DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une leçon israélienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
En Christ



Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Jeu 03 Juin 2010, 15:24

Karl a écrit:
Le conflit israélo-palestinien est importé en France par les palestiniens et les autres musulmans qui y vivent et qui manifestent leur haine sans retenue.

Les "français" qui se trouvaient dans la flotille abordée par les israéliens, ne portent pas des noms bien français, que je sache...

Les musulmans ne sont pas monolithique, ils se font parfois même la guerre entres eux. Ca ne vous rappelle pas quelque chose cette bouc émissarisation ethnico-raciale de l’Europe d’alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Jeu 03 Juin 2010, 15:59

[quote]
En Christ a écrit:

Les musulmans ne sont pas monolithique, ils se font parfois même la guerre entres eux.

il ne manquerait plus que ça, qu'ils se fassent la guerre chez nous...




Citation :
a ne vous rappelle pas quelque chose cette bouc émissarisation ethnico-raciale de l’Europe d’alors ?

Rassurez-vous le contexte est très différent.
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Jeu 03 Juin 2010, 17:18

Citation :
Un Canadien détenu en Israel est en Turquie
VANCOUVER - L'un des trois Canadiens détenu en Israel après l'arraisonnement d'une flotille au large de la Bande de Gaza, lundi, est maintenant en Turquie, selon ce que rapporte jeudi une amie, Zoe Blunt, qui demeure à Vancouver.

Kevin Neish, originaire de Victoria, en Colombie-Britannique, a été arrêté en compagnie de ses compatriotes Rifat Audeh et Farooq Burney par un commando israélien lors d'une violente confrontation qui a causé la mort de neuf militants pro-palestiniens à bord d'un bateau qui naviguait vers Gaza, sur la Méditerranée.

Près de 700 autres militants ont été arrêtés. Ils transportaient des cargaisons d'aide humanitaire afin de soulager la population de la Bande de Gaza soumise à un embargo.

Zoe Blunt rapporte que Kevin Neish lui a expliqué qu'il était parvenu de justesse à rester en vie lorsque des tirs provenant d'hélicoptères de l'armée israélienne ont retenti. Il a aussi rapporté avoir été molesté par des officiers lors de sa détention en Israel; il souffrirait de multiples contusions après avoir été menotté pendant 25 heures.

Zoe Blunt ajoute que M.Neish lui a dit avoir été menacé par des gardes armés de carabines et par des chiens. On lui aurait proféré de nombreuses menaces de mort.

Ce jeudi, un rapport médico-légal obtenu par le réseau de télévision turc confirme que neuf militants ont été tués lors du raid israélien contre une flotille humanitaire. Les corps des victimes sont identifiés dans une morgue d'Istanbul.

Le raid de lundi a aussi fait plusieurs blessés. Ils sont soignés dans des hôpitaux turcs.


C'est quand-même étrange... Le Canada n'est pas contre Israel mais il porte secours à des victimes (peu importe le camp) ... Le Canada est clairement en opposition avec l'islamisme qui fait des victimes (on le voit très bien en afghanistan). C'est la folie de la guerre finalement, qui se fait sans aucun discernement... Il n'y a pas vraiment de place pour la compassion dans une guerre... C'est très clair... C'est finalement haine pour haine...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Jeu 03 Juin 2010, 17:24

fredsinam a écrit:
Simon1976 a écrit:
Ce "gouvernement mondial" ne doit-il pas arriver dans les derniers temps, avant la venue de l'Antéchrist ?

On n'en sait rien .C'est une hypothèse de la théologie eschatologique mais comme toute théorie eschatologique les incertitudes sont nettement plus nombreux que les certitudes .Et de toute façon ce n'est pas une raison de refuser un gouvernement mondiale si la solution d'un monde meilleur et plus équitable passe par là

L'ONU ne prétend-il pas être un gouvernement mondial ? Et est-ce que cela fonctionne ? On peut en douter, vu qu'il est incapable de faire respecter ses résolutions... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Jeu 03 Juin 2010, 17:30

Flotille de Gaza : le jeu de la Turquie

Yves Daoudal livre son analyse de la nouvelle affaire israélo-palestinienne :

"L’opération est unanimement condamnée, y compris par les Etats-Unis, y compris par les médias israéliens qui la qualifient de « fiasco » et de « stupidité ». La provocation de Free Gaza avait pour but de dénoncer la situation à Gaza, dont les Etats-Unis eux-mêmes viennent de rappeler qu’elle est « inacceptable ». La réponse d’Israël est une autre provocation, un de ces coups de menton irresponsables dont les Israéliens ont le secret. A moins qu’ils aient besoin de relancer périodiquement le cycle des attentats…

Dans l’immédiat, le plus important est de tenter de cerner le rôle de la Turquie. La flottille était partie de la zone de Chypre sous contrôle turc, et avait été inspectées par les autorités turques. Or la Turquie était (est toujours, en théorie) le seul allié d’Israël dans la région. Les relations entre les deux pays se sont gravement détériorées après l’attaque de Gaza fin décembre 2008. Les autorités turques ont maintes et maintes fois condamné l’opération, en termes très vifs, de grandes manifestations anti-israéliennes ont été organisées dans le pays, des manoeuvres conjointes entre les deux armées ont été annulées, et depuis lors il n’y a eu aucune amélioration. Parallèlement, on a vu s’opérer un spectaculaire rapprochement entre la Turquie et l’Iran. Et c’est dans cette configuration qu’a lieu la tentative de briser le blocus de Gaza. Une tentative turque, même si le gouvernement d’Ankara n’en est pas directement à l’origine, et s’il y avait des activistes de 42 pays. Les réactions turques, plusieurs tons au-dessus des autres, pourtant si vives, montrent bien que le gouvernement turc se sert de cette affaire pour franchir un nouveau pas dans son hostilité à Israël.

Et l’on ne peut que se demander pourquoi Ankara opère un tel retournement diplomatique, totalement impensable il y a quelques années. On a la réponse quand on regarde qui dirige la Turquie, et l’évolution de la population turque. Le pouvoir politique en Turquie est occupé par des hommes qualifiés stupidement par la presse occidentale d’« islamistes modérés », ce qui est une contradiction dans les termes. Et comme le dit le Premier ministre Erdogan, il n’y a pas d’islam modéré ou non, il y a l’islam. Le pouvoir est donc clairement islamiste, après de longues décennies « laïques ». Et ces gens-là ont été portés au pouvoir par un peuple qui s’est profondément ré-islamisé et qui continue de se ré-islamiser. Le tropisme islamique fait que la Turquie se tourne aujourd’hui vers les pays musulmans, et de façon a priori étonnante vers l’Iran chiite (mais il y a le pétrole dont la Turquie a besoin, le fait qu’un quart des Turcs sont alevis, proches du chiisme, l’influence de l’Iran dans certaines républiques turcophones du Caucase…). Du coup, ces derniers temps, on n’entend plus guère les Turcs revendiquer leur adhésion à l’Union européenne…"

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2010/06/flotille-de-gaza-le-jeu-de-la-turquie.html
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Jeu 03 Juin 2010, 17:31

Karl a écrit:
Personnellement je n'ai rien contre les africains noirs... Pour autant qu'ils soient au moins chrétiens; ceux-là causent bcp moins de problèmes que leurs compatriotes musulmans... Oh, je ne dis pas qu'ils ne se livrent pas, eux, à d'illicites trafics, et qu'ils soient tous des anges! Du moins, ne sapent-ils pas les fondements de la Républiques par des revendications communautaires...
On ne peut en dire autant de ces africains du nord, ressortissants maghrébins, parmi lesquels se recrutent l'essentiel des revendicatifs anti-français.
Vous le voyez: rien de raciste ici: les maghrébins sont ethniquement plus proches des français de souche...
Décidément la fameuse doctrine de la Liberté religieuse de Vatican II ne va pas de soi .Il faut se faire violence pour l'accepter .Il n'est d'ailleurs pas étonnant que la loi de 1935 on a du l' arrache à l'Église presque physiquement . Vous êtes prêt à accueillir des individus si seulement si ils sont chrétiens ou s'ils sont croyant d'une religion confiné au privé .Je suppose au moins qu'avec un tel raisonnement vous comprenez les pays musulmans qui laissent peu de Liberté à d'autre religion.
Citation :
Cela vous plait de voir votre monde se transformer sous vos yeux, pour quelque chose qui n'est pas meilleur?
Si encore l'islam des banlieues aboutissait à leur pacification...
Si encore sa présence sur notre sol se traduisait par une moralisation de la société (moins d'avortements...)... Mais on voit plutôt fleutrir les trafics, la violence, et l'oppression des femmes, qui n'est pas plus souhaitable que le féminisme enragé.
Votre multiculturalisme, -ethnisme, racialisme, etc. tend plutôt vers l'éclatement de la grande communauté nationale, à cause de la négation, de l'obsolescence du pacte national fondé sur des valeurs républicaines issues du christianisme.
Des valeurs chrétienne sans la foi dans le Christ sont vaines. Et je reste pessimistes sur leur fécondité.Toute société qui exclut Dieu pour batir ses propres valeurs va à sa perte .
Pour ce qui est de l'islam en occident personnellement je ne vois pas les choses comme vous.Je vois une société occidentale qui se pose des question sur le fondement de sa morale face à des femmes qui choisissent de se voiler partiellement ou intégralement , face à des jeunes qui choisissent de rester vierge jusqu'à leur mariage .Je vois une religion chrétienne empoisonné par de l'esprit des soixante huitard qui se fait manger par "l'Esprit du monde", sous le fallacieux prétexte d'une charité commercialese et qui maintenant se pose des questions face aux dogmatisme primitive et inflexible des musulmans. Le peu de fois qu'on parle de Dieu à la terre c'est pour parler d'une loi à voter contre un précepte de l'islam ou les rares fois que nos contemporains sont choqué devant la morale chrétienne prêché par le pape. Autrement dit je vois une religion de l'islam qui ramene la religion dans la cité alors qu'on voudrait la confiner dans le prive
Citation :
Par ailleurs vous jouez sur le mot colonisation, en ne considérant qu'une seule forme de colonisation: elle peut prendre plusieurs aspects; la colonisation de peuplement est la plus radicale de toutes: elle abouti non pas seulement à supprimer la liberté d'une catégorie d' individus, mais leur suppression pure et simple: c'est le risque avec l'islam; ce risque n'est pas semblable avec les autres cultures, plus ou moins assimilables.
Effectivement avec l'apostasie de l' Europe l'islam peut devenir inquiétant car il risque de devenir la 1er Religion en Europe
Citation :
Vous semblez excuser d'avance un tel processus au motif que la France, votre pays, a pratiqué naguère la colonisation... Sans voir que ce retour de bâton, si tant est qu'il soit mérité (ça reste à déterminer), n'est pas en soi souhaitable: il ne l'est que pour autant qu'il ébranle les assises d'une société trop hédoniste et matérialiste, au point d'être devenue criminelle aux yeux de Dieu.
Je ne souhaite pas la colonisation loin de là mais je me demande le meilleur choix entre un pays à 80% athée et un pays à 40% musulmans


Dernière édition par fredsinam le Jeu 03 Juin 2010, 19:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Jeu 03 Juin 2010, 18:01

On vient d'apprendre l'assassinat de:
[quote]Moussa Abdalnour
Moussa AbdalnourJune 3, 2010 at 4:04pm
Objet : Assassinat d'un prélat conciliaire en turquie
Citation :
Le président de la conférence épiscopale turque a été assassiné
Mgr Luigi Padovese, vicaire apostolique d'Anatolie et président de la conférence épiscopale turque (CET), a été tué aujourd'hui dans une attaque à l'arme blanche dans sa maison d'Iskenderun (bien Iskenderun), dans le sud de la Turquie. Le prélat catholique, âgé de 63 ans, a été attaqué par son chauffeur et a succombé à ses blessures à l'hôpital.
RIP
Michel Janva[/

Faut-il y voir un effet des troubles avec Israël ?
Je ne le pense pas, mais ce peuple ne peut entrer dans l'union...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Jeu 03 Juin 2010, 21:21

les 10 médiamensonges sur Israël:


[dailymotion][/dailymotion]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Jeu 03 Juin 2010, 23:25

Michel Collon confond deux niveaux d'analyse:
1er : Il ne s'intéresse qu'à l'aspect politique, économique...
a) dire qu'Israël est le policier du pétrole est un peu juste, voire court...
Le pétrole n'a plus besoin d'Israël pour s'écouler vers l'Occident; les pouvoirs régnants au Moyen Orient sont, acquis objectivement à l'attraction de la mondialisation... Donc de ce point de vue là, Israël n'est plus une carte.

b) Quel que soit le point de départ de la création d'Israël, les raisons ne peuvent être recherchées que que dans la proximité des lumières eschatologiques; sans elles rien n'est compréhensible. car l'existence d'Israël aujourd'hui est une criante injustice du seul point de vue humain; mais le point de vue humain l'est trop humain pour être premier dans l'ordre de la réflexion sur ce problème. Car depuis l'origine des temps Israël est un défit au bon sens humain, c'est donc avec la grâce de Dieu que nous pouvons et devons appréhender ce sujet...

Israël est devenu la conscience des nations, la pierre immense de leur achoppement et pour beaucoup de leur condamnation. Sa destinée est intimement liée à celle de la France...

Plus que jamais, les situations internationales et de proximité sont à aborder dans la lumière du Christ qui récapitule toute l'histoire...

Dans ce conflit, la vérité historique d'hier, d'aujourd'hui et de demain est surélevée par celle contenue dans le secret de l'eschatologie...

C'est le ciel qui éclaire notre histoire au quotidien... Méfions-nous des certitudes et des affects, de l'émotion; l'histoire est une tragédie....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Ven 04 Juin 2010, 10:31

A cette heure et à ce jour, je n'ai entendu aucune information concernant le meurtre de l'évêque en Turquie ! OU SONT LES POURFENDEURS DE LA LIBERTÉ D'INFORMATION ?
QUI PEUT CROIRE A L'HONNÊTETÉ INTELLECTUELLE DE CE MILIEUX ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Ven 04 Juin 2010, 10:37

Pierre Aubrit St Pol a écrit:
A cette heure et à ce jour, je n'ai entendu aucune information concernant le meurtre de l'évêque en Turquie ! OU SONT LES POURFENDEURS DE LA LIBERTÉ D'INFORMATION ?
QUI PEUT CROIRE A L'HONNÊTETÉ INTELLECTUELLE DE CE MILIEUX ?
Oui, mais il semblerait que cet assassinat tragique soit un fait divers local.

Meurtre/Turquie: tueur présumé inculpé
AFP
04/06/2010 | Mise à jour : 09:48
Le meurtrier turc présumé de l'évêque Luigi Padovese, chef de l'Eglise catholique en Turquie, a été inculpé et écroué aujourd'hui par une cour d'Iskenderun, ville du sud de la Turquie où se sont produits les faits, rapporte l'agence de presse Anatolie.

Murat Altun, 26 ans, a avoué lors de son interrogatoire à la police avoir poignardé hier à mort le prélat de nationalité italienne, âgé de 63 ans, dans le jardin de sa maison d'Iskenderun, située non loin de la frontière syrienne, selon l'agence.

Anatolie ne précise pas le chef d'inculpation, mais il devrait s'agir d'homicide. Le suspect, qui se serait converti au catholicisme et qui a été arrêté peu après avoir commis le crime, a été incarcéré. Il était depuis plus de quatre ans le chauffeur du vicaire apostolique d'Anatolie et président de la conférence épiscopale turque (CET) et avait quitté les services psychiatriques d'un hôpital il a quelques jours après y avoir suivi un traitement, selon la presse.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Ven 04 Juin 2010, 11:05

[quote="fredsinam"]
Citation :
Décidément la fameuse doctrine de la Liberté religieuse de Vatican II ne va pas de soi .Il faut se faire violence pour l'accepter .Il n'est d'ailleurs pas étonnant que la loi de 1935 1905 on a du l' arrache à l'Église presque physiquement . Vous êtes prêt à accueillir des individus si seulement si ils sont chrétiens ou s'ils sont croyant d'une religion confiné au privé .Je suppose au moins qu'avec un tel raisonnement vous comprenez les pays musulmans qui laissent peu de Liberté à d'autre religion.

Des immigrés chrétiens, oui, sont plus assimilables, et s'ils sont motivés dans leur foi, ont un effet salutaire sur notre société; je ne sache pas que des imams soient assassinés en France, comme en Somalie des religieuses ou en Turquie des évêques.


Citation :
Des valeurs chrétienne sans la foi dans le Christ sont vaines. Et je reste pessimistes sur leur fécondité.Toute société qui exclut Dieu pour batir ses propres valeurs va à sa perte .
Pour ce qui est de l'islam en occident personnellement je ne vois pas les choses comme vous.Je vois une société occidentale qui se pose des question sur le fondement de sa morale face à des femmes qui choisissent de se voiler partiellement ou intégralement , face à des jeunes qui choisissent de rester vierge jusqu'à leur mariage .Je vois une religion chrétienne empoisonné par de l'esprit des soixante huitard qui se fait manger par "l'Esprit du monde", sous le fallacieux prétexte d'une charité commercialisée et qui maintenant se pose des questions face aux dogmatisme primitive et inflexible des musulmans. Le peu de fois qu'on parle de Dieu à la terre c'est pour parler d'une loi à voter contre un précepte de l'islam ou les rares fois que nos contemporains sont choqué devant la morale chrétienne prêché par le pape. Autrement dit je vois une religion de l'islam qui ramene la religion dans la cité alors qu'on voudrait la confiner dans le prive

Cela, c'est parfaitement vrai mais c'est associé à un risque terrible pour le christianisme tout entier...


Citation :
Je ne souhaite pas la colonisation loin de là mais je me demande le meilleur choix entre un pays à 80% athée et un pays à 40% musulmans

quant les musulmans seraient majoritaires, vous auriez la charia et la dhimmitude pour ce qui reste de chrétiens.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Ven 04 Juin 2010, 11:07

nilamitp a écrit:

Anatolie ne précise pas le chef d'inculpation, mais il devrait s'agir d'homicide. Le suspect, qui se serait converti au catholicisme et qui a été arrêté peu après avoir commis le crime, a été incarcéré. Il était depuis plus de quatre ans le chauffeur du vicaire apostolique d'Anatolie et président de la conférence épiscopale turque (CET) et avait quitté les services psychiatriques d'un hôpital il a quelques jours après y avoir suivi un traitement, selon la presse.


converti???

Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Ven 04 Juin 2010, 11:37

si on croit la version officielle, alors le Père Noël existe, et le Président Iranien a demandé d'entrer chez les chartreux, les pauvres !


Le prélat, comme on peut le lire dans :http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=0306101_padovese[img]http://eucharistiemisericor.free.fr

il avait rédigé un rapport en 2007 sur la situation des chrétiens de turquie, et je vous prie de croire que lui n'a pas failli à l'honnêteté intellectuelle.
Il devait aujourd'hui être auprès du Saint Père à Chypre... De toute évidence, le malheureux assassin a été manipulé; rien en effet n'arrête les responsables islamistes... Ils respirent l'enfer.

Ce qui est navrant c'est l'attitude des médias en France, ils sont sans honneur!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Ven 04 Juin 2010, 13:43

http://www.drzz.info/article-nous-sommes-des-voyageurs-pacifistes-51634136-comments.html

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Ven 04 Juin 2010, 14:08

Citation :
Wàng a écrit:
http://www.drzz.info/article-nous-sommes-des-voyageurs-pacifistes-51634136-comments.html

Thumright


Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Ven 04 Juin 2010, 14:36

Karl a écrit:
Citation :
Wàng a écrit:
http://www.drzz.info/article-nous-sommes-des-voyageurs-pacifistes-51634136-comments.html
Thumright
Thumright
D'un autre côté, je n'en veux pas aux activistes d'utiliser ce moyen tellement dans l'air du temps : hypocrisie, voire mensonge, puis se faire passer pour une victime en jouant sur le sentimentalisme, guerre médiatique, etc...

Ainsi, sur cet événement précis, j'admire la façon dont l'état d'Israël ne s'est pas laissé faire
(même si malheureusement ça a dé.généré à la fin, l'état major n'ayant apparemment pas prévu ce type de scénario et d'hostilité. Mais bon, ces activistes sont des grands garçons, quand on tabasse pour tuer un soldat armé, il ne faut pas venir pleurer après qu'on s'est pris du plomb dans les fesses) :
- vous ne passez pas ; l'aide humanitaire vous l'a donnez, et elle passe après fouille
- si vous tentez de passer, on vous arrêtes

et l'État tient sa parole. De nos jours, c'est plutôt une bonne nouvelle, où l'intérêt collectif est toujours oublié au profis du plus c.on, du plus, bruyant et surtout du plus violent.

D'où des auto-satisfactions absurdes :
l'action de la police française a été glorifiée après les émeutes urbaines, pour n'avoir en fait strictement rien fait, mais s'être simplement alignée comme une c.onne devant les pierres en se faisant blessée.

C'est pour cela que intitulé ce fil UNE LEÇON ISRAÉLIENNE (pour nos pédécraties).
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Ven 04 Juin 2010, 14:42

[quote="nilamitp"]
Citation :
D'un autre côté, je n'en veux pas aux activistes d'utiliser ce moyen tellement dans l'air du temps : hypocrisie, voire mensonge, puis se faire passer pour une victime en jouant sur le sentimentalisme, guerre médiatique, etc...

Mouais.... L'arme du pauvre (guerilla, terrorisme) n'est plus ce qu'elle était...


Citation :
Ainsi, sur cet événement précis, j'admire la façon dont l'état d'Israël ne s'est pas laissé faire
(même si malheureusement ça a dé.généré à la fin, l'état major n'ayant apparemment pas prévu ce type de scénario et d'hostilité. Mais bon, ces activistes sont des grands garçons, quand on tabasse pour tuer un soldat armé, il ne faut pas venir pleurer après qu'on s'est pris du plomb dans les fesses) :
- vous ne passez pas ; l'aide humanitaire vous l'a donnez, et elle passe après fouille
- si vous tentez de passer, on vous arrête

et l'État tient sa parole. De nos jours, c'est plutôt une bonne nouvelle, où l'intérêt collectif est toujours oublié au profis du plus c.on, du plus, bruyant et surtout du plus violent.

Bien dit (pour nos pédécraties munichoises).
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Ven 04 Juin 2010, 15:09

R.I.P Mgr Luigi Padovese
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Ven 04 Juin 2010, 15:10

Mais oui les Israeliens ont bien fait de ne pas se laisser faire et de continuer de laisser mourir les palistiniens dans des getos... Et oui a l'ONU ils sont bip de voter a 33 pays contre 2 qui dit non et 3 qui s'obstien pour des senctions contre l'Etat d'Israel.. Ce tout a fait normal voyon... J'imagine bien Iran attaquer des activistes anti-iran dans un territoire international... Vous delirez...
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Ven 04 Juin 2010, 15:27

Ne dites plus jamis: "Islam religion de tolérance." Comment une culture de ce type qui nie la personne qui ne reconnaît pas l'usage du libre arbitre ni celui de la liberté de conscience pourrait adhérer à l'U.E ?

Ce qui l'envisagent renient leur culture, sont sans honneur...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Ven 04 Juin 2010, 15:56

Pierre Aubrit St Pol a écrit:
Ne dites plus jamis: "Islam religion de tolérance." Comment une culture de ce type qui nie la personne qui ne reconnaît pas l'usage du libre arbitre ni celui de la liberté de conscience pourrait adhérer à l'U.E ?

Ce qui l'envisagent renient leur culture, sont sans honneur...
le péché originel de l'islam vient des talmudistes qui ont refusé notre divin talmud : Jésus-Christ

Après, l'homme musulman et l'homme juif, c'est la même chose : un homme.
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Ven 04 Juin 2010, 16:12

Pierre Aubrit St Pol a écrit:
Ne dites plus jamis: "Islam religion de tolérance." Comment une culture de ce type qui nie la personne qui ne reconnaît pas l'usage du libre arbitre ni celui de la liberté de conscience pourrait adhérer à l'U.E ?

Ce qui l'envisagent renient leur culture, sont sans honneur...
Je vous comprend mais je me demande si l'isolement est la solution.Est-ce que la vérité peut avoir peur de l'erreur ? . Empêcher la Turquie de rentre dans l'UE pcq il y aurait peu de liberté religieuse dans ce pays c'est oublier que la liberté religieuse dans l'Église est aussi une doctrine très récente encore mal accepté par une partie de l'Église.Je pense que lorsqu'on adhère et qu'on croit fermement à une vérité dit absolue il est si difficile d'accepter et de cohabiter avec une autre vérité qui a les même prétention à moins de le dominer physiquement . Il faut se faire violence contre soi pour accepter l'existence d'une autre verité surtout lorsque on sait qu'elle est fausse . En réalité du point de vue religieux le danger de la Turquie dans l'U.E ce n'est pas pour moi sa culture musulmane ,mais l'apostasie des pays européens autrefois chrétien et qui deviennent de plus en plus athée ,agnostique ou adepte des religiosité multiple .Ceci fait que ces pays n'ont plus d'identité et donc vulnérable . Je pense que la vérité du Chrétien ,le Christ elle ne peut avoir peur d'une culture musulmane mais par contre il y a matière à se poser de question lorsqu'on a plus cette identité . Je ne soutient donc pas l'entrée de la Turquie en Europe et non pcq l'Europe serait traditionnellement de culture chrétienne mais pcq justement elle n'est plus de culture chrétienne mais de plus en plus de culture athée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Ven 04 Juin 2010, 16:25

Faire entrer la Turquie dans l'union européenne, c'est encore un peu plus OTANiser, mondialiser, multiculturaliser et libéraliser les nations européennes.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Ven 04 Juin 2010, 16:36

fredsinam a écrit:
Citation :
Il faut se faire violence contre soi pour accepter l'existence d'une autre verité surtout lorsque on sait qu'elle est fausse . En réalité du point de vue religieux le danger de la Turquie dans l'U.E ce n'est pas pour moi sa culture musulmane ,mais l'apostasie des pays européens autrefois chrétien et qui deviennent de plus en plus athée ,agnostique ou adepte des religiosité multiple

Il ne s'agit pas seulement de religion, mais de culture, d'approche de l'homme et, par ailleurs, une erreur ne peut être considérée comme un vérité !

Ne vous faites aucune illusion, les puissances occidentales, de culture occidentale, même si elles renoncent à l'identité chrétienne, n'admettront jamais la remise en question de la démocratie, de l'humanisme comme elles le conçoivent...

Aussi, non seulement la Turquie doit ester chez elle, mais il ne faut se faire aucune illusion : il y a aura conflit...
Surveillez l'université du Caire, on y enseigne l'œuvre d'Hitler; il y a des centres en Algérie qui forment à la haine de l'Occident...

Et l'on voit déjà poindre dans les élites le rejet de la méthode couet qui, selon Chirac, consiste à se persuader qu'il n'y aura pas de guerre culturelle; elle est devant nos portes et déjà on entend les coup de canon...
Ce qu'on peine à comprendre c'est que la guerre est voulu par les musulmans, va-t-on prendre enfin la mesure de la révolution iranienne ?

Croyez-moi, il n'y aura pas un second Munich ! la Chine l'a comprit, elle fait sauter progressivement les obstacles envers l'Iran; c'est ce qui explique ses ennuis in tra muros avec les musulmans...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Ven 04 Juin 2010, 17:01

mouais, c'est un peu plus compliqué que ça...
et vous ne tenez pas compte des tensions intra-musulmanes qui sont importantes et que l'on peut résumer -si ce n'est pas trop caricatural- à chiites/sunnites.
Le cas d'Israël, par contre, les rapprochent en faisant l'unanimité dans l'animosité.
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Ven 04 Juin 2010, 17:07

Pierre Aubrit St Pol a écrit:
Il ne s'agit pas seulement de religion, mais de culture, d'approche de l'homme et, par ailleurs, une erreur ne peut être considérée comme un vérité !

Ne vous faites aucune illusion, les puissances occidentales, de culture occidentale, même si elles renoncent à l'identité chrétiene, n'admettront jamais la remise en question de la démocratie, de l'humanisme comme elles le conçoivent...
j'ai parfois l'impression que vous préférez une société majoritairement athée au lieu d' une société musulmane et pourtant dans un autre fil vous défendiez l'idée qu'on ne remplace pas un mal par un autre.Que vaut un humanisme qui exclu Dieu ? que vaut une culture et une anthropologie qui ne veut pas Dieu .J'ai la faiblesse de penser que Dieu préfère Allah que la tour de Babel .De toute façon la seule alternative possible à cette situation c'est la re-christianisation de l'occident si non en effet la tour de Babel que l'occident construit tout doucement se heurtera à l'armée d'Allah
Citation :
Aussi, non seulement la Turquie doit ester chez elle, mais il ne faut se faire aucune illusion : il y a aura conflit...
Surveillez l'université du Caire, on y enseigne l'œuvre d'Hitler; il y a des centres en Algérie qui forment à la haine de l'Occident...
Juste pour te rappeler que Le Vatican est favorable à l'entrée de la Turquie dans l'Europe
Citation :
Et l'on voit déjà poindre dans les élites le rejet de la méthode couet qui, selon Chirac, consiste à se persuader qu'il n'y aura pas de guerre culturelle; elle est devant nos portes et déjà on entend les coup de canon...
Ce qu'on peine à comprendre c'est que la guerre est voulu par les musulmans, va-t-on prendre enfin la mesure de la révolution iranienne ?
Le monde entier a adopté la culture occidentale (la culture américaine) .Il n'y aura donc jamais de confrontation entre culture ,ni entre civilisation .Je vous conseille de vous rendre dans un pays musulmans et vous verrez vous même que tout musulman aspire vivre à l'occidental . Il suffit de regarder des musulmans de France qui réussissent plus occidentale qu'eux et tu meurs (ex :jamel ,Zidane,..). C'est par contre cet impérialisme de la culture occidentale qui écrase tout les cultures à son passage que utilise certain islamiste pour appeler à la Djihad.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Ven 04 Juin 2010, 17:10

Mais ce n'est pas ça la vraie culture occidentale, ça c'est la NON-culture occidentale !

C'est sûr, vous dites ne pas faire objectivement la différence entre François Couperin et NTM !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Ven 04 Juin 2010, 17:21

Citation :
Juste pour te rappeler que Le Vatican est favorable à l'entrée de la Turquie dans l'Europe
Il me semble que Ratzinger avait dit "une erreur historique".

Mais le Vatican est pour et l'a dit plusieurs fois,
et les chrétiens de Turquie aussi, surtout pour forcer l'amélioration de la vie des non-musulmans, ainsi que les kurdes et autres, en Turquie.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Ven 04 Juin 2010, 17:49

benoît XVI s'est prononcé officiellement contre l'entrée de la Turquie en Europe.

Je n'ai pas dit que la culture actuelle plaisait à Dieu; j'ai dit que les puissances occidentales n'accepteront jamais de revenir ce à quoi elles tiennent: leur culture actuelle et leur démocratie, leur conception de l'humanisme surtout si aujourd'hui il est aberrant.

Il n'en demeure pas moins que cette culture s'oppose radicalement à celle des musulmans qui la rejettent, car elle s'oppose selon eux, à leur foi et leur identité nationaliste et religieuse.
Ils n'ont pas la même conception de l'homme...
Cette confrontation, ils la veulent et ils l'auront...
Observez le recule progressif de la Chine vis à vis de l'Iran; ce commencera par là...
Personne n'acceptera qu'il possède la bombe; ce président iranien la veut petite en plusieurs exemplaire sen même temps; car pour lui le retour du Mahdi doit être précédé par une victoire militaire de l'islam sur le monde ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Ven 04 Juin 2010, 18:33

Le Piège
par Albert Capino, éditorialiste, le mardi 1er juin 2010
http://www.objectif-info.com/index.php?id=1449

Thème : Proche-Orient


À part les palestinolâtres inconditionnels, l’opinion n’est aujourd’hui plus aussi naïve. Elle réalise qu’Israël est aux avant-postes de ce que risquent de devenir les villes européennes à proximité des banlieues chaudes si les gouvernements laissent perdurer une politique encourageant la violence par incapacité à appeler les choses par leur nom. Combattre l’islamisation radicale et ceux qui instrumentalisent l’Islam n’est pas une guerre de religion : c’est une guerre contre tous ceux qui s’abritent derrière la bannière verte de l’Islam pour racketter, voler, violer, dealer et exploiter toutes les faiblesses de notre système démocratique pour leur seul profit personnel, en usant d’intimidation et de violences !


« On n’y va pas : la dernière fois, ils nous attendaient à dix contre un avec des barres de fer »


Ainsi parlait un officier de la BRB (Brigade de Répression du Banditisme) chargé d’un secteur chaud dans le 93 (Seine St Denis).


« Ils ne respectent plus rien », renchérissait un policier, « ni l’uniforme, ni les sommations. On craint la bavure, un collègue a même failli se faire prendre son arme de service ».


Cela se passait à Saint Denis, il y a une dizaine d’années.


Depuis, des territoires entiers sont perdus pour la République. Les trafics en tout genre sont en augmentation : drogue, armes… Ces dernières sont devenues plus dangereuses, leurs utilisateurs ayant délaissé les barres de fer pour l’arme de guerre automatique.


De fait, la police ne pénètre plus dans certaines zones, devenues de non-droit.


Les Israéliens, eux, y sont allés. Après avoir prévenu qu’ils ne laisseraient pas passer des navires vers une destination en état de guerre ouverte contre l’Etat hébreu. Après avoir fait les sommations d’usage et qu’il leur ait été répondu « Négatif, nous poursuivons vers notre destination qui est Gaza ».


Bien qu’il leur ait été proposé une alternative leur permettant de faire parvenir de l’aide humanitaire supplémentaire après l’avoir déchargée à Ashdod pour contrôle, les organisateurs de la vaste opération de propagande visant à faire gagner Gaza à des militants ont rejeté toute alternative au passage en force.


Pour autant, fallait-il envoyer les commandos ? Les lâcher un à un en rappel depuis un hélicoptère, équipés de flashballs (sorte de gros pistolet à bouchon envoyant une balle en mousse sous haute pression pour disperser les émeutes) ?


Pour répondre à cette question, il faut analyser quelles étaient les alternatives à ce triple lynchage :


1. lynchage sur place, où les « militants pacifistes » cueillaient les membres du commando d’intervention dès qu’ils posaient le pied sur le pont, pour les rouer de coups à l’aide de barres de fer, les délester de leur gilet de protection et tenter de s’emparer de leur arme de poing
2. lynchage médiatique dans lequel – mais c’est devenu une habitude – Israël est qualifié d’agresseur
3. lynchage diplomatique où l’on s’apprête à demander des mesures punitives pour « crimes de guerre ».


Les organisateurs ont tendu un piège au gouvernement israélien. Dans tous les cas de figure, l’objectif était de forcer le barrage établi par la marine. En cas de succès, l’opération était sûre de bénéficier de commentaires élogieux dans les médias prévenus de longue date ; en cas d’échec, le blâme retomberait sur les Israéliens.


Les organisateurs Turcs – proches des mouvements radicaux islamistes - en étaient parfaitement conscients et ont pris ce risque en toute connaissance de cause. Tous les ingrédients étaient prêts à cet effet : flottille qualifiée de « pacifique » à bord de laquelle se côtoyaient civils, ONG, et militants, tous réputés « désarmés ».


Or, lors de l’interception par la marine israélienne, bien décidée à protéger la souveraineté du territoire, à ne pas laisser s’installer de précédent et de zone de non-droit, les « paisibles passagers » se retranchent derrière des « militants » qui sortent des couteaux, haches, chaînes et barres de fer. Les soldats sont immédiatement pris à partie et la foule tente de se saisir de leur arme individuelle.


S’en suit une confusion tragique, à l’issue de laquelle on déplore des morts, des blessés, dont des membres du commando d’interception réchappés de justesse à un véritable lynchage, qui n’est pas sans rappeler celui de Ramallah il y a dix ans, lors duquel deux Israéliens avaient été littéralement déchiquetés par la foule.


Fallait-il laisser passer les navires en provenance de Turquie ? Ne pas vérifier leur chargement ? Prendre le risque de voir de nouvelles armes alimenter les stocks du Hamas ?


Il est indubitable que si on laissait se créer un précédent, les prochains navires à destination de Gaza seraient iraniens et bourrés d’armes lourdes et de missiles pour le Hamas. Il est clair que les médias, qui ont fait monter la sauce, tout comme les politiques qui exigent « la levée totale du blocus » ont relégué ces risques au second plan, tentant de manipuler l’opinion sous l’effet d’une intense émotion.


Mais à part les palestinolâtres inconditionnels, l’opinion n’est aujourd’hui plus aussi naïve. Elle réalise qu’Israël est aux avant-postes de ce que risquent de devenir les villes européennes à proximité des banlieues chaudes si les gouvernements laissent perdurer une politique encourageant la violence par incapacité à appeler les choses par leur nom. Combattre l’islamisation radicale et ceux qui instrumentalisent l’Islam n’est pas une guerre de religion : c’est une guerre contre tous ceux qui s’abritent derrière la bannière verte de l’Islam pour racketter, voler, violer, dealer et exploiter toutes les faiblesses de notre système démocratique pour leur seul profit personnel, en usant d’intimidation et de violences !


Hier, les organisations radicales islamistes, suppôts de l’Iran, ont voulu tester la réactivité d’Israël à leur provocation. Peu importait le résultat car ils engrangent déjà de multiples bénéfices :


1. la martyrisation des victimes, à l’image de ce que fait le Hamas lors des funérailles de ceux qu’il envoie à la mort
2. la mise en difficulté d’Israël, empêtré dans ses efforts pour la défense de son bon droit
3. la préparation du terrain pour une offensive via le Hezbollah depuis le Sud-Liban en « réponse » à ces « agressions »


La doctrine militaire et policière, partout dans le monde, veut qu’un personnel d’intervention ne doit faire usage de son arme que s’il considère que sa vie est menacée. À voir la manière dont les premiers commandos qui ont foulé le pont étaient immédiatement saisis par la foule et battus comme chair à pâtée, cela ne fait aucun doute.


On peut même s’étonner qu’ayant sorti leur pistolet pour se dégager, il n’y ait pas eu plus de victimes.


En France, il y a seulement quelques jours, on pleurait une policière municipale qui a perdu la vie au cours d’un barrage. Les larmes se seraient-elles muées en colère si elle avait fait usage d’une arme individuelle pour se sauver ? Mais il est vrai qu’elle n’en avait pas…


L’inadéquation des moyens est l’erreur la plus grave des Etats-majors. Récemment, une conférence sur les armes non-létales organisée au Royaume-Uni abordait ce thème.


On ne peut mettre en péril la vie des personnels d’intervention sans moyens de sauvegarde, face à des éléments armés ou à des foules incontrôlables.


Ce qui m’irrite le plus – au delà de la perte inutile de tant de vies – est la stupidité des décisions de ceux qui, à l’échelon politique et militaire en Israël, ont entraîne cette situation. La flottille se préparait depuis plusieurs jours, on savait qu’elle tenterait de forcer le passage.


Dans ce cas,


•pourquoi envoyer au casse pipe des soldats non entraînés à maîtriser une foule déchaînée, isolément et équipés de flashballs ?
•comment le commandement comptait-il résoudre l’équation « user de la force s’il le faut, sans utiliser la force » ?
•l’utilisation avant l’abordage de canons à eau, de gaz lacrymogènes, de filets lancés au préalable auraient sans doute aidé à maîtriser la foule et évité bien des débordements,
•après le refus d’obtempérer, des filins d’acier projetés contre les hélices des embarcations auraient rendu leur avance impraticable, les obligeant à se faire remorquer jusqu’à Ashdod.
Personne ne peut rester indifférent à la perte de vies humaines et il faudra bien réfléchir, dans les jours et les semaines à venir, à la manière insensée dont les organisateurs Palestiniens et Turcs ont entraîné des centaines de boucliers humains au milieu de militants violents dans cette opération de propagande destinée à délégitimer les efforts de paix – timides et fragiles – entamés par ceux qui cherchent réellement à sortir de l’impasse.


Le Premier ministre français demande aujourd’hui « la libération immédiate des Français détenus en Israël ». Il ne semble pas avoir conscience que ce sont des incarcérations volontaires, le premier choix proposé aux « pacifistes » étant l’expulsion. Plutôt qu’à Israël, c’est à la Turquie qu’il devrait demander des comptes.


On aurait souhaité le voir mettre autant d’empressement pour exiger la libération d’un autre Français, aux mains du Hamas depuis quatre ans : Gilad Shalit !


Par ailleurs, sa demande de laisser l’aide humanitaire parvenir « sans contrainte » à Gaza est une incohérence. Ou alors, il lui faut dissoudre dans le même temps le Corps des Douanes françaises et laisser entrer « sans contrainte » tous les containers à destination de la France, quelle que soit leur provenance ou leur chargement.


Il n’y a pas de blocus terrestre de Gaza mais seulement maritime, pour les raisons évoquées plus haut. L’aide humanitaire n’a JAMAIS été stoppée à destination de Gaza. Elle parvient quotidiennement : des camions entiers de nourriture, de médicaments et de carburant traversent la frontière après contrôle, chargés de l’aide fournie aux populations par l’ONU, l’UE ET Israël ! Les seuls moments où un blocus a été instauré étaient ceux qui suivaient des tirs de roquettes en provenance de Gaza, parfois même contre les convois de ravitaillement !


Aux dernières nouvelles, d’autres embarcations s’apprêtent à réitérer une tentative pour forcer le blocus maritime.


Reste à espérer que les moyens appropriés seront, cette fois, mis en place.


A.C.
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Sam 05 Juin 2010, 21:29

Plusieurs dizaines de milliers de personnes manifestaient samedi en France à l’appel de dizaines d’organisations politiques, syndicales et religieuses pro-palestiniennes pour fustiger l’assaut meurtrier d’Israël sur une flottille en route pour Gaza et exiger la fin du blocus de ce territoire.

A Paris, un cortège de 5.000 personnes, selon la police, marchait sous une chaleur estivale entre Bastille et Invalides. Les organisateurs, qui ont modifié au dernier moment le parcours, ont dénombré 30.000 personnes.

«Je me félicite du soutien du peuple français», a déclaré à l’AFP la déléguée générale de Palestine en France, Hind Khoury, en se demandant «pourquoi la paix n’aboutit pas?»

Dans la capitale, les manifestants - beaucoup portant des keffiehs palestiniens - n’étaient au départ qu’un demi-millier mais la foule a rapidement grossi.

Mélanchon quitte le défilé

Au départ du cortège figuraient au premier rang Jean-Luc Mélenchon, président du Parti de Gauche (PG), favorable à la suspension de l’accord commercial entre l’Union européenne et Israël, et Olivier Besancenot, porte-parole du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), qui avait qualifié de «crime ignoble» l’opération israélienne du 31 mai contre la flottille.

Mais le PG a annoncé avoir «quitté la manifestation pour Gaza» car «contrairement aux accords pris, des organisations religieuses ont été autorisées à s’intercaler dans le cortège des organisations politiques».

Cette manifestation parisienne était programmée depuis plusieurs jours à l’appel d’un Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens regroupant partis politiques de gauche, organisations syndicales et humanitaires et associations musulmanes ou juives. La France compte cinq à six millions de musulmans et 600.000 juifs, soit les plus importantes communautés en Europe.

«Tribunal pénal pour Israël»
A Lyon, ils étaient entre 6.000 et 30.000, selon les sources, agitant des drapeaux palestiniens, turcs, algériens, marocains, libanais et français et criant «Israël, assassin!». Sur des pancartes, on pouvait lire «exigeons des sanctions internationales», «halte au blocus, halte aux colonies», «Tribunal pénal pour Israël».

Au coeur de Marseille, entre 2.000 et 5.000 personnes ont défilé vers la préfecture et le consulat d’Israël sous une banderole «contre la colonisation et l’apartheid en Palestine».

A Nice, quelque 2.000 personnes vêtues de blanc se sont retrouvées à l’appel du Comité pour la liberté et la justice en Palestine pour réclamer la fin du blocus de Gaza et rendre hommage aux victimes du raid israélien (neuf morts civils).

L’appel à ce rassemblement avait été relayé par le réseau des salles de prières et des mosquées et la déclaration à la préfecture à Nice avait été déposée par trois personnes, parmi lesquelles deux imams, a dit une source policière.

Ailleurs en France - Bordeaux, Toulouse, Nantes, Strasbourg, Reims et Evry - ce sont dans chacune des villes quelques centaines de personnes qui ont manifesté.

Istanbul et Londres

A Istanbul, environ 10.000 personnes se sont rassemblées à l’appel notamment de l’ONG islamiste IHH, un des principaux organisateurs de l’expédition maritime de lundi dernier.

Cinq Turcs, dont un turco-américain, ont été tués dans le raid israélien provoquant une très vive réaction d’Ankara, qui a rappelé son ambassadeur à Tel Aviv. «Plus on garde le silence, plus le massacre grandit», pouvait-on lire, sur une banderole.

Depuis le raid de lundi des dizaines de milliers de personnes ont manifesté en Turquie contre Israël et en faveur du Hamas, le mouvement islamiste palestinien qui contrôle Gaza.

A Londres, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées devant la résidence officielle du Premier ministre David Cameron à Londres avant de se diriger vers l’ambassade d’Israël.

Les victimes «ne sont pas mortes en vain et (…) cela a permis d’attirer l’attention de la planète sur le crime épouvantable qu’est le blocus de Gaza», a déclaré à la foule Lindsey German, porte-parole de l’organisation Stop The War Coalition à l’origine du rassemblement.

«Libérer, libérer la Palestine», «Arrêter la piraterie israélienne», «Nous sommes tous des Palestiniens» ont crié les manifestants en agitant des drapeaux palestiniens. La communauté turque était largement représentée dans le cortège.




(Source AFP)
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Dim 06 Juin 2010, 00:30

Alerte info Manifestations pro-palestiniennes dans toute la France A Tel Aviv aussi, 5000 manifestants contre le blocus
Nous ne le dirons jamais assez, le peuple israélien n'est pas responsable des actes barbares et facistes de ses gouvernants successifs.

Comme ici, ils ont le choix entre la peste et le choléra.




Des milliers d'Israéliens, juifs et arabes ont manifesté samedi soir à Tel Aviv à l'appel d'organisations de gauche contre la poursuite de l'occcupation des territoires palestiniens, à l'occasion du 43e anniversaire de leur conquête en 1967, selon un journaliste de l'AFP.




Plus de 5.000 manifestants ont défilé dans le calme au centre de Tel Aviv, dénonçant un «gouvernement qui coule Israël, au lieu de naviguer vers la paix», en allusion à l'assaut meurtrier de la marine israélienne contre la flottille d'aide venue briser le blocus israélien de Gaza qui a fait neuf morts civils lundi.

Les orateurs ont appelé à cette occasion à lever le blocus de Gaza et à autoriser les bateaux d'aide internationaux à accoster dans l'enclave palestinienne.

Arborant des drapeaux israéliens et palestiniens, les manifestants ont scandé: «Israël, Palestine, deux Etats pour deux peuples» et «Nous aimons notre pays mais avons honte de son gouvernement».

La manifestation, autorisée par la police et protégée par un important service d'ordre, était organisée par un collectif de mouvements anti-occupation de gauche et d'extrême-gauche, notamment la Paix Maintenant.




(Source AFP)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Dim 06 Juin 2010, 00:44

Pourquoi n'y a-t-il jamais de manifestations contre le Hamas, considéré comme organisation terroriste par plusieurs pays et ayant causé de nombreuses victimes, soit durant des attentats-suicides, soit par des tirs de roquettes (et responsable de la guerre de 2008-2009) ?
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Dim 06 Juin 2010, 00:48

thumleft sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Dim 06 Juin 2010, 17:49

nilamitp a écrit:
Pierre Aubrit St Pol a écrit:
Ne dites plus jamis: "Islam religion de tolérance." Comment une culture de ce type qui nie la personne qui ne reconnaît pas l'usage du libre arbitre ni celui de la liberté de conscience pourrait adhérer à l'U.E ?

Ce qui l'envisagent renient leur culture, sont sans honneur...
le péché originel de l'islam vient des talmudistes qui ont refusé notre divin talmud : Jésus-Christ

Après, l'homme musulman et l'homme juif, c'est la même chose : un homme.
Cher nilamitp, ce n est pas si simple.

Oubliez-vous :

- l avertissement de Jean : L antichrist sort de chez nous,

- celui de Paul : les graces de Dieu sont sans repentance, et Israel reste cher á Dieu á cause des peres.

- La pérennité de l élection : Israel reste Mon enfant, Mon peuple, Mon amour pour toi ne défaillira pas.

Il n est donc pas possible de renvoyer dos á dos les deux religions. L un qui n a pas encore su reconnaitre le Messie, l autre qui lui substitue un antichrist.

:|
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Dim 06 Juin 2010, 17:54

C'est la raison pour laquelle on doit approcher ces événements dans la lumière des fins dernières et lire sans cesse l'Ancien Testament.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Lun 07 Juin 2010, 11:46

On debloque vite fait Gaza avant que ca degenere et ce regler Smile)
Revenir en haut Aller en bas
Aaricia



Messages : 447
Inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Mer 09 Juin 2010, 09:13

joker911 a écrit:
Mais oui les Israeliens ont bien fait de ne pas se laisser faire et de continuer de laisser mourir les palistiniens dans des getos... Et oui a l'ONU ils sont bip de voter a 33 pays contre 2 qui dit non et 3 qui s'obstien pour des senctions contre l'Etat d'Israel.. Ce tout a fait normal voyon... J'imagine bien Iran attaquer des activistes anti-iran dans un territoire international... Vous delirez...

Les seuls gazaouis morts sont ceux qui ont servis de boucliers humains par leurs frères musulmans.
Ils ne meurent pas de faim en tout cas, malgré toutes les armes qu'ils achètent avec nos euros !
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Mer 09 Juin 2010, 09:22

Aaricia a écrit:

Les seuls gazaouis morts sont ceux qui ont servis de boucliers humains par leurs frères musulmans.
Ils ne meurent pas de faim en tout cas, malgré toutes les armes qu'ils achètent avec nos euros !


Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Mer 09 Juin 2010, 22:58

Simon1976 a écrit:
Pourquoi n'y a-t-il jamais de manifestations contre le Hamas, considéré comme organisation terroriste par plusieurs pays et ayant causé de nombreuses victimes, soit durant des attentats-suicides, soit par des tirs de roquettes (et responsable de la guerre de 2008-2009) ?

Et puis quoi encore ? vous decidez qui est terroristes ou pas et nous pauvre peuple arriéré on doit suivre note bon maitre occidental. C'est pas les laicards corrompus du Fatah qui vont faire acte de résistance, l'espoir de chaque musulman sincère repose sur la resistance au colonisateur.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Mer 09 Juin 2010, 23:12

Abou-Sayyaf a écrit:
Simon1976 a écrit:
Pourquoi n'y a-t-il jamais de manifestations contre le Hamas, considéré comme organisation terroriste par plusieurs pays et ayant causé de nombreuses victimes, soit durant des attentats-suicides, soit par des tirs de roquettes (et responsable de la guerre de 2008-2009) ?

Et puis quoi encore ? vous decidez qui est terroristes ou pas et nous pauvre peuple arriéré on doit suivre note bon maitre occidental. C'est pas les laicards corrompus du Fatah qui vont faire acte de résistance, l'espoir de chaque musulman sincère repose sur la resistance au colonisateur.

Je crois que l'Occident préfère des laïcards corrompus à des islamistes radicaux. Et je crois que si les Palestiniens veulent vraiment la paix, ils doivent renoncer au terrorisme, qui ne règle rien du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Mer 09 Juin 2010, 23:21

Simon1976 a écrit:
Abou-Sayyaf a écrit:
Simon1976 a écrit:
Pourquoi n'y a-t-il jamais de manifestations contre le Hamas, considéré comme organisation terroriste par plusieurs pays et ayant causé de nombreuses victimes, soit durant des attentats-suicides, soit par des tirs de roquettes (et responsable de la guerre de 2008-2009) ?

Et puis quoi encore ? vous decidez qui est terroristes ou pas et nous pauvre peuple arriéré on doit suivre note bon maitre occidental. C'est pas les laicards corrompus du Fatah qui vont faire acte de résistance, l'espoir de chaque musulman sincère repose sur la resistance au colonisateur.

Je crois que l'Occident préfère des laïcards corrompus à des islamistes radicaux. Et je crois que si les Palestiniens veulent vraiment la paix, ils doivent renoncer au terrorisme, qui ne règle rien du tout.

L'histoire dit toujours la vérité, les 5% de resistants français contre l'occupation allemande (qui les appelait aussi, terroriste) sont aujourd'hui des héros et qui ont relevé un peu l'honneur de la patrie.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Mer 09 Juin 2010, 23:48

Qu'elle est votre patrie ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Mer 09 Juin 2010, 23:53

Pierre Aubrit St Pol a écrit:
Qu'elle est votre patrie ?

La France pardi !
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Jeu 10 Juin 2010, 00:15

J'en suis ravi !

Alors faites l'effort, en regard de sa culture qui ne commence pas à la Révolution, de regarder ces tristes évènements, sans affect, au moyen de son histoire, de son baptême...

Soyez assuré que je sais ce que je vous demande; mais c'est très important pour vous, surtout que l'on devient votre soif de justice envers les Palestiniens...

Ne craignez pas de souffrir par la seule puissance de la vérité.

Pour autant, sachez que je souffre de tant de souffrances pour eux comme pour les israéliens.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Jeu 10 Juin 2010, 00:31

Pierre Aubrit St Pol a écrit:
J'en suis ravi !

Alors faites l'effort, en regard de sa culture qui ne commence pas à la Révolution, de regarder ces tristes évènements, sans affect, au moyen de son histoire, de son baptême...
.

Sans affect ?
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Jeu 10 Juin 2010, 09:03

Oui, sans affect ! de façon à conserver la distance nécessaire pour que l'émotion passe et ne domine pas l'analyse.
Bonne Journée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Jeu 10 Juin 2010, 10:18

Je veux bien que l'histoire de la France ne commence pas à la révolution, mais je trouve tout autant stupide de gommer d'une certaine façon cette événement.

Cette révolution est fondamentale dans notre histoire et a eut une portée universelle d'une très grande richesse que seuls des abrutis rétrogrades peuvent nier.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Jeu 10 Juin 2010, 11:50

Citation :
Atomic a écrit:
Je veux bien que l'histoire de la France ne commence pas à la révolution, mais je trouve tout autant stupide de gommer d'une certaine façon cette événement.

Cette révolution est fondamentale dans notre histoire et a eut une portée universelle d'une très grande richesse que seuls des abrutis rétrogrades peuvent nier.


de quel évènement parlez-vous (excusez-moi si je n'ai pas tout suivi...)?

Personne ne peut nier l'importance fondamentale de la Révolution dans l'histoire contemporaine de la France et du monde. Mais il est vrai aussi que l'enseignement républicain de l'histoire lui accorde une place exorbitante; et voyez: en Algérie, c'est la même cécité qui est à l'oeuvre ds l'enseignement historique: l'histoire commence avec la conquête islamique; rien parait-il sur l'Afrique romaine et chrétienne, tout comme dans nos manuels républicains, les 20 siècles de Monarchie sont dénommés d'emblée "Ancien Régime", comme des vieilles lunes passées de mode, comme si rien n'y avait été réalisé de remarquable.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Une leçon israélienne   Jeu 10 Juin 2010, 18:00

Atomic a écrit :
Citation :
Cette révolution est fondamentale dans notre histoire et a eut une portée universelle d'une très grande richesse que seuls des abrutis rétrogrades peuvent nier.

pourquoi encore une fois insulter ?
Je n'ai pas nié l'événement historique de la révolution, je dis seulement qu'elle n'est pas le début de notre histoire...
Pouvez-vous être poli sinon, je demanderai votre exclusion. Mr.Red confused spiderman
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
 
Une leçon israélienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Le plan de la politique israélienne au Moyen-Orient (2) : Le Liban, la Syrie et l’Irak [Ali Dani]
» Ségrégation des femmes en Israël ?
» synagogue HOURVA, nouvelle "provocation" israëlienne?
» Le 4 eme cavalier
» Le shofar ou corne de bélier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: