraternellement en Elle,
Christophore

Cher Christophore, dans votre réponse à notre petit lion, je sais que vous avez pensé très fort à cette prière.
C'est une prière que vous devez dire très souvent.
Je l'ai ressenti, mais Embarassed j'ai été plus rapide.
Pardon petit frère.
Votre image de notre Dame, Reine du Foyer, très belle, I love you je l'ai reconnu, car elle se trouve dans tous les foyers de charité. Un grand Merci pour votre délicatesse.

Que Jésus en Marie, en cette nuit, vous bénisse, frère Christophore. :stefamille:
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mer 23 Juin 2010, 09:51

Chere petite Soeur,

Merci !

fleur 6
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mer 23 Juin 2010, 21:14

Le livre II de la Montée du Carmel est d une brulante actualité pour notre monde d aujourd hui oú le démon cherche á diminuer la Foi.

Jésus n a-t-il pas prévenu : "Mais quand le Fils de l homme reviendra, trouvera-t-il la Foi sur la terre ?"

Or, S Jean de la Croix manifeste que la Foi peut être diminuée de plusieurs manières :

1 ) par désintérêt de Dieu en raison des passions qui nous emportent vers le sensible

2 ) par privation de la nourriture de la Foi (la Parole de Dieu, l oraison, les sacrements)

3 ) par l affaiblissement de sa pureté au bénéfice
- des signes événementiels
- des expériences psychiques, du ressenti d origine humaine ou diabolique (á discerner par la direction spirituelle)
- de la compréhension intellectuelle et théologique (ce qui reste tout de même très humain) de la Révélation
- des expériences intérieures ou ressentis dans l oraison, pouvant même être d' origine divine (á discerner en direction spirituelle), mais auxquelles le Saint nous demandera de ne pas nous arrêter sous peine de diminuer la pureté de la foi (certainement informée par la charité) qu il considère comme le moyen de nous unir immédiatement á Dieu.

Cette liste est loin d être exhaustive.

Si dans le premier livre S Jean de la Croix parle de la nuit des sens et nous incite á mortifier nos sens, ce n est que pour nous libérer afin que nous ne soyons plus esclaves de nos sens. Ce fut la nuit des sens.

Par la suite, le Saint Docteur Mystique nous invite á demeurer dans les ténèbres de la Foi qui illuminera notre intelligence, mieux que tout ce que nous aurons vécu ou compris - nous libérant ainsi de toute cérébralité théologique ou de toute mièvrerie psychique.

Nous entrons alors dans la nuit de l intelligence, dans la nuit de la volonté et de la mémoire... pour laisser Dieu nous unir immédiatement á Lui par la Foi, l Espérance et la Charité.

Dans le livre II, nous sommes invités á méditer sur la purification de notre intelligence par le moyen de la Sainte Foi.

Or, cette Foi contemplative adhère non pas aux expériences, ni même á ce que l homme a compris, mais uniquement au MYSTÈRE... que, précisément, l on ne sent pas et que l on ne comprend pas.
Ce qu on en sent ou qu on en a compris, ce n est PAS le Mystère.
Donc s y arrêter, ce serait s arrêter avant le Mystère de Dieu.

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 24 Juin 2010, 20:29

Qui aura su mourir à tout

aura vie en tout.
(Maximes)

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 24 Juin 2010, 20:34

Christophore a écrit:
Qui aura su mourir à tout

aura vie en tout.
(Maximes)

:sts:

Bonsoir Cher Christophore,

Le plus dur c' est de mourir à soi-même !

Je pourrais presque dire mais dans un autre contexte comme Thérèse : jamais je ne vais savoir mourir ! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 24 Juin 2010, 21:08

Ah, ma petite soeur Julienne,
c est Marie qui va faire cela, puisque nous lui sommes consacrés, alors Elle va faire que "ce n est plus moi qui vis, c est le Christ qui vit en moi", ... et qui vit tout en nous... même sa mort.

Je vous recommande á ce sujet un très beau petit livre très apaisant, du P François-Xavier DURRWELL : Le Christ, l homme et la mort. J aime beaucoup ce petit livre, surement vous pourrez le trouver... si jamais c est épuisé, alors dans une bibliothèque ou sur internet...

En grande union de prière, chère Julienne !

flower
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 24 Juin 2010, 21:14

Christophore a écrit:
Ah, ma petite soeur Julienne,
c est Marie qui va faire cela, puisque nous lui sommes consacrés, alors Elle va faire que "ce n est plus moi qui vis, c est le Christ qui vit en moi", ... et qui vit tout en nous... même sa mort.

Je vous recommande á ce sujet un très beau petit livre très apaisant, du P François-Xavier DURRWELL : Le Christ, l homme et la mort. J aime beaucoup ce petit livre, surement vous pourrez le trouver... si jamais c est épuisé, alors dans une bibliothèque ou sur internet...

En grande union de prière, chère Julienne !

flower

Mon petit frère Christophore, oui je pourrai me le procurer certainement...

Fidèlement en grande union de prières, Cher Christophore !



fleur 6
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 24 Juin 2010, 23:28

-Julienne a écrit:
Christophore a écrit:
Qui aura su mourir à tout

aura vie en tout.
(Maximes)

:sts:

Bonsoir Cher Christophore,

Le plus dur c' est de mourir à soi-même !

Je pourrais presque dire mais dans un autre contexte comme Thérèse : jamais je ne vais savoir mourir ! affraid



Une pensée de Bouddha cité par En Christ dans un autre fil:

Boudda a écrit:


«De celui qui dans la bataille a vaincu mille milliers d’hommes et de celui qui s’est vaincu lui-même, c’est ce dernier qui est le plus grand vainqueur.»

Dans le fil de la parabole du fondeur d'Enlui, j'ai mis des extraits de Jean TAuler pour l'art mourir.http://docteurangelique.forumactif.com/theologie-spirituelle-f1/parabole-du-fondeur-t10136.htm?highlight=fondeur

_______________

Christophore, encore Merci pour vos extraits de Jean de la Croix. Il y a des gens qui vous lisent. On commente pas forcément. Je vois grande richesse dans ces écrits.

L'aide à mourir par et en Marie, si grand mystère pour moi. Pour moi, serait-elle une aide à renaître, vu l'action de Julienne et d'Arc en Ciel sur moi ? Je pense que ça doit être l'action de MArie à travers elles ? Marie me paraît si loin, si invisible; que je me dis que vaguement que ce devrait être elle à travers Julienne et Arc en Ciel. Comment se fait-il que MArie soit encore plus inconnu, mystérieux et invisible pour moi que la trinité ???

A mon retour je lirais ce livre que vous proposez à Julienne.

Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 24 Juin 2010, 23:49

Christophore, est-ce que St-Jean de la Croix aborde Marie dans le processus de l'union de l'âme au verbe? Je n'en ai pas souvenance dans ma lecture trop intense et trop rapide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Ven 25 Juin 2010, 09:04

lion-des-bois a écrit:
-Julienne a écrit:
Christophore a écrit:
Qui aura su mourir à tout

aura vie en tout.
(Maximes)

:sts:

Bonsoir Cher Christophore,

Le plus dur c' est de mourir à soi-même !

Je pourrais presque dire mais dans un autre contexte comme Thérèse : jamais je ne vais savoir mourir ! affraid



Une pensée de Bouddha cité par En Christ dans un autre fil:

Boudda a écrit:


«De celui qui dans la bataille a vaincu mille milliers d’hommes et de celui qui s’est vaincu lui-même, c’est ce dernier qui est le plus grand vainqueur.»

Dans le fil de la parabole du fondeur d'Enlui, j'ai mis des extraits de Jean TAuler pour l'art mourir.http://docteurangelique.forumactif.com/theologie-spirituelle-f1/parabole-du-fondeur-t10136.htm?highlight=fondeur

_______________

Christophore, encore Merci pour vos extraits de Jean de la Croix. Il y a des gens qui vous lisent. On commente pas forcément. Je vois grande richesse dans ces écrits.

L'aide à mourir par et en Marie, si grand mystère pour moi. Pour moi, serait-elle une aide à renaître, vu l'action de Julienne et d'Arc en Ciel sur moi ? Je pense que ça doit être l'action de MArie à travers elles ? Marie me paraît si loin, si invisible; que je me dis que vaguement que ce devrait être elle à travers Julienne et Arc en Ciel. Comment se fait-il que MArie soit encore plus inconnu, mystérieux et invisible pour moi que la trinité ???

A mon retour je lirais ce livre que vous proposez à Julienne.


Bonjour Gérard,

J'irai voir ce lien. Très belle cette pensée qu'a mis notre frère En Christ.

J'espère que tu vas bien.......

Marie viendra vers toi, tu verras mais j'ai aussi j'ai du avoir dans ma vie un cheminement pour l'approcher la Toute-Pure, j'avais des réticences me sentant si indigne !

Et pourtant le trésor de la Mère appartient à l'enfant disait Thérèse.

Je prie Marie pour toi et que ton retour se passe bien sous Sa garde !

Sois béni mon frère ! :stefamille:
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Ven 25 Juin 2010, 14:13

Cher Gerard,
non, je n ai pas encore vu cela, j ai lu une chose sur Marie dans Saint Jean de la Croix, lorsque il dit que par l Amour tout est á lui, Dieu et la création, il ajoute, dans une sorte de jubilation extatique : "et la Mere de Dieu est á moi !"
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Ven 25 Juin 2010, 14:16

« Pourquoi je t’aime, ô Marie ! », par Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus

« J’ai encore quelque chose à faire avant de mourir », confie Thérèse à sa sœur Céline : « J’ai toujours rêvé d’exprimer dans un chant à la Sainte Vierge tout ce que je pense d’elle » (PA, Rome, p. 268). Quelques mois avant sa mort, Thérèse compose son dernier poème « Pourquoi je t’aime Ô Marie ! » Elle y exprime tout ce qu’elle pense de la Vierge Marie. Elle nous invite à nous tourner vers la Mère de Dieu et notre Mère en méditant sa vie tel que l’Évangile nous la révèle avec discrétion et profondeur…



Oh ! je voudrais chanter, Marie, pourquoi je t'aime !

Pourquoi ton nom si doux fait tressaillir mon cœur !

Et pourquoi de penser à ta grandeur suprême

Ne saurait à mon âme inspirer de frayeur.

Si je te contemplais dans ta sublime gloire,

Et surpassant l'éclat de tous les bienheureux;

Que je suis ton enfant, je ne pourrais le croire.....

Marie, ah ! devant toi je baisserais les yeux.


Il faut, pour qu'un enfant puisse chérir sa mère,

Qu'elle pleure avec lui, partage ses douleurs.

O Reine de mon cœur, sur la rive étrangère,

Pour m'attirer à toi, que tu versas de pleurs !

En méditant ta vie écrite en l'Evangile,

J'ose te regarder et m'approcher de toi ;

Me croire ton enfant ne m'est pas difficile,

Car je te vois mortelle et souffrant comme moi.



Lorsqu'un Ange des cieux t'offre d'être la Mère

Du Dieu qui doit régner toute l'éternité,

Je te vois préférer, quel étonnant mystère !

L'ineffable trésor de la virginité.

Je comprends que ton âme, ô Vierge immaculée,

Soit plus chère au Seigneur que le divin séjour.

Je comprends que ton âme, humble et douce vallée,

Contienne mon Jésus, l'Océan de l'amour!



Je t'aime, te disant la petite servante

Du Dieu que tu ravis par ton humilité.

Cette grande vertu te rend toute-puissante,

Elle attire en ton cœur la Sainte Trinité !

Alors l'Esprit d'amour te couvrant de son ombre,

Le Fils égal au Père en toi s'est incarné...

De ses frères pécheurs bien grand sera le nombre,

Puisqu'on doit l'appeler : Jésus, ton premier-né!



Marie, ah ! tu le sais, malgré ma petitesse,

Comme toi je possède en moi le Tout-Puissant.

Mais je ne tremble pas en voyant ma faiblesse

Le trésor de la Mère appartient à l'enfant...

Et je suis ton enfant, ô ma Mère chérie !

Tes vertus, ton amour ne sont-ils pas à moi ?

Aussi, lorsqu'en mon cœur descend la blanche Hostie,

Jésus, ton doux Agneau, croit reposer en toi !



Tu me le fais sentir, ce n'est pas impossible

De marcher sur tes pas, ô Reine des élus !

L'étroit chemin du ciel, tu l'as rendu visible

En pratiquant toujours les plus humbles vertus.

Marie, auprès de toi j'aime à rester petite ;

Des grandeurs d'ici-bas je vois la vanité.

Chez sainte Elisabeth recevant ta visite,

J'apprends à pratiquer l'ardente charité.



Là, j'écoute à genoux, douce Reine des Anges,

Le cantique sacré qui jaillit de ton cœur ;

Tu m'apprends à chanter les divines louanges,

A me glorifier en Jésus, mon Sauveur.

Tes paroles d'amour sont de mystiques roses

Qui doivent embaumer les siècles à venir

En toi, le Tout-Puissant a fait de grandes choses

Je veux les méditer, afin de l'en bénir.



Quand le bon saint Joseph ignore le miracle

Que tu voudrais cacher dans ton humilité,

Tu le laisses pleurer tout près du tabernacle

Qui voile du Sauveur la divine beauté.

Oh ! que je l'aime encor ton éloquent silence !

Pour moi, c'est un concert doux et mélodieux

Qui me dit la grandeur et la toute-puissance

D'une âme qui n'attend son secours que des cieux...



Plus tard, à Bethléem, ô Joseph, ô Marie,

Je vous vois repoussés de tous les habitants ;

Nul ne veut recevoir en son hôtellerie

De pauvres étrangers... la place est pour les grands !

La place est pour les grands, et c'est dans une étable

Que la Reine des cieux doit enfanter un Dieu.

O Mère du Sauveur, que je te trouve aimable!

Que je te trouve grande en un si pauvre lieu !



Quand je vois l'Eternel enveloppé de langes,

Quand, du Verbe divin, j'entends le faible cri...

Marie, à cet instant, envierais-je les Anges ?

Leur Seigneur adorable est mon Frère chéri !

Oh ! que je te bénis, toi qui sur nos rivages

As fait épanouir cette divine Fleur !

Que je t'aime, écoutant les bergers et les mages,

Et gardant avec soin toute chose en ton cœur !



Je t'aime, te mêlant avec les autres femmes

Qui, vers le Temple saint, ont dirigé leurs pas ;

Je t'aime, présentant le Sauveur de nos âmes

Au bienheureux vieillard qui le presse en ses bras ;

D'abord en souriant j'écoute son cantique ;

Mais bientôt ses accents me font verser des pleurs...

Plongeant dans l'avenir un regard prophétique,

Siméon te présente un glaive de douleurs !



O Reine des martyrs, jusqu'au soir de ta vie

Ce glaive douloureux transpercera ton cœur.

Déjà tu dois quitter le sol de ta patrie,

Pour éviter d'un roi la jalouse fureur.

Jésus sommeille en paix sous les plis de ton voile,

Joseph vient te prier de partir à l'instant;

Et ton obéissance aussitôt se dévoile

Tu pars sans nul retard et sans raisonnement.



Sur la terre d'Egypte, il me semble, ô Marie,

Que dans la pauvreté ton cœur reste joyeux;

Car Jésus n'est-il pas la plus belle patrie ?

Que t'importe l'exil ?... Tu possèdes les cieux !

Mais à Jérusalem une amère tristesse,

Comme un vaste océan, vient inonder ton cœur...

Jésus, pendant trois jours, se cache à ta tendresse.

Alors c'est bien l'exil dans toute sa rigueur!



Enfin tu l'aperçois, et l'amour te transporte...

Tu dis au bel Enfant qui charme les Docteurs

« O mon Fils, pourquoi donc agis-tu de la sorte ?

« Voilà ton père et moi qui te cherchions en pleurs !... »

Et l'Enfant-Dieu répond — oh ! quel profond mystère! —

A la Mère qu'il aime et qui lui tend les bras :

« Pourquoi me cherchez-vous?... Aux œuvres de mon Père

« Je dois penser déjà!... Ne le savez-vous pas? »



L'Evangile m'apprend que, croissant en sagesse,

A Marie, à Joseph, Jésus reste soumis;

Et mon cœur me révèle avec quelle tendresse

Il obéit toujours à ses parents chéris.

Maintenant je comprends le mystère du Temple,

La réponse, le ton de mon aimable Roi

Mère, ce doux Enfant veut que tu sois l'exemple

De l'âme qui le cherche en la nuit de la foi...



Puisque le Roi des Cieux a voulu que sa Mère

Fût soumise à la nuit, à l'angoisse du cœur,

Alors, c'est donc un bien de souffrir sur la terre ?

Oui !... souffrir en aimant, c'est le plus pur bonheur!

Tout ce qu'il m'a donné, Jésus peut le reprendre,

Dis-lui de ne jamais se gêner avec moi ;

il peut bien se cacher, je consens à l'attendre

Jusqu'au jour sans couchant où s'éteindra ma foi.



Je sais qu'à Nazareth, Vierge pleine de grâces,

Tu vis très pauvrement, ne voulant rien de plus

Point de ravissements, de miracles, d'extases

N'embellissent ta vie, ô Reine des élus !

Le nombre des petits est bien grand sur la terre,

Ils peuvent, sans trembler, vers toi lever les yeux ;

Par la commune voie, incomparable Mère,

Il te plaît de marcher pour les guider aux cieux !



Pendant ce triste exil, ô ma Mère chérie,

Je veux vivre avec toi, te suivre chaque jour;

Vierge, en te contemplant je me plonge ravie,

Découvrant dans ton cœur des abîmes d'amour !

Ton regard maternel bannit toutes mes craintes

Il m'apprend à pleurer, il m'apprend à jouir.

Au lieu de mépriser les jours de fêtes saintes,

Tu veux les partager, tu daignes les bénir.



Des époux de Cana voyant l'inquiétude

Qu'ils ne peuvent cacher, car ils manquent de vin,

Au Sauveur tu le dis, dans ta sollicitude,

Espérant le secours de son pouvoir divin.

Jésus semble d'abord repousser ta prière

« Qu'importe, répond-il, femme, à vous comme à moi ? »

Mais, au fond de son cœur il te nomme sa Mère,

Et son premier miracle il l'opère pour toi !



Un jour que les pécheurs écoutent la doctrine

De Celui qui voudrait au ciel les recevoir

Je te trouve avec eux, Mère, sur la colline ;

Quelqu'un dit à Jésus que tu voudrais le voir.

Alors ton divin Fils, devant la foule entière,

De son amour pour nous montre l'immensité;

Il dit : « Quel est mon frère, et ma sœur, et ma mère,

« Si ce n'est celui-là qui fait ma volonté ? »



O Vierge immaculée, ô Mère la plus tendre !

En écoutant Jésus tu ne t'attristes pas,

Mais tu te réjouis qu'il nous fasse comprendre

Que notre âme devient sa famille ici-bas.

Oui, tu te réjouis qu'il nous donne sa vie,

Les trésors infinis de sa Divinité !

Comment ne pas t'aimer, te bénir, ô Marie !

Voyant, à notre égard, ta générosité ?...



Tu nous aimes vraiment comme Jésus nous aime,

Et tu consens pour nous à t'éloigner de lui.

Aimer, c'est tout donner, et se donner soi-même

Tu voulus le prouver en restant notre appui.

Le Sauveur connaissait ton immense tendresse,

Il savait les secrets de ton cœur maternel...

Refuge des pécheurs, c'est à toi qu'il nous laisse

Quand il quitte la croix pour nous attendre au ciel !



Tu m'apparais, Marie, au sommet du Calvaire,

Debout, près de la Croix, comme un prêtre à l'autel ;

Offrant, pour apaiser la justice du Père,

Ton bien-aimé Jésus, le doux Emmanuel.

Un prophète l'a dit, ô Mère désolée

« Il n'est pas de douleur semblable à ta douleur ! »

O Reine des martyrs, en restant exilée,

Tu prodigues pour nous tout le sang de ton cœur !



La maison de saint Jean devient ton seul asile ;

Le fils de Zébédée a remplacé Jésus !

C'est le dernier détail que donne l'Évangile

De la Vierge Marie il ne me parle plus...

Mais son profond silence, ô ma Mère chérie,

Ne révèle-t-il pas que le Verbe éternel

Veut lui-même chanter les secrets de ta vie

Pour charmer tes enfants, tous les élus du ciel ?



Bientôt je l'entendrai cette douce harmonie;

Bientôt, dans le beau ciel, je vais aller te voir !

Toi qui vins me sourire au matin de ma vie,

Viens me sourire encor... Mère, voici le soir !

Je ne crains plus l'éclat de ta gloire suprême ;

Avec toi j'ai souffert... et je veux maintenant

Chanter sur tes genoux, Vierge, pourquoi je t'aime.....

Et redire à jamais que je suis ton enfant !

Like a Star @ heaven


Dernière édition par Christophore le Jeu 01 Juil 2010, 13:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3928
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Ven 25 Juin 2010, 15:00

I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3928
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Ven 25 Juin 2010, 15:20

Mon petit Gérard, pour que tu rencontres Celle qui est notre Mère et qui se tient à côté de toi, de part sa présence discrète, qu'Elle se rende présente, si tu lui demandes :
Je trouve que : "les Gloires de Marie" de St Alphonse de Liguori et "le secret de Marie" de St Louis Marie Grignion de Montfort peuvent t'aider à la rencontrer.
A lire pas à pas.
Je crois qu'il n'existe aucun saints, qui n'ait été "baigné et langé" par notre Mère. ;)
Que Marie te garde en son coeur sur le coeur de notre Seigneur. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Ven 25 Juin 2010, 15:23

Arc-en-Ciel a écrit:
I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you



fleur 6
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Ven 02 Juil 2010, 16:34

Oh ! Seigneur mon Dieu,

qui Te cherchera avec un amour pur et simple qui ne Te trouve selon son gré et son désir ?

Car c’est Toi qui Te montres le premier et qui viens à la rencontre de ceux qui Te désirent.

(Maximes)

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Dim 04 Juil 2010, 15:37

À la fin du jour,

c’est sur l’amour qu’on vous examinera.

Apprenez donc à aimer Dieu comme il désire l’être

et laissez là ce que vous êtes.

(Maximes)
:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Lun 05 Juil 2010, 14:50

Dieu

estime plus

le moindre degré de pureté de votre conscience

que toutes les oeuvres que vous pouvez faire.

(ibid)


:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Lun 05 Juil 2010, 17:52

J'étais dans les ténèbres et en sûreté,
Quand je sortis déguisée par l'escalier secret.
Oh! l'heureux sort!
J'étais dans les ténèbres et en cachette,
Quand ma demeure était déjà en paix.



EXPLICATION DE LA STROPHE


Dans cette seconde strophe l'âme chante l'heureux sort qu'elle a eu
de pratiquer le dénûment de l'esprit
par rapport à toutes ses imperfections spirituelles
et tendances égoïstes dans les choses spirituelles.

Son sort a été d'autant plus heureux
qu'il y avait plus de difficulté pour pacifier cette partie spirituelle de sa demeure
et entrer dans ces ténèbres intérieures qui consistent dans le détachement spirituel
par rapport à toutes les choses sensuelles et spirituelles;

car l'âme n'a alors d'autre appui que la foi pure
pour aller à Dieu.


Aussi
cette voie s'appelle escalier secret,
et en effet tous les degrés et articles de la foi que l'âme suit sont secrets
et cachés aux sens et à l'entendement.

Voilà pourquoi l'âme est dans les ténèbres
par rapport à la lumière naturelle des sens et de l'entendement;
elle passe au-delà des limites de la nature et de la raison
pour gravir ce divin escalier de la foi;
par là elle arrive et pénètre jusqu'aux profondeurs de Dieu.
MC II, 1
:sts:


Dernière édition par Christophore le Mar 06 Juil 2010, 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mar 06 Juil 2010, 16:19

Elle dit qu'elle était déguisée, parce que
la foi qui l'a guidée dans son ascension
lui a fait changer sa forme
et sa manière d'être naturelle
pour revêtir une forme divine.

C'est grâce à cette transformation
qu'elle n'a pas été reconnue ni retenue par les choses de la nature et de la raison
ou par le démon.
Aucun de ces trois ennemis ne peut lui nuire si elle marche par ce chemin de la foi.

Il y a plus:
l'âme alors est tellement cachée, protégée, et étrangère
à tous les artifices du démon,
qu'elle s'avance véritablement,
comme le dit la strophe, dans les ténèbres et en cachette,
c'est-à-dire par rapport au démon,
à qui la lumière de la foi est plus funeste que les plus épaisses ténèbres.

Nous pouvons donc le dire,
l'âme qui se guide par la lumière de la foi
est cachée au démon et à l'abri de ses coups,
comme nous le montrerons plus clairement dans la suite.

Aussi chante-t-elle elle-même qu'elle est sortie dans les ténèbres
et en sûreté.

Celui qui a l'heureux sort de suivre le chemin obscur de la foi,
et la choisit pour l'accompagner,
lui pauvre aveugle,
s'élève au-dessus de ses représentation naturelles et des raisonnements
pour avancer en toute sécurité,
comme nous l'avons dit.

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mar 06 Juil 2010, 21:14

Ma paix est dans la solitude,
Je ne demande rien de plus.
Te plaire est mon unique étude,
Et ma béatitude
C'est toi, Jésus !
Ste Thérese de l Enfant Jésus : J ai soif d Amour


:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mer 07 Juil 2010, 18:59

L'âme ajoute
qu'elle est sortie par cette nuit de l'esprit;
quand sa demeure était déjà
en paix,
c'est-à-dire quand sa partie raisonnable et spirituelle était déjà pacifiée.

Lorsque l'âme, en effet, est sortie de sa demeure
et est arrivée à l'union divine,
c'est qu'elle tient dans la paix toutes les puissances naturelles,
et sa partie spirituelle domine l'activité et l'inquiétude de ses sens.

Elle ne dit donc pas qu'elle est sortie avec anxiété, comme dans la première Nuit des sens.

Pourquoi?

Parce que
pour entrer dans la Nuit des sens
et se dépouiller du sensible,
il fallait qu'elle eût éprouvé les angoisses de l'amour sensible.

Mais pour achever de pacifier la demeure de son esprit,
il ne lui faut que fixer ses facultés,
tous ses attraits et ses tendances spirituelles
dans la foi pure.

Cela fait,
elle s'unit avec le Bien-Aimé
par une union pleine de simplicité
et la pureté d'amour et de ressemblance.

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 08 Juil 2010, 22:11

Il faut remarquer, en outre, que dans la première strophe
où elle parle de la partie sensitive,
l'âme dit qu'elle est sortie par une nuit obscure;
mais ici où elle parle de la partie spirituelle,
elle dit qu'elle est sortie dans les ténèbres;

au milieu de la nuit, si grande que soit l'obscurité, on y voit encore un peu;
mais quand l'obscurité est complète, on ne voit plus rien.

Ainsi dans la nuit des sens il y a encore une certaine lumière,
car l'entendement et la raison ne sont pas frappés de cécité.
Mais la nuit de l'esprit, qui est la foi, prive de toute lumière et l'entendement et les sens.

Aussi l'âme qui est dans cette nuit
dit qu'elle s'avançait dans les ténèbres et en sûreté,
ce qu'elle ne disait pas dans la nuit des sens.

Moins l'âme agit en vertu de ses aptitudes personnelles,
plus sa marche est sûre,
car plus elle agit par la foi.

C'est là ce que nous expliquerons longuement dans ce livre,
où nous parlerons de choses très importantes pour la véritable spiritualité.

Il est vrai qu'elles offrent quelque obscurité,
mais elles s'enchaînent si bien les unes aux autres
qu'elles s'éclairent mutuellement et que, à mon avis, on les comprendra très bien.


:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Ven 09 Juil 2010, 11:31

Il y a sur ta voie beaucoup de sable, o ami
grain après grain, sors de ton corps
Si grain par grain, tu déplaces cette charge
c'est bien mieux que de déplacer une montagne en une
seule fois

La veulerie l'orgueil la vanité la luxure la cupidité
le mensonge la colère l'avarice la désinvolture la vantardise
Ne tarderont pas à te tendre une embuscade
et brusquement se jetteront sur toi

Tout ceci est sable, vient-il à s'agréger
qu'il devient montagne et t'ensevelit
Si ton cœur est le féal de la foi, abstiens-toi
car la montagne de feu de l'enfer n'est pas autre chose

Tout ce qui est parure sois-en sûr
pour ton âme tout ceci est souillure
Pourquoi réclames-tu ce que tu n'as pas nourri de tes mains
pourquoi cherches-tu ce que tu n'as pas perdu?

Si le Seigneur te retirait un seul denier de ce qu'il t'a donné
o toi déchu de toi-même
Ton ingratitude deviendrait immense
et ta rancune envahirait les deux mondes

Ici-bas tu te tournes la tête pour une seule once d'or
cent richesses de là-bas hélas te glissent des mains

Puisque le monde n'est pas ton lieu d'origine
il n'y a point lieu de t'engouer du monde
Le monde impie n'est qu'un lieu de passage
que signifie ton entêtement dans la traversée?

ʿAṭṭār


:sts:
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Ven 09 Juil 2010, 12:54

"Ayez foi en Dieu.

En vérité je vous le dis,
si quelqu'un dit á cette montagne :
"Soulève-toi et jette-toi dans la mer",
et s'il n'hésite pas dans son coeur, mais croit que ce qu'il dit va arriver,
cela lui sera accordé.

C'est pourquoi je vous dis :
tout ce que vous demandez en priant,
croyez que vous l'avez déjà reçu,
et cela vous sera accordé".

(Evangile selon saint Marc 11, 22-23)


:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Ven 09 Juil 2010, 15:13

Nous allons parler maintenant
de la seconde partie de cette nuit
qui est la foi.

Elle est, comme nous l'avons dit,
le moyen admirable que nous avons
pour parvenir à notre fin qui est Dieu;
et Dieu étant naturellement pour l'âme la cause ou la troisième partie de cette nuit,
la foi qui se trouve au milieu est comparée au milieu de la nuit.

Nous pouvons donc dire que pour l'âme
cette nuit est plus obscure que la première,
et d'une certaine manière plus obscure aussi que la troisième.

La première, ou la nuit des sens, est comparée au crépuscule,
c'est-à-dire au moment où tous les objets matériels se dérobent à la vue;
voilà pourquoi elle n'est pas aussi éloignée de la lumière que le milieu de la nuit.

La troisième partie ou l'aurore, étant déjà proche de la lumière du jour,
n'est pas aussi obscure que l'est le milieu de la nuit:
car elle précède immédiatement le rayonnement et l'éclat de la lumière du jour,
et elle est comparée à Dieu même.

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Sam 10 Juil 2010, 10:02

A la vérité,
si nous nous mettons au point de vue naturel,
Dieu est pour l'âme comme une nuit aussi obscure que la foi.

Néanmoins,
lorsque l'âme a traversé ces trois sortes de nuit,
Dieu l'éclaire surnaturellement des rayons de sa lumière,
et d'une manière plus élevée, transcendante et expérimentale.

C'est le commencement de l'union parfaite, qui a lieu une fois qu'elle a passé la troisième nuit;
aussi on peut dire qu'elle est moins obscure que la seconde nuit;
mais elle est également plus obscure que la première,
car celle-ci a rapport à la partie inférieure de l'homme,
celle des sens, qui par conséquent est plus extérieure.

La seconde nuit,
celle de la foi,
a rapport à la partie supérieure de l'homme ou partie raisonnable;
elle est par conséquent plus intérieure et plus obscure
dès lors qu'elle prive l'âme de la lumière de la raison ou, pour mieux m'exprimer, qu'elle l'aveugle.

C'est donc à bon droit qu'elle est comparée au milieu de la nuit,
parce que c'est la partie la plus centrale et la plus obscure de la nuit.

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Dim 11 Juil 2010, 18:24

Comment la foi est une nuit obscure pour l âme

La foi,
disent les théologiens,
est une habitude de l'âme,
certaine et obscure en même temps.

Elle est obscure
parce qu'elle nous fait croire des vérités révélées par Dieu même,
qui sont au-dessus de toute lumière naturelle
et excèdent incomparablement la portée de tout entendement humain.

Elle nous dit des choses que nous n'avons jamais vues ni comprises

Nous ne pouvons donc en avoir aucune lumière par notre science naturelle,
car ce qu'elle nous dit n'a aucun rapport avec nos sens.
Nous les connaissons par l'ouïe;
nous croyons ce qu'on nous enseigne
et nous y soumettons aveuglément notre lumière naturelle.

Car, comme le dit saint Paul,
« la foi vient de l'audition, et l'audition de la parole du Christ (Rom. X, 17) ».
C'est comme s'il disait:
La foi n'est pas une science qui s'acquiert par un sens quelconque;
elle n'est que l'acquiescement de l'âme à ce qui lui vient par l'ouïe.
MC II, 2
:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Lun 12 Juil 2010, 10:47

Les autres sciences s'acquièrent avec la lumière de l'entendement,
celle de la foi s'acquiert sans cette lumière;
il faut même faire le sacrifice de cette lumière particulière
pour ne point perdre celle de la foi.

Isaïe a dit en effet:
Si non credideritis, non intelligetis:
« Si vous ne croyez pas, vous ne comprendrez pas. (Is. VI, 3) »

Il est donc clair
que la foi est une nuit obscure pour l'âme, et c'est ainsi qu'elle l'éclaire,
et plus elle la plonge dans les ténèbres, plus elle lui donne sa lumière.

C'est en l'aveuglant au point de vue naturel qu'elle lui donne sa lumière,
selon la parole d'Isaïe:
Si vous ne croyez pas, c'est-à-dire, si vous n'êtes pas dans les ténèbres,
vous ne comprendrez pas; cela veut dire: vous n'aurez pas la lumière
ni la connaissance élevée et surnaturelle de la vérité.

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mar 13 Juil 2010, 15:30

C'est ainsi
que nous voyons une figure de la foi
dans cette nuée qui séparait les enfants d'Isarël des Égyptiens
au moment d'entrer dans la mer Rouge
et dont la sainte Écriture nous dit:
« C'était une nuée ténébreuse, mais elle éclairait cependant la nuit (Ex. XIV, 20). »

Car l'homme qui est dans les ténèbres
ne pouvait être convenablement éclairé que par d'autres ténèbres,
comme nous l'enseigne le Psalmiste en ces termes:
« Le jour annonce la parole au jour, et la nuit transmet la science à la nuit (Ps. XVIII, 3). »

Pour parler plus clairement, cela veut dire
que le jour c'est Dieu lui-même dans la bienheureuse patrie
où il est comme un jour pour les anges et les saints,
qui à leur tour deviennent jours aussi dans le reflet de la divine lumière.
Il leur dit et communique la divine parole, qui est sont Fils,
afin qu'ils le connaissent et en jouissent.

La nuit, c'est la foi dans l'Église militante où il fait encore nuit.
Elle communique la science à l'Église,
et par suite à chaque âme qui est nuit elle aussi,
puisqu'elle ne jouit pas de la vision béatifique de l'éternelle sagesse,
et qu'en présence de la foi, elle est privée de sa lumière naturelle.

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mer 14 Juil 2010, 20:01

De là
il faut déduire
que la foi qui est une nuit obscure
éclaire l'âme qui est dans l'obscurité,

et c'est ainsi que se vérifie ce que David dit à ce propos:
Et nox illuminatio mea in déliciis meis:
« La nuit sera ma lumière au milieu de mes délices (Ps. CXXXVIII, 11) »,
ce qui équivaut à dire:
Dans les délices de ma pure contemplation et de mon union avec Dieu,
la nuit de la foi sera mon guide.

Cela nous fait comprendre clairement
que l'âme doit être dans les ténèbres (au point de vue naturel)
pour avoir la lumière qui la guidera dans cette voie de l'union avec Dieu.

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 15 Juil 2010, 18:30



Sainte Fete de Notre dame du Mont Carmel, demain !
:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Ven 16 Juil 2010, 20:27


Fleur du Carmel
Vigne fleurie
Splendeur du ciel
Vierge féconde
et unique

Mère très douce
mais toujours vierge
donne au Carmel
tes privilèges
Etoile de la mer

Fille de Jessé
Qui donnes fleur
que je demeure
auprès de toi
pour te servir

Lys élevé
dans les épines
préserve purs
nos coeurs fragiles
ô protectrice

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3928
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Ven 16 Juil 2010, 23:31

Fleur du Carmel, priez pour nous.
En union avec tous nos frères et soeurs du Carmel flower :sts: flower
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Sam 17 Juil 2010, 11:05

Les Carmélites de Compiègne, martyres (+ 1794),
expulsées de leur couvent le 14 septembre 1792
arretées le 23 juin 1794,
jugées, condamnées á mort et exécutées le 17 juillet 1794



En 1789,
lorsqu'éclate la Révolution française,
la communauté du Carmel de Compiègne compte 21 religieuses.
18 monteront sur l'échafaud.

En 1790,
le décret du 13 février 1790 supprime les Ordres religieux contemplatifs.
Chaque carmélite est invitée à déclarer si son intention est de sortir de son monastère.
Toutes affirment "vouloir vivre et mourir dans cette sainte maison."

En 1792,
la Mère prieure leur propose
"un acte de consécration par lequel la communauté s'offrirait en holocauste
pour que la paix divine, que le Fils de Dieu était venu apporter au monde,
fut rendue à l'Église et à l'État."

Le 14 septembre 1792, elles sont expulsées de leur couvent.
Chaque jour, elles prononcent l'acte d'offrande.

Le 23 juin 1794, au temps de la Grande Terreur, elles sont arrêtées.

Jugées et condamnées à mort le 17 juillet,
elles sont guillotinées le soir même,
sur la place de la Nation à Paris.

Leurs corps furent enterrés au cimetière de Picpus dans une fosse commune,
où ils se trouvent encore dans le jardin des religieuses.

Les Carmélites de Compiègne sont vierges et martyres.
Elles furent condamnées à mort
parce qu’elles avait conservé fidèlement la vie religieuse.
Avant de monter à l’échafaud,
elles renouvelèrent leur profession de foi baptismale et leurs vœux religieux.

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Sam 17 Juil 2010, 15:54

Pour arriver à la transformation surnaturelle,
il est clair que l'âme doit être dans les ténèbres
et se soustraire à tout ce qui concerne sa vie naturelle
tant sensitive que raisonnable.

Le mot surnaturel signifie ce qui est au-dessus de la nature;
par conséquent ce qui est naturel est en bas.

Mais,
comme la transformation en Dieu ne dépend ni des sens ni de l'habileté humaine,
l'âme doit se dépouiller complètement et volontairement
de tout ce qu'elle peut contenir d'affection aux choses d'en haut ou d'en bas;
elle le fera dans toute la mesure où cela dépend d'elle;
et alors qui empêchera Dieu d'agir en toute liberté dans cette âme soumise, dépouillée, anéantie?
MC II,3

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Dim 18 Juil 2010, 14:26

Le dépouillement
devra être complet
et s'étendre à tout ce qu'elle (l'âme) pourrait contenir.

Voilà pourquoi,
alors même qu'elle acquerrait peu à peu des faveurs surnaturelles,
elle devrait toujours veiller à se considérer comme si elle en était dénuée,
à se tenir dans les ténèbres comme l'aveugle,
en s'appuyant sur la foi obscure, qui est sa lumière et son guide,
et nullement sur ce qu'elle peut entendre, goûter, sentir ou imaginer,
car tout cela n'est que ténèbres capables de l'égarer ou de la retarder;
mais la foi est au-dessus de nos connaissances, de nos goûts, de nos sentiments et de nos imaginations.

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Lun 19 Juil 2010, 19:40



Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Lun 19 Juil 2010, 20:13

Le 20 juillet
Commémoraison de saint Élie de Thisbé en Galaad.
Prophète du Seigneur aux jours des rois d’Israël Achaz et Ochozias,
il revendiqua contre un peuple infidèle les droits du Dieu unique
avec une telle force d’âme qu’il préfigura
non seulement saint Jean-Baptiste,
mais le Christ lui-même.
Il n’a pas laissé d’oracles écrits,
mais son souvenir s’est fidèlement conservé,
surtout au Mont Carmel.

Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mar 20 Juil 2010, 11:35

Le prophete Elie
défendit les droits de Dieu devant Achab, roi impie d'Israël.
Il annonce la sécheresse pour prix des péchés du roi,
et, sur l'ordre de Dieu,
se cache au torrent de Kérit dans la solitude, trois années durant.
Là, il se tient en présence de Yahvé;
il boit au torrent et les corbeaux lui portent sa nourriture.

Épris de contemplation et brûlant de zèle,
il combat pour le culte du Dieu unique:
"C'est Yahvé qui est Dieu!" affirme-t-il avec force devant le peuple,
dans le défi qu'il porte aux prêtres de Baal sur le Mont-Carmel.
Et Dieu envoie le feu consumer l'holocauste sur le bûcher mouillé.

Il annonce la fin de la sécheresse
et tandis qu'il est en prière, au sommet du Carmel,
une petite nuée se lève de la mer.
Voici la pluie bienfaisante.

Il fuit la colère de la reine Jézabel pour sauver sa vie.
Fortifié par une nourriture mystérieuse, il marche jusqu'à l'Horeb, la montagne de Dieu.
Il y est gratifié d'une haute expérience spirituelle intérieure.
Sur la parole de Dieu, il retourne pour oindre Élisée comme prophète à sa place.
Il est emporté au ciel sur un char de feu.

A lire dans la Bible:
- 1 R 17, Elie annonce une grande sécheresse... (premier livre des Rois)
- 2 R 2, 1-14 Élie est enlevé au ciel - Élisée devient son héritier (deuxième livre des Rois)

Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mar 20 Juil 2010, 15:03

L'âme,
si elle s'appuie sur quelqu'une de ses connaissances
ou quelqu'un de ses goûts et de ses sentiments pour Dieu,
quelque excellents d'ailleurs qu'ils soient,
ce sera toujours peu de chose et bien peu proportionné à ce qu'est Dieu;
on se trompe facilement en suivant un tel chemin
et l'on retarde la marche en avant,
parce que l'âme ne se conforme pas aveuglément à la foi
qui est son vrai guide.

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mer 21 Juil 2010, 17:18

L'âme
aura beau prétendre s'unir parfaitement ici-bas
par la grâce à Celui à qui elle doit être unie dans la gloire du ciel;
saint Paul nous dit ici:
l'oeil de l'homme ne l'a point vu,
son oreille ne l'a point entendu,
son coeur de chair ne l'a point goûté.

Il est donc clair que,
pour arriver ici-bas à s'unir parfaitement à lui par la grâce et l'amour,
l'âme doit être dans l'obscurité par rapport à tout ce que l'oeil peut voir,
l'ouïe entendre, l'imagination représenter et le coeur percevoir.

Elle se met donc dans un grand embarras, quand,
pour arriver à cet état élevé d'union avec Dieu,
elle s'attache à quelque pensée,
à un goût ou imagination,
à son jugement,
à ses désirs,
à sa manière d'agir ou à toute oeuvre ou chose personnelle,
et qu'elle ne sait pas s'en délivrer et dépouiller complètement.

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 22 Juil 2010, 14:44

Nous l'avons déjà dit:
le terme où elle tend est au-dessus de tout cela
et dépasse tout ce qu'elle pourrait connaître et goûter de plus sublime.

Voilà pourquoi,
passant par-dessus tout,
elle doit s'appliquer à ne rien savoir.

Aussi dans cette voie,
quitter son chemin, c'est trouver le chemin véritable,
ou mieux,
passer au terme et laisser le moyen, c'est pénétrer dans le terme qui est sans mesure,
je veux dire en Dieu lui-même.

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Ven 23 Juil 2010, 14:44

Car l'âme
qui arrive à cet état
n'a plus ni modes ni manières d'agir qui lui soient propres;
elle ne s'y attache pas et ne peut s'y attacher.

Je veux dire
qu'elle ne s'attache plus à ses manières
d'entendre,
de goûter
et de sentir,
bien qu'elle les possède toutes;
elle est comme celui qui,
n'ayant rien,
possède tout éminemment.

Elle a le courage
de franchir les limites naturelles de ses facultés
intérieures et extérieures,
aussi entre-t-elle pleinement dans le surnaturel
qui n'a ni limite ni mesure,
mais qui renferme tout en substance.

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Vincent01



Masculin Messages : 1270
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Sam 24 Juil 2010, 14:21

C'est très beau et vrai. cheers Merci Christophore. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Sam 24 Juil 2010, 16:17

Vincent01 a écrit:
C'est très beau et vrai. cheers Merci Christophore. Embarassed


Union de prieres dans ces merveilles !

I love you :sts: I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Sam 24 Juil 2010, 19:07

Pour en arriver là,
il faut sortir de l'état naturel,
sortir de soi,
s'éloigner de ce qui est bas
pour arriver à ce qui dépasse toutes les hauteurs.

Aussi,
se transportant au-delà de tout ce qu'elle peut savoir ou comprendre
spirituellement et naturellement,
elle doit désirer ardemment parvenir
à ce qu'elle ne peut connaître en cette vie
ni goûter dans son coeur.

Elle laisse derrière elle
tout ce qu'elle goûte et ressent
ou peut goûter et ressentir
ici-bas dans sa partie spirituelle et sensitive,
et brûle d'arriver à ce qui surpasse tout sentiment et toute joie.

Si elle veut demeurer libre
et dégagée de toute créature
pour parvenir à un tel but,
elle ne doit point s'éprendre des impressions
qu'elle recevra dans sa partie spirituelle et sensitive(...)
et elle n'en fera aucun cas.

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
 
Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Saint Jean de la Croix
» Saint Jean de la Croix, Sainte Odile, commentaire du jour "Jean a rendu témoignage à la vérité...; il était la lampe qui brûle et qui éclaire"
» Saint Jean de la Croix
» Parole de Saint Jean de la Croix
» Saint Jean de la Croix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: