DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Naissance de la vie artificielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joker911



Messages : 2676
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Naissance de la vie artificielle   Ven 21 Mai 2010, 08:45

Une simple bactérie… recréée en laboratoire qui ouvre la voie à la vie artificielle : un chercheur américain y est parvenu.

Le Docteur Craig Venter et son équipe ont réussi à créer la toute première cellule vivante dotée d’un génome, d’un ADN, totalement synthétique.

Voilà qui ouvre non seulement la voie à la vie artificielle mais aussi à de nouvelles possibilités.

Pour le Docteur Venter “nous avons besoin de nouveaux outils pour la science et la biologie est l’un des moyens de fournir de nouvelles sources de fuel en capturant le dioxyde de carbone, de nouvelles sources de nourriture, de medecine ou des vaccins.”

Une découverte cependant déjà critiquée.
Mal controlée elle pourrait ouvrir la boite de Pandore et peut etre mener à des dérives.

Des excès susceptibles de menacer le fragile équilibre de notre écosystème…

Copyright © 2010 euronews
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Naissance de la vie artificielle   Ven 21 Mai 2010, 11:16

Oui j'ai entendu ça.C'est encore trop neuf pour beaucoup en discuter!
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2676
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Naissance de la vie artificielle   Ven 21 Mai 2010, 12:02

Oui mais cet un sujet actuel et j'aimerais avoir votre pansé sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Naissance de la vie artificielle   Ven 21 Mai 2010, 12:11

D'après ce que j'ai compris, cette annonce est une arnaque. Cette cellule n'est pas composée de produit inerte mais d'élément provenant d'autres cellules.

Je me trompe peut être.
Revenir en haut Aller en bas
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Naissance de la vie artificielle   Ven 21 Mai 2010, 13:48

c'est pas demain la veille que l'on fabriquera une cellule à partir des elements simples de la chimie.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Naissance de la vie artificielle   Ven 21 Mai 2010, 14:03

J'aimerais en apprendre plus,Joker,car j'ai mal écouté ce matin je n'étais pas sûr d'avoir tout bien suivi de la courte information au sujet de cette découverte.
C'est ainsi que ce que dis SJA ne m'apparait pas imaginaire,comme si j'avais perçu une phrase indiquant cela sans m'en rendre compte.

Il nous faudra attendre ou déjà chercher sur internet.
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2676
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Naissance de la vie artificielle   Ven 21 Mai 2010, 14:35

Enlui a écrit:
J'aimerais en apprendre plus,Joker,car j'ai mal écouté ce matin je n'étais pas sûr d'avoir tout bien suivi de la courte information au sujet de cette découverte.
C'est ainsi que ce que dis SJA ne m'apparait pas imaginaire,comme si j'avais perçu une phrase indiquant cela sans m'en rendre compte.

Il nous faudra attendre ou déjà chercher sur internet.

L'équipe du JVCI (J. Craig Venter Institute), pilotée par Daniel Gibson, Clyde Hutchison et Hamilton Smith, a synthétisé un génome bactérien (Mycoplasma mycoides) puis l’a transféré dans une autre cellule bactérienne (Mycoplasma capricolum), en remplacement de l’ADN de ce mycoplasme.

Les chercheurs ont pu crier victoire lorsqu’ils ont vu se développer une colonie de bactéries ayant toutes les caractéristiques du génome synthétique. Celui-ci avait ‘pris le contrôle’ de la cellule, lui faisant produire de nouvelles protéines. A terme, les chercheurs espèrent concevoir des cellules répondant à des besoins spécifiques, comme la production d’énergie ou la synthèse de molécules pour la pharmacie…

Le génome minimal

Cependant, de même qu’il a fallu beaucoup de travail pour parvenir jusqu’à l’étape d’aujourd’hui (20 personnes travaillant pendant 10 ans pour un budget de 32 millions d’euros, selon Science), de nombreuses étapes restent à franchir pour atteindre l’objectif affiché.

Voilà près de 10 ans que Craig Venter s’est lancé dans la quête du «génome minimal». En 2003, travaillant à partir des 500 gènes de Mycoplasma génitalium, l’équipe a isolé les 400 gènes qui seraient suffisants pour faire vivre un organisme. Ensuite, l’équipe a franchi plusieurs caps : transférer de l’ADN d’une bactérie à une autre, pouvoir modifier le génome artificiel pour qu’il soit accepté par une bactérie différente (et non rejeté comme un envahisseur), maîtriser la synthèse d’un chromosome bactérien… C’est qu’en 2008 qu’ils sont parvenus à synthétiser un chromosome bactérien, en ajoutant en filigrane, comme les dessins cachés des billets de banque, des marques qui permettent de le distinguer d’un ADN naturel.

Génome assemblé chez une levure

C’est ainsi que Gibson et ses collègues ont finalement réussi à synthétiser les paires de bases qui forment les séquences de l’ADN de M. mycoides, bout par bout. Ils ont assemblé les petits morceaux en les transférant dans une levure puis dans la bactérie E. coli. Une fois prêt, le génome artificiel a été implanté dans des cellules de M. capricolum. La manipulation n’a pas fonctionné du premier coup, relate Science. Il a fallu essayer plusieurs combinaisons, jusqu’à repérer une erreur, sur une seule base, qui a retardé les opérations de trois mois.

Obama demande un rapport

Bien entendu les chercheurs du JCVI ne comptent pas s’arrêter là. Venter a notamment un contrat avec la société Exxon pour produire des biocarburants à partir d’algues. Il va donc s’atteler avec son équipe à modifier un génome de microalgue.

Il y a deux jours Craig Venter était entendu par les membres du congrès américains sur les progrès de son équipe. Le président Obama a déjà réagi en demandant à la commission de bioéthique de la maison blanche de rendre dans six mois un rapport sur les enjeux de la biologie synthétique.

Pas de vie créée ex nihilo

Quelle est exactement la nature de la cellule obtenue? Elle est une copie, à peu de détails près, de ce qui existe dans la nature. Seule une petite partie est synthétique. Nous sommes encore très loin de la création d’une nouvelle forme de vie ex nihilo. «Franchement, les scientifiques n’en savent pas assez sur la biologie pour créer la vie» commente Jim Collins, professeur d’ingénierie biomédicale à l’université de Boston, dans la revue Nature.

Cependant plusieurs confrères saluent le tour de force technique réalisé par l’équipe de Venter, un scientifique atypique aux États-Unis. Un pionnier du séquençage qui poursuit sa carrière hors des institutions et des sentiers académiques.

Cécile Dumas
Sciences et avenir.fr

------------------------------------------------------------------------------------------------

De hauts prélats catholiques italiens ont exprimé leur perplexité et leur inquiétude à la suite de la création de la première cellule vivante dotée d'un génome synthétique, mettant en garde contre "un saut dans l'inconnu" potentiellement "dévastateur". "Dans des mains erronées, la nouveauté d'aujourd'hui peut entraîner demain un saut dans l'inconnu dévastateur", a estimé vendredi l'évêque Domenico Mogavero, président de la commission pour les affaires juridiques de la Conférence épiscopale italienne, dans une interview au quotidien La Stampa. "L'homme vient de Dieu mais il n'est pas Dieu: il reste humain et il a la possibilité de donner la vie en procréant et non pas en la construisant artificiellement", a-t-il ajouté. La création de la première cellule vivante dotée d'un génome synthétique a été dévoilée jeudi, ouvrant la voie à la fabrication d'organismes artificiels, selon les auteurs de la recherche réalisée au Etats-Unis. "C'est la nature humaine qui donne sa dignité au génome humain, ce n'est pas l'inverse. Le cauchemar à combattre est la manipulation de la vie, l'eugénétique", a estimé Mgr Mogavero. Pour le théologien Bruno Forte, archevêque de Chieti-Vasto, dans le centre de l'Italie, "la préoccupation peut être résumée en une question: est-ce que ce qui est scientifiquement possible est également juste d'un point de vue éthique?". La réponse réside "dans un paramètre qui nous unit tous, pas seulement les chrétiens: la dignité de la personne humaine", a déclaré Mgr Forte au journal Corriere della Sera. L'archevêque a cependant souligné son "admiration pour les capacités de l'intelligence humaine qui se manifestent de manière singulière et élevée" rappelant que l'attitude de l'Eglise envers ce genre de recherche "n'est pas fondamentalement de rejet mais d'attention et de sympathie". Sans vouloir s'avancer, le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi a estimé jeudi soir qu'il fallait "attendre d'en savoir davantage", indiquant à l'agence Ansa qu'"il y a déjà eu des annonces similaires qui au bout d'un certain temps ont été recalibrées".

Le Monde.
-------------------------------------------

Créer de toutes pièces une cellule vivante ? L’objectif, encore lointain, se rapproche : Craig Venter vient d'obtenir les premières bactéries au génome synthétisé in vitro.
Craig Venter a encore frappé. Dans la revue Science (1), le célèbre biologiste américain annonce aujourd’hui avoir obtenu la première bactérie contrôlée par un génome « synthétique », c’est-à-dire synthétisé in vitro. « Pour qui ambitionne de créer des bactéries n’existant pas dans la nature, c’est une avancée aussi importante que l’invention de l’imprimerie par rapport à l’écriture ! », s’enthousiasme Philippe Marlière, spécialiste de biologie synthétique au Genopole d’Evry. Certes, depuis les travaux de Miroslav Radman dans les années 1990, on savait déjà que le génome d’une bactérie donnée (en l’occurrence Salmonella) pouvait fonctionner dans une autre bactérie (Escherichia coli). Mais Venter, lui, a mis au point tout une chaîne d’assemblage permettant à terme de travailler avec des génomes conçus « à façon ».

L’histoire commence il y a quinze ans. En 1995, Venter et deux collègues cherchent à déterminer quel pourrait être le « génome minimal » permettant à une bactérie de survivre. Ils travaillent alors avec la bactérie Mycoplasma genitalium dont le génome, long de 600 000 paires de bases seulement, est l’un des plus petits connus. À l’aube des années 2000, ils ont fait le tour des 485 gènes de la bactérie, dont un peu plus d’une centaine, pris individuellement, semblent ne pas être indispensables à l’organisme.

La taille restreinte du génome de Mycoplasma genitalium en fait aussi un bon candidat pour qui ambitionne de synthétiser un génome de toutes pièces. C’est le cas de Venter. Encore faut-il mettre au point les outils nécessaires. Car les 600 000 paires de bases de ce génome dépassent largement les quelques milliers que les techniques alors disponibles permettent de synthétiser sans erreur. Venter franchit ce cap en 2008. La démarche adoptée consiste à synthétiser d’abord de courts fragments d’ADN, qui sont ensuite assemblés grâce à des enzymes permettent de les lier les uns aux autres. Et cela, jusqu’à obtention de fragments de la taille du quart du génome de Mycoplasma genitalium. Puis ces fragments sont introduits dans des levures servant d’usines, qui les assemblent bout à bout. Et l’on récupère le génome complet.

Dès lors, rien de plus simple que de l’introduire dans une bactérie réceptrice ? Erreur ! La tâche s’avère au contraire compliquée, en partie parce que Mycoplasma genitalium croît très lentement. L’équipe décide alors de travailler avec d’autres bactéries se multipliant beaucoup plus vite : le génome synthétisé est celui de Mycoplasma mycoides (nettement plus long que celui de Mycoplasma genitalium puisqu’il comprend un million de paires de bases), et il est transféré dans la bactérie Mycoplasma capricolum. Là encore, les obstacles ne manquent pas. Par exemple, la levure servant d’usine ne fixe pas à l’ADN de Mycoplasma mycoides certains groupements chimiques (des groupements méthyle) comme le ferait la bactérie. Et du coup, une fois transféré dans Mycoplasma capricolum, cet ADN y est détruit. Un problème (parmi d’autres), que les chercheurs résolvent finalement en modifiant in vitro l’ADN produit par la levure, avant de le transférer dans la bactérie hôte.

Et maintenant ? Venter ne s’en cache pas, son objectif est de créer une bactérie synthétique capable de produire des composés chimiques sur mesure. « Cela nécessitera de savoir manipuler des génomes encore plus gros, anticipe Philippe Marlière. Des génomes d’au moins 2 millions de paires de bases, dans lesquels on aura introduit des voies métaboliques artificielles. » Sans compter qu’un jour, il sera peut-être possible de produire des bactéries ayant un génome réellement nouveau. Ce jour-là, les autorités de régulation auront du pain sur la planche !
Cécile Klingler
La Recherche

----------------------

Voul quelques info ))
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Naissance de la vie artificielle   Ven 21 Mai 2010, 14:43

Eh bien tu en connais plus que nous tous!!!! Il y a des choses que je ne comprends que peu!!!! Mais même si certains s'en inquiète,je trouve incroyable de telles réussites.Ce fut long à venir pour les chercheurs mais quel résultat enthousiasmant pour eux!

Merci pour ce post.
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2676
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Naissance de la vie artificielle   Ven 21 Mai 2010, 15:28

Enlui a écrit:
Eh bien tu en connais plus que nous tous!!!! Il y a des choses que je ne comprends que peu!!!! Mais même si certains s'en inquiète,je trouve incroyable de telles réussites.Ce fut long à venir pour les chercheurs mais quel résultat enthousiasmant pour eux!

Merci pour ce post.

je ne connait pas plus que les autres, je copier coller quelques articles de journeux d'aujourdhui. et j'etait surpris quand je entendu parler de celle genome. Car avant ce matin je croyait que ce genre de chose etait secret aux Etats Unis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Naissance de la vie artificielle   Ven 21 Mai 2010, 19:14

joker911 a écrit:
Enlui a écrit:
Eh bien tu en connais plus que nous tous!!!! Il y a des choses que je ne comprends que peu!!!! Mais même si certains s'en inquiète,je trouve incroyable de telles réussites.Ce fut long à venir pour les chercheurs mais quel résultat enthousiasmant pour eux!

Merci pour ce post.

je ne connait pas plus que les autres, je copier coller quelques articles de journeux d'aujourdhui. et j'etait surpris quand je entendu parler de celle genome. Car avant ce matin je croyait que ce genre de chose etait secret aux Etats Unis.

Le laboratoire americain aurait depose des brevets pour proteger leur decouverte

Ce midi aux infos j'ai cru que nous etions le 1ER AVRIL What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9444
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Naissance de la vie artificielle   Ven 21 Mai 2010, 22:00

Vie artificielle ou cancer artificiel?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28499
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Naissance de la vie artificielle   Ven 21 Mai 2010, 22:51

Ça va être difficile d'imiter le Créateur en matière de créer la vie ! L'ADN est tellement complexe et notre corps est une machine procédant d'un "dessein intelligent" que ça prend une super-intelligence pour les créer !

Dans ces domaines, il faut être vigilant car un esprit mal intentionné peut vouloir faire des choses moralement discutables...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80838
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Naissance de la vie artificielle   Sam 22 Mai 2010, 07:51

joker911 a écrit:
Une simple bactérie… recréée en laboratoire qui ouvre la voie à la vie artificielle : un chercheur américain y est parvenu.

Le Docteur Craig Venter et son équipe ont réussi à créer la toute première cellule vivante dotée d’un génome, d’un ADN, totalement synthétique.

Voilà qui ouvre non seulement la voie à la vie artificielle mais aussi à de nouvelles possibilités.

Pour le Docteur Venter “nous avons besoin de nouveaux outils pour la science et la biologie est l’un des moyens de fournir de nouvelles sources de fuel en capturant le dioxyde de carbone, de nouvelles sources de nourriture, de medecine ou des vaccins.”

Une découverte cependant déjà critiquée.
Mal controlée elle pourrait ouvrir la boite de Pandore et peut etre mener à des dérives.

Des excès susceptibles de menacer le fragile équilibre de notre écosystème…

Copyright © 2010 euronews

Attention : cette vie n'est pas comme le dit cet article, à 100% artificielle. On s'est servi de section d'ADN d'autres bactérie.

Cette vie serait à 100% artificielle si on avait pu l'écrire, base après base, à partir d'acides nucléiques dispersés (A, G, T, C).

On est loin d'en être capable car personne ne comprend comment fonctionne l'ADN complet et vivant.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
joker911



Messages : 2676
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Naissance de la vie artificielle   Sam 22 Mai 2010, 09:16

Arnaud Dumouch a écrit:
joker911 a écrit:
Une simple bactérie… recréée en laboratoire qui ouvre la voie à la vie artificielle : un chercheur américain y est parvenu.

Le Docteur Craig Venter et son équipe ont réussi à créer la toute première cellule vivante dotée d’un génome, d’un ADN, totalement synthétique.

Voilà qui ouvre non seulement la voie à la vie artificielle mais aussi à de nouvelles possibilités.

Pour le Docteur Venter “nous avons besoin de nouveaux outils pour la science et la biologie est l’un des moyens de fournir de nouvelles sources de fuel en capturant le dioxyde de carbone, de nouvelles sources de nourriture, de medecine ou des vaccins.”

Une découverte cependant déjà critiquée.
Mal controlée elle pourrait ouvrir la boite de Pandore et peut etre mener à des dérives.

Des excès susceptibles de menacer le fragile équilibre de notre écosystème…

Copyright © 2010 euronews

Attention : cette vie n'est pas comme le dit cet article, à 100% artificielle. On s'est servi de section d'ADN d'autres bactérie.

Cette vie serait à 100% artificielle si on avait pu l'écrire, base après base, à partir d'acides nucléiques dispersés (A, G, T, C).

On est loin d'en être capable car personne ne comprend comment fonctionne l'ADN complet et vivant.

Le génome est artificiel.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Naissance de la vie artificielle   Sam 22 Mai 2010, 09:29

Le génome ne serait-il pas plutôt un travail de mécano,un assemblage de section d'ADN préexistantes?

Un génome non existant donc encore sur la terre,mais bricolé avec des éléments préexistants:un puzzle.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80838
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Naissance de la vie artificielle   Sam 22 Mai 2010, 11:16

Enlui a écrit:
Le génome ne serait-il pas plutôt un travail de mécano,un assemblage de section d'ADN préexistantes?

Un génome non existant donc encore sur la terre,mais bricolé avec des éléments préexistants:un puzzle.

A chaque fois qu'apparaît une fonction vitale radicalement nouvelle (macro-évolution), un ADN nouveau apparaît, différent de l'ancien. C'est un peut comme dans votre ordinateur. Qui dit Webcam installée dit logiciel nouveau.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28499
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Naissance de la vie artificielle   Sam 29 Mai 2010, 00:13

Réaction du Vatican à la production de la première cellule artificielle

ROME, Jeudi 27 mai 2010 (ZENIT.org) - S’il s’agit d’une prouesse scientifique, on ne peut parler de création car « seul Dieu est créateur » : c’est ainsi que Mgr Zygmunt Zimowski, président du Conseil pontifical pour la santé, a réagi sur Radio Vatican à l’annonce de la production de la première cellule artificielle.

On peut admettre qu’il s’agisse « d’un résultat technique important pour la recherche scientifique », a observé Mgr Zimowski, mais « il est impropre de définir cette réalisation de cellule d’acte créatif ou de création de la vie ». « On ne peut pas parler de création », a-t-il insisté, car « seul Dieu est créateur ». L’homme, quant à lui, « produit ».

Cette « cellule synthétique » construite en laboratoire par le biologiste américain Craig Venter et son équipe n’est donc pas une création mais « une production de l’homme ». « Il s’agit - sans rien enlever à la valeur des chercheurs - de la modification de quelque chose qui existe déjà, de biologie synthétique », a expliqué le président du Conseil pontifical pour la santé.

Evoquant cette découverte, Mgr Zimowski a souhaité que la poursuite des recherches soit « soigneusement surveillée » et que l’on respecte toujours l’alliance entre la « science » et l’« éthique ».

La vie n’a pas été créée

Le docteur Carlo Bellieni, professeur en néonatologie à l’université de Sienne et membre de l’European Society of Pediatric research, a lui aussi réagi à cette nouvelle dans les colonnes de L’Osservatore Romano daté du 22 mai.

A ses yeux, la ‘fabrication’ de cette cellule est un « travail d’ingénierie génétique de haut niveau » mais en réalité, « la vie n’a pas été créée ». « Au-delà des proclamations et des titres des journaux, un résultat intéressant a été obtenu qui peut trouver des applications et doit avoir des règles, comme toutes les choses qui touchent au coeur de la vie », a-t-il ajouté.

Si le médecin rappelle combien l’ingénierie génétique « peut faire du bien - il suffit de penser aux possibilités de soigner des maladies chromosomiques » -, il invite aussi à unir « le courage à la prudence : les actions sur le génome peuvent - on l’espère - soigner, mais elles touchent aussi un terrain très fragile où l’environnement et la manipulation jouent un rôle qui ne doit pas être sous-évalué ». « L’ADN, tout en étant un très bon moteur, n’est pas la vie elle-même », a-t-il lui aussi insisté.

La production d’un ADN synthétique

Dans sa synthèse de presse, « Gènéthique », le site de la Fondation Jérôme Lejeune, rapporte les étapes de la « création » de cette « cellule vivante ».

« Les biologistes ont choisi un génome (ensemble des gènes constitués d’ADN) petit et simple qu’ils ont entièrement séquencé. Il s’agit du génome de la bactérie, Mycoplasma mycoides, agent infectant les bovidés. Après le séquençage, ils ont pu procéder à une synthèse chimique des morceaux du génome par ordinateur, et reconstituer le génome complet du M. micoide, ajustant à la suite des séquences d’ADN synthétisées, comptant au total 1 000 000 de caractères », peut-on lire dans cette revue de presse du 26 mai.

« C’est ce génome artificiel que l’équipe de Craig Venture a injecté dans une autre bactérie, Mycoplasma capricolum, le mycoplasme de la chèvre préalablement vidée de son propre génome. Résultat : la nouvelle bactérie survit, se divise, fonctionne en suivant les instructions de son nouveau génome. Placé dans une cellule ‘porteuse’ fournie par un autre mycoplasme, cet ADN synthétique a pris les commandes du système et initié des divisions cellulaires ».

http://news.catholique.org/30650-reaction-du-vatican-a-la-production-de-la
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80838
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Naissance de la vie artificielle   Sam 29 Mai 2010, 00:40

De même, l'apparition de la vie biologique et son évolution (avant la création de l'âme humaine) n'est pas au sens strict un acte de création mais juste d'ORGANISATION de la matière.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Naissance de la vie artificielle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Langue artificielle chez les Mbaya du Brésil
» Une étoile artificielle pour indiquer le pôle sur céleste
» un linux en langue artificielle s'il vous plait?
» L'islam et contraception artificielle
» Réaction du Vatican au sujet de la 1ère cellule artificielle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: