DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mer 09 Juin 2010, 09:29

Arc-en-Ciel a écrit:
Se détacher de nos amours affectifs pour mieux s'attacher à Dieu seul.
C'est notre âme qui a soif d'amour, de cet amour absolu et notre ennemi, dont le Seigneur veut nous libérer, c'est de notre ego, de nous-mêmes.

N'être RIEN, rien, rien, rien.
"Pour arriver à goûter tout, veillez à n'avoir goût pour rien". St Jean de la Croix.

C'est quand nous lâcherons ce que nous sommes, nos désirs, nos envies, nos affections, que Dieu pourra aimer en nous, vraiment.
C'est dans Sa vision d'Amour qui n'est pas la notre, que nous pourrons aimer pleinement, car c'est Lui qui aimera.

Julienne lâche tout et laisse-toi aimer, comme Dieu t'aime. I love you
C'est ma pauvre prière pour toi, c'est le Trésor que je demande pour toi. :sts:

Merci ma chère Arc-En-Ciel, oui je vais lâcher tout pour le Seigneur...... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mer 09 Juin 2010, 09:31

Enlui a écrit:
Devenir démuni et pauvre du coeur qui s'est cru riche,s'ouvrir à la leçon reçue si décapante!

Bisous à arc en miel et à toi Julienne***

Bisous Enlui,

Bisous à tous, Christophore, Arc-En-Ciel, Nougat-Blanc ... :bisou: :bisou: :bisou: :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mer 09 Juin 2010, 10:04

Très chère Julienne!

je sors de mon silence pour te dire que je vais prier pour que Dieu manisfeste sa prescence et son amour pour toi!

Que Saint mère Térésa , Sainte Thérèse de Lisieux, qui ont aussi connu cette nuit, prie pour toi notre Seigneur. Et que la Sainte Vierge vienne te conseiller! :bisou: fleur 6
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mer 09 Juin 2010, 10:11

louis74 a écrit:
Très chère Julienne!

je sors de mon silence pour te dire que je vais prier pour que Dieu manisfeste sa prescence et son amour pour toi!

Que Saint mère Térésa , Sainte Thérèse de Lisieux, qui ont aussi connu cette nuit, prie pour toi notre Seigneur. Et que la Sainte Vierge vienne te conseiller! :bisou: fleur 6

Très cher Louis,

MERCI !!

avec toutes ces prières Jésus va être forcé de se manifester !!! Il ne pourra pas résister !

:bisou: :sts:
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mer 09 Juin 2010, 10:43

Lorsque vous êtes sous le poids des afflictions,
vous êtes unis à Dieu qui est votre force et qui se trouve avec ceux qui sont dans la tribulation;

quand vous êtes sans fardeau,
vous êtes avec vous-mêmes et vous n'êtes que faiblesse,

car la vertu et la force de l'âme grandissent et se fortifient dans les épreuves de la patience.


:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mer 09 Juin 2010, 12:34

Arc-en-Ciel a écrit:
Se détacher de nos amours affectifs pour mieux s'attacher à Dieu seul.
C'est notre âme qui a soif d'amour, de cet amour absolu et notre ennemi, dont le Seigneur veut nous libérer, c'est de notre ego, de nous-mêmes.

N'être RIEN, rien, rien, rien.
"Pour arriver à goûter tout, veillez à n'avoir goût pour rien". St Jean de la Croix.

Tres juste, chere Arc en Ciel.
Et, justement, nous allons y arriver á ce beau texte, tres bientot. sunny

Cher Enlui, oui, il y a une nuit du coeur : nous allons entendre saint Jean de la Croix le souligner encore plus... Il appelle cela le détachement. Car tous les attaches viennent de notre coeur, de notre volonté.
Aussi, préconise-t-il de ne plus vouloir quoi que ce soit et qui que ce soit, si ce n est en Dieu, selon Dieu et pour Dieu.

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mer 09 Juin 2010, 13:15

Un beau programme ! sunny sunny sunny

Dans ton texte de 10h 43,est-ce vraiment cela qu'il faut lire :"quand vous êtes sans fardeau" ?
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mer 09 Juin 2010, 17:36

Oui, cher Enlui.
Le Saint Docteur veut montrer qu il est préférable á l ame d etre chargée de fardeaux que de ne point en avoir : chargée, Dieu la soutient, sans fardeau, elle est laissée á elle-meme.

C est d ailleurs une illustration de l appel du Christ :

"Si quelque un veut venir á ma suite, qu il (...) se charge de sa croix".

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mer 09 Juin 2010, 17:38

Autre traduction possible :

"Lorsque vous êtes chargé, vous demeurez auprès de Dieu qui est votre force, lequel est avec ceux qui ont le cœur affligé.
Mais quand vous êtes allégé, vous êtes près de vous-même qui êtes votre faiblesse.
Car la vertu et la force de l'âme s'augmentent et se confirment dans les épreuves."

Mais cela va dans le meme sens.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mer 09 Juin 2010, 17:52

Il est nécessaire que l'âme qui veut arriver à l'union divine
passe par cette nuit obscure de la mortification de ses tendances
et du renoncement à tous les plaisirs des biens sensibles.
En voici la cause.

Toutes les affections qu'elle porte aux créatures sont devant Dieu comme de pures ténèbres;
tant qu'elle y est plongée, elle est incapable d'être pénétrée de la pure et simple lumière de Dieu.

Pour donner plus de clarté à cette doctrine,
nous devons savoir que l'affection et l'attachement que l'âme porte à la créature
la rend semblable à cette créature,
et plus est grande l'affection qu'elle lui porte, plus aussi elle lui est égale et semblable,
car l'amour établit la ressemblance entre celui qui aime et l'objet aimé.

Donc, celui qui aime la créature se place au niveau de cette créature,
et même plus bas en quelque sorte,
car l'amour non seulement rend semblables mais encore assujettit celui qui aime à l'objet aimé.

Aussi, quand l'âme aime quelque chose en dehors de Dieu,
elle est incapable de la pure union avec Dieu et de sa transformation en lui.

La bassesse de la créature est, en effet plus éloignée de la grandeur du Créateur que les ténèbres ne le sont de la lumière.
Toutes les créatures du ciel et de la terre comparées à Dieu ne sont rien, dit Jérémie :
Aspexi terram, et ecce vacua erat, et nihil; et coelos, et non erat lux in eis :
« J'ai regardé la terre, elle était vide et néant; j'ai considéré les cieux, et ils étaient sans lumière (Jer. IV, 23) ».

Quand il dit qu'il a vu la terre vide,
il donne à entendre que toutes les créatures de la terre n'étaient rien, et que la terre elle-même n'était rien;
quand il dit qu'il a considéré les cieux et qu'il les a vus sans lumière,
il veut dire que toutes les lumières du ciel, comparées à Dieu, ne sont que pures ténèbres.

Par conséquent,
si toutes les créatures considérées sous ce rapport ne sont rien,
et l'affection qu'on leur porte moins que rien,
nous pouvons dire qu'elles sont un obstacle et un empêchement à notre transformation en Dieu.

Car les ténèbres ne sont rien, et moins que rien puisqu'elles sont une privation de la vue.
De même que celui qui est dans les ténèbres ne comprend pas la lumière,
de même l'âme qui est attachée à la créature ne peut comprendre Dieu;
et tant qu'elle n'en sera pas détachée, elle ne pourra pas posséder Dieu ici-bas par la pure transformation de l'amour,
ni là-haut dans la claire vision du ciel.


:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mer 09 Juin 2010, 18:25

L'attachement à une créature devient en plus,des fois,une dépendance dont découle nombre satisfactions, hélas éphémères,qui se conclue par des souffrances aussi amères que le plaisir en était grand.
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mer 09 Juin 2010, 19:08

Concernant le fardeau

Le christ, au chapitre 5 de l'évangile de Jean, dit: lève toi, prends ton grabat, et marche !"

Il ne dit assurément pas: "lève toi, laisse là ton grabat, et marche. "

Commence en fait le chemin de croix. Le christ nous en libèrera plus tard, pour autant que nous acceptions notre chemin de croix qui se déroule devant nos pas. C'est bénédiction, de réaliser que nous avons un grabat. Avant le paralytique était couché dessus, et n'en connaissait pas le poids, innocent et irresponsable de son grabat. Le christ va nous demander de le porter.

Un grand changement ! Car avant, le grabat était dans l'ombre, sous le paralytique, il était l'ombre du paralytique sur laquelle il était couché. Maintenant, le grabat est soulevé, porté, il est dans la lumière. Nous entrons dans le discipulat. Et nous le portons volontiers dans la lumière car on reconnait qu'il est nôtre, malgré la souffrance. Le Paralytique, maintenant, marche, mais ne reconnait pas le CHirst tout de suite. Plus tard, il est dans le temple (le temple de l'âme), et là, il reconnait le Christ. Par cette reconnaissance, La foi inébranlable nous est donnée.

(En référence: Evangile de Jean, Chapitre 5)


Dernière édition par lion-des-bois le Mer 09 Juin 2010, 19:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mer 09 Juin 2010, 19:12

Revenir en haut Aller en bas
nougat-blanc



Féminin Messages : 632
Inscription : 17/05/2010

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mer 09 Juin 2010, 20:31

Christophore a écrit:
Oui, cher Enlui.
Le Saint Docteur veut montrer qu il est préférable á l ame d etre chargée de fardeaux que de ne point en avoir : chargée, Dieu la soutient, sans fardeau, elle est laissée á elle-meme.

C est d ailleurs une illustration de l appel du Christ :

"Si quelque un veut venir á ma suite, qu il (...) se charge de sa croix".

:sts:

Souvent la croix du Christ a été tellement lourde , que je suis tombé en cour de route .
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mer 09 Juin 2010, 22:05

Citation :
Car les ténèbres ne sont rien, et moins que rien puisqu'elles sont une privation de la vue.
De même que celui qui est dans les ténèbres ne comprend pas la lumière,
de même l'âme qui est attachée à la créature ne peut comprendre Dieu;
et tant qu'elle n'en sera pas détachée, elle ne pourra pas posséder Dieu ici-bas par la pure transformation de l'amour,
ni là-haut dans la claire vision du ciel.

J'ose à peine discuter de ce sujet, tellement ce sujet est très élevé... Mais bon... On fait ce qu'on peut... :jevole:

Ce qui permet le plus "parfaitement" de ce détacher des choses de la terre (et même des créatures) est justement l'union à Dieu. Tout ce qui est de la terre lui paraîtra presque naturellement" étranger et cela malgré elle (l'âme). C'est bien ce qu'il y a de plus étrange que le surnaturel soit presque perçue comme naturel... Mais je n'ai rien contre le fait que l'on se détache par l'effort des choses de la terre remarqué... Mais bien souvent l'être humain en faisant des efforts en garde une très grande fierté (retour sur soi, ce qui est une forme d'attachement à la terre). Finalement ce qui permet le mieux de ce détacher des choses de la terre est l'action de l'esprit saint en nous. Il le fait tout doucement en purifiant l'âme. Dieu confirme habituellement cette purification (ou l'explique intérieurement) à l'âme. Le mieux est de demander à Dieu de purifier notre âme, mais demandez le bien humblement... Les souffrances purificatrices peuvent être très intenses... :help: Dieu sait qu'elle est la quantité de remède (dosage) qu'il faut à notre âme (contrairement à nous qui n'avons pas une pleine connaissance de nous-mêmes heureusement).

Mais, j'aime beaucoup st-Jean de la croix...

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Mer 09 Juin 2010, 22:48

Chere Tourterelle, oui, l orgueil est l ennemi de ces ames qui croient faire les choses par leur propre effort.
Dieu en a pitié : il les fera entrer ensuite dans la Njuit de l esprit oú l orgueil va tomber en miettes sous le feu purificateur de la connaissance de soi dans la lumiere de Dieu.

Personnellement , je pense que le mieux est de se consacrer á Marie : elle nous préserve á la fois de trop grands acces d orgueil, et en meme temps elle nous porte, donc on avance á son rythme...
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 10 Juin 2010, 00:11

Christophore parlera ultérieurement de la purification par l'Esprit-Saint,lordqu'il abordera la purification dite passive
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 10 Juin 2010, 00:56

Enlui a écrit:
As-tu,Lionceau,parcouru le fil : http://docteurangelique.forumactif.com/theologie-spirituelle-f1/ce-que-croyait-le-bon-larron-t10177.htm ?

j'en viens, et j'y retourne encore ;)
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 10 Juin 2010, 05:32

Je suis bien contente de discuter de ce sujet avec toi Christophor... Et avec tous d'ailleurs...

Citation :
Personnellement , je pense que le mieux est de se consacrer á Marie : elle nous préserve á la fois de trop grands acces d orgueil, et en meme temps elle nous porte, donc on avance á son rythme...

Je ne me suis pas consacrée officiellement à la vierge Marie (j'aurais pu le faire, il y a un certain temps de cela). Mais je me considère comme étant une grande handicapée de la prière (en tout cas, ça me semble être ma réalité).. :jevole: J'arrive à peine à réciter une dizaine du chapelet (Une dizaine de chapelet me prend environs une heure et même d'avantage...). Alors je ne me suis pas consacrée à Marie considérant mon handicape spirituel... Je ne suis vraiment pas une athlète de la prière... On peut dire que je suis vraiment la servante inutile (c'est la réalité)... Mais la vierge dans sa bonté maternelle m'a énormément aidée à prier. Effectivement, je lui ai demandée son aide pour prier... Et c'est vraiment Marie qui m'a "ouvert les portes de la prière"... Marie nous fait franchir des portes très rapidement. C'est comme prendre un ascenseur (élévateur)... On ne mérite rien mais elle, elle mérite tout (donc elle nous ouvre des portes spirituelles, nous fait prendre des raccourcies). Donc c'est excellent et très juste! Very Happy

Je me suis tout de même consacrée dans mon coeur à la vierge Marie... On fait ce qu'on peut et Dieu fait ce qu'il veut, hereusement... Very Happy

Si tu me le permet, bien qu'étant une grande handicapée de la prière et de plus un peu ignorante, je vais suivre ton sujet... Very Happy Mais tu m'excusera si je suis un peu hors sujet quelques fois...

Je vous donne ce lien qui conduit à un site vraiment intéressant... Je pense que tu appréciera ce site Christophor ainsi que tous...

Citation :
http://www.amorvincit.com/indexfr.htm
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 10 Juin 2010, 09:06

Voir aussi l'annuaire de sites http://priereadoration.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 10 Juin 2010, 09:28

Tourterelle a écrit:
Je suis bien contente de discuter de ce sujet avec toi Christophor... Et avec tous d'ailleurs...

Citation :
Personnellement , je pense que le mieux est de se consacrer á Marie : elle nous préserve á la fois de trop grands acces d orgueil, et en meme temps elle nous porte, donc on avance á son rythme...


Si tu me le permet, bien qu'étant une grande handicapée de la prière et de plus un peu ignorante, je vais suivre ton sujet... Very Happy Mais tu m'excusera si je suis un peu hors sujet quelques fois...

Chere Tourterelle,

Merci de votre appréciation. Moi aussi , je suis content de discuter avec vous. Et, de plus, handicapée ou pas, je me permets de réclamer vos prieres pour moi, votre pauvre petit frere.

I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 10 Juin 2010, 10:21

Il y a longtemps, ce me semble, que le lecteur désire me demander si, pour arriver à ce haut état de perfection, il est absolument nécessaire de commencer tout d'abord par la mortification complète de toutes nos tendances petites et grandes, ou s'il ne suffirait pas d'en mortifier quelques-unes et de laisser les autres, celles du moins qui paraîtraient de peu d'importance. Il semble dur, en effet, et très difficile d'arriver à une telle pureté et à un tel dépouillement, que l'on n'ait plus de volonté ni d'affection pour quoi que ce soit.

A cette question nous répondons tout d'abord que sans doute nos tendances ne sont pas aussi préjudiciables les unes que les autres, et ne nuisent pas au même degré. Je parle des tendances volontaires, car les tendances naturelles n'empêchent que très peu l'union divine, ou même ne l'empêchent pas quand on n'y consent pas et qu'elles ne sont que des premiers mouvements.

J'appelle tendances de la nature et de premiers mouvements toutes celles où la volonté, éclairée par la raison, n'a eu aucune part ni avant ni après les actes. Il est impossible de les faire disparaître et de les mortifier complètement en cette vie. Alors même qu'elles ne seraient pas mortifiées d'une façon absolue, elles ne constituent pas un obstacle à l'union divine. Elles peuvent fort bien exister dans notre nature, tandis que l'âme, dans sa partie raisonnable, en sera complètement maîtresse.

Il peut même arriver parfois que l'âme soit par sa volonté élevée à une haute union de quiétude, tandis que les tendances se manifestent dans la partie sensitive; l'âme qui est en oraison n'en est nullement troublée dans sa partie supérieure.

Quant aux tendances volontaires, qu'il s'agisse des plus graves qui portent aux péchés mortels, ou des moins graves qui portent aux péchés véniels, ou de celles moindres encore qui portent aux imperfections, si petites qu'elles soient, il faut les faire disparaître complètement; sans quoi l'âme est incapable d'arriver à l'union parfaite avec Dieu.

En voici la raison. L'état de cette divine union consiste en ce que la volonté de l'âme est complètement en la volonté divine; il n'y a plus rien en elle qui soit opposé à la volonté divine; aussi elle ne se meurt en tout et pour tout que d'après la volonté divine. Voilà pourquoi nous disons que, dans cet état les deux volontés, celle de l'âme et celle de Dieu, n'en font plus qu'une, et que cette volonté de Dieu est bien celle de l'âme. Or si l'âme s'attache à quelque imperfection que Dieu ne veut pas, elle n'est pas encore arrivée à avoir une seule volonté avec celle de Dieu. Elle voudrait, en effet, une chose que Dieu ne voudrait pas.

S'il s'agit de certaines habitudes d'imperfections volontaires que l'on n'achève jamais de surmonter, non seulement elles empêchent l'union divine, mais encore le progrès dans la perfection.

Ces imperfections habituelles sont, par exemple, la coutume de parler beaucoup, une petite attache, dont on ne veut jamais se défaire, à un objet quelconque, une personne, un vêtement, un livre, une cellule, tel genre de nourriture, certains petits entretiens, certains petits désirs de chercher de la sensualité, de savoir, d'entendre, ou choses semblables.

Qu'importe que l'oiseau soit retenu par un fil léger ou une corde? Le fil qui le retient a beau être léger, l'oiseau y reste attaché comme à la corde, et tant qu'il ne l'aura pas rompu, il ne pourra voler.

Non seulement elles n'avancent pas, mais cette attache les fait aller à reculons, elles perdent ce qu'elles avaient acquis durant tant de temps et au prix des plus grandes fatigues. C'est une vérité bien connue: si l'on n'avance pas dans ce chemin spirituel en remportant des victoires, on recule; si l'on ne gagne pas, on perd.
 C'est ce que Notre-Seigneur a voulu nous signifier quand il a dit: « Celui qui n'est pas avec moi est contre moi (Mat. XII, 30). »

L'âme n'a qu'une volonté. Si elle l'engage ou l'applique à quelque chose de créé, elle perd sa liberté, sa force, son détachement et sa pureté, toutes choses qui sont requises pour arriver à la transformation en Dieu.

« Je vous le dis, mes frères, le temps est court; ce qui nous reste à faire et ce qui convient, c'est que ceux qui ont des femmes soient comme s'ils n'en avaient pas; que ceux qui pleurent la perte des biens de ce monde soient comme s'ils ne pleuraient pas; que ceux qui se réjouissent soient comme s'ils ne se réjouissaient pas; ceux qui achètent, comme s'ils n'en usaient pas (I Cor. VII, 29) ». Voilà ce que nous dit l'Apôtre. Il nous enseigne combien l'âme doit être libre de toute attache pour s'élever à Dieu.

Notons cependant que si chaque tendance produit tous ces préjudices que nous appelons positifs, elle en cause un d'une manière directe et principale et, les autres par voie de conséquence. Si la tendance sensuelle produit tous ces préjudices à la fois, il n'en est pas moins vrai que son effet propre et immédiat est de souiller l'âme et le corps. La tendance de l'avarice les produits également tous, mais elle engendre le chagrin d'une manière directe et immédiate. La passion de la vaine gloire, elle aussi, les produit tous, mais elle apporte immédiatement et directement l'aveuglement et les ténèbres. Ainsi la gourmandise engendre tous ces préjudices, mais son effet principal c'est la tiédeur dans la pratique de la vertu, et ainsi nous pouvons raisonner des autres tendances.  

Or, si tout acte volontaire d'une de nos tendances engendre tous ces effets réunis, c'est qu'il est directement contraire aux actes de la vertu opposée. Un acte de vertu, en effet, produit et engendre en même temps la suavité, la paix, la consolation, la lumière, la pureté et la force; et la tendance déréglée cause le tourment, la fatigue, la lassitude, l'aveuglement et la faiblesse.

La passion, au moment où elle s'exerce, est pleine de douceur et paraît bonne; c'est ensuite que l'âme ressent son amertume et ses tristes effets. Celui qui se laisse entraîner par elle pourra très bien en juger. Je n'ignore pas cependant qu'il y a des personnes tellement aveugles et insensibles qu'elles n'éprouvent point cette amertume. Elles ne songent pas à aller vers Dieu et, par suite, ne se préoccupent pas des obstacles qui les en séparent.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 10 Juin 2010, 11:36

Tourterelle a écrit:
Je suis bien contente de discuter de ce sujet avec toi Christophor... Et avec tous d'ailleurs...

Citation :
Personnellement , je pense que le mieux est de se consacrer á Marie : elle nous préserve á la fois de trop grands acces d orgueil, et en meme temps elle nous porte, donc on avance á son rythme...

Je ne me suis pas consacrée officiellement à la vierge Marie (j'aurais pu le faire, il y a un certain temps de cela). Mais je me considère comme étant une grande handicapée de la prière (en tout cas, ça me semble être ma réalité).. :jevole: J'arrive à peine à réciter une dizaine du chapelet (Une dizaine de chapelet me prend environs une heure et même d'avantage...). Alors je ne me suis pas consacrée à Marie considérant mon handicape spirituel... Je ne suis vraiment pas une athlète de la prière... On peut dire que je suis vraiment la servante inutile (c'est la réalité)... Mais la vierge dans sa bonté maternelle m'a énormément aidée à prier. Effectivement, je lui ai demandée son aide pour prier... Et c'est vraiment Marie qui m'a "ouvert les portes de la prière"... Marie nous fait franchir des portes très rapidement. C'est comme prendre un ascenseur (élévateur)... On ne mérite rien mais elle, elle mérite tout (donc elle nous ouvre des portes spirituelles, nous fait prendre des raccourcies). Donc c'est excellent et très juste! Very Happy

Je me suis tout de même consacrée dans mon coeur à la vierge Marie... On fait ce qu'on peut et Dieu fait ce qu'il veut, hereusement... Very Happy

Si tu me le permet, bien qu'étant une grande handicapée de la prière et de plus un peu ignorante, je vais suivre ton sujet... Very Happy Mais tu m'excusera si je suis un peu hors sujet quelques fois...

Je vous donne ce lien qui conduit à un site vraiment intéressant... Je pense que tu appréciera ce site Christophor ainsi que tous...

Citation :
http://www.amorvincit.com/indexfr.htm
Beaucoup d'humilité pour "la grande handicapée" de la prière, chère Tourterelle I love you
En ce qui me concerne, c'est un "bien" spirituel qui m'a été enlevé comme bien d'autres et auxquels je ne dois plus me rattacher, ni même à redemander . Pas facile à accepter. :x ;)
Merci pour le lien, c'est celui, cher à notre forum, celui d'Agapé. flower
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 10 Juin 2010, 11:43

Chere Arc-en-Ciel, permettez-moi de penser que cet enlevement n est qu apparent. Vous demeurez toujours en Jésus par Marie.

Et Marie nous garde, tous ses enfants, dans sa priere.

flower
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 10 Juin 2010, 11:55

Christophore a écrit:
Chere Arc-en-Ciel, permettez-moi de penser que cet enlevement n est qu apparent. Vous demeurez toujours en Jésus par Marie.

Et Marie nous garde, tous ses enfants, dans sa priere.

flower
Merci cher Christophore I love you
Je n'en doute plus, aujourd'hui.
Mais, tant que je n'avais pas "lâché", c'est aller jusqu'au désespoir d'un abandon (attachement des tiens qui te "file entre les doigts" et détachement même de l'existence de Dieu) et en finir avec cette vie.
L'arc-en-ciel est revenu, avec ses couleurs de paix, même si tu te sens "morte".
Il est inutile que je me fatigue et n'ai plus le choix que celui de faire confiance en Marie, notre Mère. Ce n'est pas de la résignation mais une acceptation. :sts:
Christophore, soit béni pour ce thème choisi. flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 10 Juin 2010, 12:48

Merci Cher Christophore pour ces messages .... je lis, je médite.... je me pose des questions .... même si je n'interviens pas souvent je lis.... je pense que l'attachement excessif à une personne est nuisible à l' âme .....

Union de prières :sts:
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 10 Juin 2010, 14:00

Merci, chere Arc-enCiel... oui, Amen pour votre si beau souhait final ! Vous aussi, soyez bénie !

Permettez-moi de me glisser donc, comme objet d intercession, dans ces prieres que Marie fait en vous "dans la nuit obscure" sans etre vue mais d autant plus réelle.

Like a Star @ heaven :sts: Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 10 Juin 2010, 14:07

-Julienne a écrit:
Merci Cher Christophore pour ces messages .... je lis, je médite.... je me pose des questions .... même si je n'interviens pas souvent je lis.... je pense que l'attachement excessif à une personne est nuisible à l' âme .....

Union de prières :sts:

Oui, Chere Julienne, je pense que vous avez bien compris le message.

C'est á Dieu seul que nous sommes consacrés par notre Bapteme : tous les liens de charité fraternelles, que Jésus tisse et veut, ne sont vrais que si ils sont charité divine et portés par l Unique Amour de préférence.

On aime son frere en Dieu et pour Dieu.

Pour que le frere et nous meme soyons plus proches de Dieu.

Oui, union de prieres, fidelement

sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 10 Juin 2010, 14:11

Christophore a écrit:
-Julienne a écrit:
Merci Cher Christophore pour ces messages .... je lis, je médite.... je me pose des questions .... même si je n'interviens pas souvent je lis.... je pense que l'attachement excessif à une personne est nuisible à l' âme .....

Union de prières :sts:

Oui, Chere Julienne, je pense que vous avez bien compris le message.

C'est á Dieu seul que nous sommes consacrés par notre Bapteme : tous les liens de charité fraternelles, que Jésus tisse et veut, ne sont vrais que si ils sont charité divine et portés par l Unique Amour de préférence.

On aime son frere en Dieu et pour Dieu.

Pour que le frere et nous meme soyons plus proches de Dieu.

Oui, union de prieres, fidelement

sunny

En effet, Cher Christophore c'est de cette façon que nous devons aimer..... je crois que l'imitation de Jésus-Christ parle de ces attachements excessifs et ne pas faire dépendre notre Paix d'un frère ou d'une soeur mais seulement de Christ mais je ne veux pas sortir du sujet, nous sommes avec Saint Jean de la Croix !

:sts: sunny
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 10 Juin 2010, 14:21

Pas un ne mérite d’être aimé, sinon pour la vertu qui est en lui.

Et quand on aime de cette façon, c’est selon Dieu, et avec grande liberté ;
que s’il y a de l’attachement, c’est encore avec un plus grand attachement à Dieu.

Car alors, tant plus cet amour croît, tant plus celui de Dieu augmente ;
et tant plus croît celui de Dieu, tant plus aussi celui du prochain.


:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 10 Juin 2010, 15:43

Saint jean de la Croix écrivait pour des moines,à nous d'adapter ses propos avec intelligence et bonne mesure,avec bon sens et tout cela en rendant grâce à Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 10 Juin 2010, 17:20

Pardon, il y a des maximes, des lettres, meme des textes de saint Jean de la Croix écrits pour n importe qui.

En particulier, le livre que nous étudions précise bien des le début qu il s adresse á des ames que Dieu appelle á l union avec Lui.

A chacun de se positionner face á cette question : cette vie d union avec Dieu est ou non réservée aux moines ?

Le Concile Vatican II dit l inverse avec l appel universel á la sainteté, ainsi que les exemples de mystiques laics. Comme Marie. Et, plus pres de nous : Marthe Robin.

Mais, je le répete, il est clair que la voie que le Saint préconise n est pas la seule : Dieu est libre de conduire les ames selon sa Volonté.

Et comme je disais ci dessus, quelques messages plus haut, dans la consécration totale á Marie, st Louis-Marie Gr de M. souligne que cette voie est aisée parce que elle permet de passer plus doucement et plus rapidement .

sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 10 Juin 2010, 17:27

Christophore a écrit:
Pardon, il y a des maximes, des lettres, meme des textes de saint Jean de la Croix écrits pour n importe qui.

En particulier, le livre que nous étudions précise bien des le début qu il s adresse á des ames que Dieu appelle á l union avec Lui.

A chacun de se positionner face á cette question : cette vie d union avec Dieu est ou non réservée aux moines ?

Le Concile Vatican II dit l inverse avec l appel universel á la sainteté, ainsi que les exemples de mystiques laics. Comme Marie. Et, plus pres de nous : Marthe Robin.

Mais, je le répete, il est clair que la voie que le Saint préconise n est pas la seule : Dieu est libre de conduire les ames selon sa Volonté.

Et comme je disais ci dessus, quelques messages plus haut, dans la consécration totale á Marie, st Louis-Marie Gr de M. souligne que cette voie est aisée parce que elle permet de passer plus doucement et plus rapidement .

sunny

Cher Christophore,

Il me semblerait injuste que l'Union à Dieu ne soit réservée qu'aux moines ou aux consacrés !
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 10 Juin 2010, 17:30

sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 10 Juin 2010, 20:12

Il y a plusieurs voies pour l'union à Dieu,heureusement.

La voie de la nuit pour quelqu'un dans le monde serait pour moi plus dure que pour celui qui est cloitré,dont la vie est résumée à l'essentiel etc...alors qu'elle lui est déjà ardue.
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 10 Juin 2010, 20:16

Citation :
Mais, tant que je n'avais pas "lâché", c'est aller jusqu'au désespoir d'un abandon (attachement des tiens qui te "file entre les doigts" et détachement même de l'existence de Dieu) et en finir avec cette vie.
L'arc-en-ciel est revenu, avec ses couleurs de paix, même si tu te sens "morte".
Il est inutile que je me fatigue et n'ai plus le choix que celui de faire confiance en Marie, notre Mère. Ce n'est pas de la résignation mais une acceptation.
Christophore, soit béni pour ce thème choisi.

Permettez moi de développer ce petit hors sujet...

C'est l'épreuve qui me semble être la plus difficile. Je l'appelle l'épreuve du grand désert. Celle-ci peut durer pendant des années. Et effectivement, traverser un grand désert demande du temps... Se n'est pas les petits déserts passager suivit d'une consolation. Ces petits déserts ou l'âme s'impatiente et réclame le retour de son chérie qui est absent pendant une courte période... C'est bien autre chose...

J'ai remarquée que dans ce grand désert, l'âme se retrouve face au grand désespoir humain (le sien et celui de tout humanité sans Dieu). Dans ce désespoir, elle croira avoir perdue la foi. Elle ira même jusqu'à douter de l'existence même de Dieu. Elle croira même avoir imaginer l'existence de Dieu... C'est le grand passage à vide...

Je veux bien partager avec toi, Arc-en-ciel, le peu que j'en comprend par expérience (et non par connaissance)... Dans ce désert il y a le grand désespoir humain qui se croit abandonné de Dieu (Dieu se fait absent pendant une très longue période, voir même des années). Ce désespoir est relié à la terre (condition humaine séparée de Dieu et comme Dieu se fait sentir absent pendant une très longue période...). L'âme pensera au suicide ou appellera la mort (elle expérimentera le désespoir de l'athée sans Dieu bien qu'elle ait en réalité toujours la foi), comme un espoir d'une délivrance d'un désespoir terrestre (condition humaine). Donc il y a bien un espoir qui s'oppose au désespoir. Cet espoir n'est étonnement pas relié à la terre. Ce désespoir provoque en l'âme un très profond détachement à la terre et fera naître une chose nouvelle en elle qui est une forme d'espoir en l'autre vie et non un espoir terrestre. J'appellerais cet espoir qui est différent de l'espoir terrestre (ne met plus ses espoir en la terre), l'espérance. Donc cet épreuve du grand désert est vraiment un détachement à la terre. En réalité l'âme meurt à ses espoirs terrestre et naît à l'espérance (qui est un espoir spirituel qui n'appartient pas au monde terrestre)... Dieu permet cela lorsqu'il a préparé d'abord une âme (donc cette âme est déjà "avancée" spirituellement et a déjà vécue une intimité très profonde avec Dieu effectivement)..

Mère Thérèsa semble avoir vécue dans ce désert pendant 40 ans (environs)... Pendant ce temps, elle faisait des oeuvres de charités... C'est une grande âme...

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 10 Juin 2010, 20:47

Ce n'est pas hors sujet ,Tourterelle,et cela correspond très bien aux chapitres que Christophore ouvrira plus tard au fil du texte de Saint jean de la croix.

Il y a peut-être cette chose c'est que tu ne parle pas de ta foi d'alors,où en était-elle ?

Car il y a aussi la nuit de la foi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 10 Juin 2010, 21:58

Tourterelle a écrit:
Citation :
Mais, tant que je n'avais pas "lâché", c'est aller jusqu'au désespoir d'un abandon (attachement des tiens qui te "file entre les doigts" et détachement même de l'existence de Dieu) et en finir avec cette vie.
L'arc-en-ciel est revenu, avec ses couleurs de paix, même si tu te sens "morte".
Il est inutile que je me fatigue et n'ai plus le choix que celui de faire confiance en Marie, notre Mère. Ce n'est pas de la résignation mais une acceptation.
Christophore, soit béni pour ce thème choisi.

Permettez moi de développer ce petit hors sujet...

C'est l'épreuve qui me semble être la plus difficile. Je l'appelle l'épreuve du grand désert. Celle-ci peut durer pendant des années. Et effectivement, traverser un grand désert demande du temps... Se n'est pas les petits déserts passager suivit d'une consolation. Ces petits déserts ou l'âme s'impatiente et réclame le retour de son chérie qui est absent pendant une courte période... C'est bien autre chose...

J'ai remarquée que dans ce grand désert, l'âme se retrouve face au grand désespoir humain (le sien et celui de tout humanité sans Dieu). Dans ce désespoir, elle croira avoir perdue la foi. Elle ira même jusqu'à douter de l'existence même de Dieu. Elle croira même avoir imaginer l'existence de Dieu... C'est le grand passage à vide...

Je veux bien partager avec toi, Arc-en-ciel, le peu que j'en comprend par expérience (et non par connaissance)... Dans ce désert il y a le grand désespoir humain qui se croit abandonné de Dieu (Dieu se fait absent pendant une très longue période, voir même des années). Ce désespoir est relié à la terre (condition humaine séparée de Dieu et comme Dieu se fait sentir absent pendant une très longue période...). L'âme pensera au suicide ou appellera la mort (elle expérimentera le désespoir de l'athée sans Dieu bien qu'elle ait en réalité toujours la foi), comme un espoir d'une délivrance d'un désespoir terrestre (condition humaine). Donc il y a bien un espoir qui s'oppose au désespoir. Cet espoir n'est étonnement pas relié à la terre. Ce désespoir provoque en l'âme un très profond détachement à la terre et fera naître une chose nouvelle en elle qui est une forme d'espoir en l'autre vie et non un espoir terrestre. J'appellerais cet espoir qui est différent de l'espoir terrestre (ne met plus ses espoir en la terre), l'espérance. Donc cet épreuve du grand désert est vraiment un détachement à la terre. En réalité l'âme meurt à ses espoirs terrestre et naît à l'espérance (qui est un espoir spirituel qui n'appartient pas au monde terrestre)... Dieu permet cela lorsqu'il a préparé d'abord une âme (donc cette âme est déjà "avancée" spirituellement et a déjà vécue une intimité très profonde avec Dieu effectivement)..

Mère Thérèsa semble avoir vécue dans ce désert pendant 40 ans (environs)... Pendant ce temps, elle faisait des oeuvres de charités... C'est une grande âme...

I love you
Tourterelle, mon âme soeur I love you I love you I love you
Je comprends pleinement et je te comprends et me retrouve avec "écho" du coeur, dans chaques mots, phrases, virgules et points de ..... que tu as si bien traduit.
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Jeu 10 Juin 2010, 22:59

salut I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Ven 11 Juin 2010, 12:06

Merci, a vous tous, pour vos beaux témoignages !
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Ven 11 Juin 2010, 12:11

Je ne traiterai pas ici des autres tendances de la nature qui ne sont pas volontaires,
ni des pensées qui ne sont que des premiers mouvements,
ni des autres tentations auxquelles on ne consent pas,
car tout cela ne cause aucun des préjudices dont il a été question.

Sans doute l'âme qui les éprouve
pourra s'imaginer que la passion et le trouble où elle se trouve alors la souillent et l'obscurcissent;
mais il n'en est rien; ce sont des effets tout contraires qui en résultent.

En leur résistant,
elle acquiert plus de force, de pureté, de lumière, de consolations,
ainsi que beaucoup d'autres biens,
comme Notre-Seigneur l'a enseigné à saint Paul en ces termes:
« La vertu se perfectionne dans la faiblesse (II Cor. XII, 9). »

Quant aux tendances volontaires,
elles engendrent tous les maux dont nous avons parlé et beaucoup d'autres encore.

Aussi les maîtres de la vie spirituelle
doivent-ils mettre leur principale sollicitude
à mortifier immédiatement toutes les tendances de leurs disciples,
en les privant de la satisfaction de leurs désirs;
et en les délivrant de toutes les misères dont nous avons parlé.

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Ven 11 Juin 2010, 16:11

N'y a-t-il pas une numérotation de chacun des passages ?

Si oui ne serait-ce pas bien de l'indiquer en rappelant, à chaque fois ,de quel livre sort le passage donné à lire ?

Je pense particulièrement aux passants ,ou aux membres lecteurs occasionnels qui peut-être ne relisent pas tous les posts.


Dernière édition par Enlui le Sam 12 Juin 2010, 11:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Sam 12 Juin 2010, 01:49

Mais, cher Enlui, je fais, comme connvenu, depuis le début, le commentaire résumé, donc nous en sommes toujours dans MC, 1 livre, dans le commentaire du premier strophe.

Du moins pour ce qui est écrit en bleu.
En revanche, les quelques maximes (petits fruits confits sur le gateau Very Happy), sont en rouge foncé.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Sam 12 Juin 2010, 12:15

Ce que j'ai dit est a but pédagogique."Je pense particulièrement aux passants ,ou aux membres lecteurs occasionnels" ai-je écrit plus haut.Car ton fil a la valeur d'un enseignement .

Mais ce n'est qu'une proposition !!!!

Rappeler à chaque passage en bleu le livre:Montée du Carmel,l'auteur,la ligne de la strophe commentée

Ainsi:Saint jean de la croix,"La montée du Carmel",livre 1,strophe 1,commentaire du vers 1,ou ligne 1...par exemple.
Il suffit de faire un copier-coller et de changer les chiffres qui s'imposent.
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Sam 12 Juin 2010, 12:32

Merci, cher Enlui. Je vais le faire autant que ce sera possible.
Cela serait plus facilement réalisable si je ne faisais qu un copier-coller du livre.
Or, précisément, comme je l ai précisé des le début, tel n est pas le cas.

En revanche il s agit d accomplir une sorte d'initiation á la lecture, donc, comme prévu depuis le début, je prends les textes du Saint en en coupant des chapitres entiers: Car ne faire que recopier le livre tel quel me semblerait présenter peu d intéret.

Saint Jean de la Croix en est encore (et pendant tout ce premier livre(!) de la MC) au commentaire des premiers mots du premier vers de la premiere strophe : Dans une nuit obscure...

Et il est, pendant tout ce livre, en train d expliquer qu est ce que cette nuit obscure et pourquoi l ame en a besoin.

D autre part, il convient de lire en méditant les textes écrits en bleu les uns apres les autres.

Ne faire que de lire "en passant" tel ou tel post, dans ce cas précis de ce fil, serait s exposer á passer á coté de ce que S Jn de la Croix peut nous donner ici et maintenant.

D ailleurs, écoutons la suite :
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Sam 12 Juin 2010, 12:46

Il reste maintenant à donner quelques avis pour que l'âme puisse et sache entrer dans cette Nuit des sens. Pour cela il faut savoir que l'âme y entre ordinairement de deux manières: l'une est active, et l'autre passive.

L'active comprend ce que l'âme, aidée de la grâce, peut faire et fait en réalité par elle-même pour y entrer.
Nous allons nous en occuper tout de suite dans les avis qui vont suivre.

La passive comprend ce que l'âme ne fait pas par elle-même ni par sa propre industrie, mais ce que Dieu fait en elle, avec des secours plus particuliers, et alors elle est comme passive, tout en donnant librement son consentement.
Nous en traiterons dans le second Livre, lorsque nous parlerons des commençants(...)

Nous ne nous occupons maintenant que de savoir quels sont les motifs pour lesquels on appelle Nuit cette voie qui mène à l'union divine,
ce qu'est cette Nuit elle-même et de combien de parties elle se compose.

Néanmoins, pour ne pas paraître trop bref
et ne pas priver les âmes de tout le profit désirable en ne leur donnant pas tout de suite quelques moyens ou avis
propres à ceux qui marchent dans cette Nuit de leurs tendances,
j'ai tenu à leur fournir ici la méthode abrégée qui va suivre.

Ces avis qui suivent et qui concernent la manière de vaincre nos tendances sont, il est vrai, brefs et en petit nombre,
mais, selon moi, ils sont aussi profitables et efficaces qu'ils sont concis.

Voilà pourquoi celui qui voudra sincèrement les mettre en pratique n'a plus besoin d'en avoir d'autres.
Ceux-ci, en effet, embrassent tous les autres réunis.


Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Sam 12 Juin 2010, 13:56

Christophore a écrit:
Il reste maintenant à donner quelques avis pour que l'âme puisse et sache entrer dans cette Nuit des sens. Pour cela il faut savoir que l'âme y entre ordinairement de deux manières: l'une est active, et l'autre passive.

L'active comprend ce que l'âme, aidée de la grâce, peut faire et fait en réalité par elle-même pour y entrer.
Nous allons nous en occuper tout de suite dans les avis qui vont suivre.

La passive comprend ce que l'âme ne fait pas par elle-même ni par sa propre industrie, mais ce que Dieu fait en elle, avec des secours plus particuliers, et alors elle est comme passive, tout en donnant librement son consentement.
Nous en traiterons dans le second Livre, lorsque nous parlerons des commençants(...)

Nous ne nous occupons maintenant que de savoir quels sont les motifs pour lesquels on appelle Nuit cette voie qui mène à l'union divine,
ce qu'est cette Nuit elle-même et de combien de parties elle se compose.

Néanmoins, pour ne pas paraître trop bref
et ne pas priver les âmes de tout le profit désirable en ne leur donnant pas tout de suite quelques moyens ou avis
propres à ceux qui marchent dans cette Nuit de leurs tendances,
j'ai tenu à leur fournir ici la méthode abrégée qui va suivre.

Ces avis qui suivent et qui concernent la manière de vaincre nos tendances sont, il est vrai, brefs et en petit nombre,
mais, selon moi, ils sont aussi profitables et efficaces qu'ils sont concis.

Voilà pourquoi celui qui voudra sincèrement les mettre en pratique n'a plus besoin d'en avoir d'autres.
Ceux-ci, en effet, embrassent tous les autres réunis.


Like a Star @ heaven

Références:Saint Jean de la Croix.La montée du Carmel.Livre 1,strophe 1,commentaire de la première ligne,suite...


Je parlais de faire ce copier-coller

Tu as raison de découper et livrer avec mesure des passages,
livrer le tout serait bourratif et sans résultat,car il n'y aurait pas les discussions qui surgissent des uns et des autres,au fur et à mesure des passages!
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Sam 12 Juin 2010, 15:40

cher Enlui,

En y réfléchissant, ce que je puis indiquer pour aider les passants, ce sont les chapitres.
Je vais le faire pour les faire profiter de votre bonne idée Very Happy

Donc, si cela convient, je les mets en bas á droite.


Dernière édition par Christophore le Dim 13 Juin 2010, 10:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Sam 12 Juin 2010, 15:52

Tout d'abord
il faut avoir le désir habituel d'imiter le Christ en tout,
de se conformer à sa vie qu'il faut bien considérer
afin de savoir l'imiter et d'agir en tout comme lui même l'aurait fait.

En second lieu,
si l'on veut bien se conformer à cet avis,
et s'il s'offre aux sens quelque plaisir qui ne soit purement pour l'honneur et la gloire de Dieu,
il faut se mortifier et se renoncer par amour pour Jésus-Christ,
qui, durant sa vie sur la terre, n'a jamais eu d'autre goût ni d'autre désir que de faire la volonté de son Père;
c'est là ce qu'il appelait sa nourriture et son aliment.

Voici un exemple:
s'il se présente une occasion d'entendre avec plaisir des choses qui n'intéressent pas le service de Dieu,
je refuserai d'y chercher mon plaisir et même de les entendre.

Si j'éprouve du plaisir à regarder des choses qui ne me portent pas directement vers Dieu,
je ne rechercherai point ce plaisir et je ne regarderai même pas ces objets.

Il en sera de même pour les conversations, ou toutes les autres satisfactions qui se présenteraient.

Nous devons donc mortifier tous nos sens, quand nous le pouvons bonnement,
et si nous ne le pouvons pas, il suffit de ne pas se complaire dans l'attrait naturel que l'on éprouve
et de le désavouer.

De la sorte,
on arrive bientôt à rendre les sens mortifiés et à renoncer à ses goûts;
on vit comme dans la nuit, et,
en peu de temps, on peut réaliser de grands progrès.

Si nous voulons mortifier et apaiser les quatre passions de notre nature:
la joie, l'espérance, la crainte et la douleur,
puisque de leur concorde et pacification découlent les biens dont nous avons parlé et beaucoup d'autres encore,
il faut employer ce qui est un remède total à tous ces maux, la source du vrai mérite et des grandes vertus.
 
Que l'âme donc s'applique sans cesse non à ce qui est plus facile, mais à ce qui est plus difficile;
 Non à ce qui plaît, mais à ce qui déplaît;
 Non à ce qui console, mais à ce qui est un sujet de désolation;
 Non à ce qui est repos, mais à ce qui donne du travail;
 Non à ce qui est plus, mais à ce qui est moins;
 Non à vouloir quelque chose, mais à ne rien vouloir;
 Non à rechercher ce qu'il y a de meilleur dans les choses, mais ce qu'il y a de pire,
et à désirer entrer, pour l'amour du Christ,
dans un dénuement total,
un parfait détachement
et une pauvreté absolue
par rapport à tout ce qu'il y a en ce monde.


Il faut embrasser ces pratiques de tout coeur et s'appliquer à y assujettir la volonté.
Celui qui s'y soumet avec amour, intelligence et discrétion, ne tardera pas à trouver beaucoup de délices et de consolations.

Il suffit de se conformer fidèlement à ces pratiques pour entrer dans la Nuit des sens.
MC I, 13


:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Dim 13 Juin 2010, 10:00

Like a Star @ heaven

Le passage cité ci-dessus est le début de ce que j appellerais
la quintessence de ce livre de la Montée du Carmel.

Je ne saurais assez encourager les lecteurs
á s approprier ce passage ci-dessus,
et ceux qui vont suivre,

puisque le Saint Docteur lui-meme dit que
celui qui suit ces conseils,
atteint le but proposé dans ce livre.


sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Dim 13 Juin 2010, 12:48

Néanmoins,
pour donner de plus amples explications,
nous parlerons d'une autre sorte de pratiques
qui apprennent à mortifier la concupiscence de la chair, la concupiscence des yeux et la superbe de la vie,
trois choses, au dire de saint Jean (Jean, II, 16), qui occupent le monde et d'où procèdent toutes les autres tendances.
 
La première consiste
à travailler au mépris de soi
et à désirer que les autres nous méprisent;
cette pratique est contre la concupiscence de la chair.
 
La seconde consiste
à parler de soi-même avec mépris
et à travailler à ce que les autres en parlent de même;
cette pratique est contre la concupiscence des yeux.

La troisième consiste
à avoir de bas sentiments de soi, à se mépriser
et à désirer que les autres fassent de même;
et cette pratique est contre la superbe de la vie.

MC I, 13
:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Lun 14 Juin 2010, 08:44

Ne négligez pas l'examen de conscience
à cause de vos occupations,

et faites une pénitence
pour chacune de vos fautes.

Maximes

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix   Lun 14 Juin 2010, 15:43

Pour terminer
ces avis et ces règles de conduite dont nous venons de parler,
il nous semble bon de rapporter ici les vers que nous avons placés à l'image de la Montagne
représentée au commencement de ce livre.

Ils renferment la doctrine nécessaire
pour gravir cette montagne qui symbolise l'union parfaite avec Dieu.

 Voici ces avis:

1. Pour arriver à goûter tout, veillez à n'avoir goût pour rien.
2. Pour arriver à savoir tout, veillez à ne rien savoir de rien.
3. Pour arriver à posséder tout, veillez à ne posséder quoi que ce soit.
4. Pour arriver à être tout, veillez à n'être rien en rien.
5. Pour arriver à ce que vous ne goûtez pas, vous devez passer par ce que vous ne goûtez pas.
6. Pour arriver à ce que vous ne savez pas, vous devez passer par où vous ne savez pas.
7. Pour arriver à ce que vous ne possédez pas, vous devez passer par où vous ne possédez pas.
8. Pour arriver à ce que vous n'êtes pas, vous devez passer par ce que vous n'êtes pas.
 
MOYEN DE NE PAS EMPÊCHER LE TOUT
 
1. Quand vous voulez vous arrêter à quelque chose, vous cessez de vous abandonner au tout.
2. Car pour venir du tout au tout, il faut se renoncer du tout au tout.
3. Et quand vous viendrez à avoir tout, il faut l'avoir sans rien vouloir.
4. Car si vous voulez avoir quelque chose en tout, vous n'avez pas purement en Dieu votre trésor.
 
C'est dans ce dénuement que l'esprit trouve sa paix et son repos.
Comme il ne désire rien, rien d'en haut ne le fatigue, rien d'en bas ne l'opprime,
car il est dans le centre de son humilité;

si au contraire il désire quelque chose, c'est cela même qui est pour lui fatigue et tourment.


:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
 
Pas à pas, avec Saint Jean de la Croix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Saint Jean de la Croix
» Saint Jean de la Croix, Sainte Odile, commentaire du jour "Jean a rendu témoignage à la vérité...; il était la lampe qui brûle et qui éclaire"
» Saint Jean de la Croix
» Parole de Saint Jean de la Croix
» Saint Jean de la Croix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: